Iran : agir militairement ?

1- Des clefs pour comprendre
Les grandes puissances et Israël soupçonnent depuis 2002 l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme civil, ce que Téhéran nie farouchement, proclamant son droit à enrichir de l’uranium à des fins pacifiques.
Signataire du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), l’Iran insiste sur son droit à maîtriser à des fins de production d’électricité la totalité du cycle des combustibles nucléaires, y compris l’enrichissement de l’uranium.

L’enrichissement d’uranium permet d’obtenir aussi bien le combustible pour une centrale nucléaire que la matière première d’une bombe atomique. Avec ses missiles, il deviendrait alors possible pour l’Iran d’envoyer des bombes atomiques sur des pays ennemis, notamment Israël.
En étant membre du TNP, l’Iran s’est engagé à ne pas chercher à se doter de l’arme atomique et à accepter des inspections, à la différence d’Israël, qui n’a pas rejoint ce traité.

Mais l’Iran impose beaucoup de restrictions aux inspections de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).
Cela fait 6 ans qu’elle cherche à établir la véritable nature des activités nucléaires de Téhéran. Malgré des inspections régulières, elle n’est toujours pas en mesure de dire si le programme nucléaire est totalement pacifique.

Depuis des années l’Iran négocie … Lire la suite