Le Japon a tué 551 baleines cette année, 350 de moins que prévu

La campagne annuelle baleinière du Japon n’a pas atteint son objectif de pêche en raison, notamment, des actions de sabotage des défenseurs des cétacés, annonce le ministère japonais des Pêches.
La flotte, qui comptait prendre 850 petits rorquals, en a finalement pêché 551. Le Japon avait même annoncé, fin décembre, qu’il capturerait un millier de baleines.
“Les sabotages menés par des militants sont un facteur essentiel de notre échec à atteindre notre objectif”, a déclaré un responsable.

Les militants de l’association Sea Shepherd ont régulièrement harcelé la flotte baleinière japonaise au cours de sa campagne en Antarctique.
Les six navires de la flotte japonaise doivent arriver mardi dans l’archipel, où ils seront inspectés par les garde-côtes, qui enquêtent sur les accrochages entre pêcheurs et défenseurs de l’environnement.

Le Japon avait interrompu cette activité en 1986 dans le cadre d’un moratoire international, mais l’avait reprise dès l’année suivante en affirmant que la pêche était nécessaire à l’étude scientifique des baleines.
Quelque 7.000 rorquals ont été pêchés en vingt ans par les navires japonais dans l’océan Antarctique.

Par ailleurs, fin décembre, le Japon a annoncé renoncer à chasser la baleine à bosse, suite aux protestations de l’Australie. “Le Japon a décidé de … Lire la suite