RDCongo : la guerre continue

RDCongo1- Des clefs pour comprendre
Le conflit du Nord-Kivu trouve son origine dans le génocide rwandais de 1994, quand les milices hutues ont tué 800.000 Tutsis et Hutus modérés avant de fuir dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC) suite à la mise en place au Rwanda d’un pouvoir tutsi.
La présence de ces rebelles hutus dans l’est de la RDC, appelés les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), a été le prétexte à deux interventions militaires rwandaises qui ont déclenché de 1998 à 2003 une guerre et une catastrophe humanitaire qui a fait 5,4 millions de morts au cours des dix dernières années.

Si la guerre dans l’Est de la RDC a officiellement cessé en 2003, les incursions de groupes armés et les viols et violences contre les civils se poursuivent.
Le Nord-Kivu est toujours ravagé, depuis des années, par les conflits entre les forces gouvernementales, les rebelles et les milices hutues.
Les civils sont en première ligne, victimes de meurtres, de pillages et de viols.

L’armée régulière congolaise (les Forces Armées de la République Démocratique du Congo – FARDC), a déclenché au début de l’année, avec le soutien de l’armée rwandaise et de la Mission … Lire la suite