Election présidentielle : l’Ukraine penche vers la Russie

Ukraine

 

1- Des clefs pour comprendre

Cette ex-république soviétique est partagée entre le soutien à l’Occident et le soutien à la Russie.

Les pro-occidentaux sont soutenus par l’ouest et le centre du pays, et les pro-russes par l’est et le sud russophiles.

Un régime pro-occidental avait été mis en place en 2004 lors de la “Révolution Orange”, avec l’arrivée au pouvoir de Viktor Iouchtchenko comme président et de Ioulia Timochenko comme Premier ministre.

 

Ioulia Timochenko fut la pasionaria et l’image glamour du mouvement “orange”, avant d’entrer en querelle perpétuelle avec Iouchtchenko.

Le parti du président Viktor Iouchtchenko, qui formait une fragile majorité pro-occidentale avec le bloc de Mme Timochenko depuis décembre 2007, l’a quittée en septembre 2008 après l’adoption d’une série de lois réduisant les pouvoirs présidentiels.

 

Faute d’une nouvelle coalition, le président Iouchtchenko a prononcé en octobre 2008 la dissolution du Parlement mais a dû repousser cette mesure sine die face à la crise économique mondiale qui a lourdement frappé l’Ukraine.

Le Parlement actuel avait été élu aux législatives anticipées de septembre 2007, remportées de justesse par les pro-occidentaux face à l’opposition pro-russe.

 

En avril 2009, une vingtaine de milliers d’opposants au président Victor Iouchtchenko et au Premier ministre Ioulia Lire la suite

La pauvreté touche 17% des habitants de l’Union européenne

 

AP – Environ 17% des habitants des 27 pays membres de l’Union européenne sont menacés de pauvreté, les enfants et les personnes âgés étant les plus en danger, et 10% de la population n’a pas les moyens de chauffer convenablement son domicile, selon une étude publiée lundi par Eurostat.

 

Ce taux de pauvreté relevé en 2008 est relativement stable depuis 2005 puisqu’il n’a oscillé qu’entre 16% et 17%, souligne l’institut de la statistique de l’UE. La notion de pauvreté, fondée sur les revenus après transferts sociaux, est relative au seuil de pauvreté, qui varie fortement d’un Etat à l’autre.

Eurostat note aussi qu’en 2008, 10% de la population des Vingt-sept n’avait pas les moyens de chauffer convenablement son domicile, 9% n’avait pas les moyens de s’offrir tous les deux jours un repas composé de viande, de poulet ou de poisson, 9% n’avait pas les moyens de s’offrir une voiture personnelle, et 37% n’avait pas les moyens de partir une semaine en vacances.

 

Les risques de pauvreté les plus élevés ont été observés en Lettonie (26%), en Roumanie (23%), en Bulgarie (21%) ainsi qu’en Grèce, en Espagne et en Lituanie (20% chacun), et les plus faibles en République tchèque (9%), aux Lire la suite

OMS : Changer les comportements, un défi majeur pour la santé mondiale

 

Malgré des progrès dans de nombreux domaines de la santé, le monde est toujours confronté à des défis persistants, du manque d’argent et de moyens à la résistance de nombreuses personnes à adopter les changements nécessaires dans leur mode de vie, a souligné aujourd’hui Margaret Chan, Directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

« Convaincre les gens d’adopter des comportements sains est l’un des principaux défis de santé publique », a-t-elle déclaré en ouverture de la principale réunion annuelle du Conseil d’administration de l’OMS. Elle a insisté sur les problèmes liés à l’abus d’alcool et critiqué la publicité à destination des enfants pour des aliments mauvais pour la santé. 44 millions d’enfants seraient en surpoids ou atteints d’obésité dans le monde.

 

Margaret Chan a néanmoins salué des progrès sur de nombreuses questions comme le VIH-Sida, la tuberculose, le paludisme, les vaccinations et la santé des enfants. « Ces progrès sont parfois fragiles, menacés par des facteurs qui vont de la résistance aux médicaments à l’absence de certitudes entourant les questions liées au financement dans le futur », a-t-elle dit, « mais les tendances sont positives. Même si l’optimisme concernant le paludisme doit être prudent, c’est la Lire la suite

Le Fonds d’intervention de l’ONU octroie 100 millions de dollars à 14 crises négligées

Le Coordonnateur des Nations Unies pour les secours d’urgence, John Holmes, a octroyé lundi 100 millions de dollars pour renforcer la réponse humanitaire dans 14 situations d’urgence négligées à travers le monde, où les gens souffrent de la faim, de la malnutrition, de maladies et de la guerre, a annoncé le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

 

L’argent vient du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF), l’un des principaux outils de la communauté internationale pour faire face rapidement aux catastrophes et soutenir des crises négligées, et sera versé aux agences humanitaires des Nations Unies, à l’Organisation internationale pour les migrations et aux organisations partenaires, dont les organisations non gouvernementales.

 

Les acteurs humanitaires en Ethiopie ont reçu la plus grosse somme, soit 17 millions de dollars, suivis par les agences des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC) avec 16 millions de dollars. Les agences travaillant au Pakistan recevront 11 millions de dollars, tandis que les partenaires humanitaires au Kenya auront 10 millions de dollars pour démarrer des projets.

 

Les projets en République populaire démocratique de Corée (RPDC) ont reçu 8 millions de dollars et ceux au Yémen et au Tchad ont eu chacun Lire la suite

Le président-élu croate veut s’attaquer à la corruption

 

Reuters – Zoran Radosavljevic

La corruption est endémique en Croatie mais les autorités sont résolues à la combattre à tous les niveaux, a assuré le président-élu Ivo Josipovic.

“C’est un état d’esprit qui s’est imposé, au point que même l’homme le plus honnête pense qu’il ne pourra rien obtenir sans ‘graisser la patte’ d’un individu, de l’échelon le plus bas aux rangs les plus élevés”, a déploré le vainqueur de l’élection du 10 janvier dans une interview accordée à Reuters.

 

Cet expert en droit, candidat social-démocrate, prendra ses fonctions le 18 février et pilotera la dernière phase du processus d’adhésion à l’Union européenne, que l’ancienne république yougoslave espère rejoindre en 2012.

Ivo Josipovic constate que la corruption est ancrée dans les milieux politiques, à en juger par le nombre d’enquêtes ouvertes pour détournements de fonds dans les entreprises publiques par le Premier ministre de centre droit Jadranka Kosor à son arrivée à la tête du gouvernement en juillet.

 

“Il n’y a pas de magie. La corruption ne disparaîtra pas du jour au lendemain mais nous faisons de gros efforts. L’UE le sait et j’espère qu’elle nous en saura gré”, a-t-il déclaré.

“Le cours des événements suggère qu’il n’y aura pas Lire la suite

Sebastian Piñera ramène la droite à la tête du Chili

AP – Michael Warren
Le candidat conservateur Sebastian Piñera a remporté l’élection présidentielle chilienne dimanche, signant le retour au pouvoir de la droite dans un pays dirigé par le centre-gauche depuis la fin de la dictature militaire du général Pinochet en 1990.
Sebastian Piñera, candidat de l’Alliance pour le changement, a obtenu 52% des suffrages, contre 48% à son adversaire démocrate-chrétien Eduardo Frei.

Il s’est engagé dans son discours de victoire à nommer les personnes “les meilleures, les plus préparées, les plus honnêtes et les plus dévouées” pour faire du Chili “le meilleur pays du monde”. Il a toutefois évité d’évoquer la politique étrangère, qui pourrait poser problème vu ses commentaires récents sur les pays voisins, la plupart dirigés par la gauche. Ses intérêts financiers dans la région pourraient toutefois l’amener à assouplir sa position. Il prendra ses fonctions en mars.

Frei, ancien président (1994-2000) et soutenu par la présidente sortante de centre-gauche Michelle Bachelet, a reconnu sa défaite. “Le Chili va bien mieux maintenant que lorsque nous en avons hérité en 1990 (…) Nous serons les gardiens de la liberté et de toutes nos victoires sociales”, a-t-il déclaré.

La présidente sortante Michelle Bachelet, qui ne pouvait se représenter en … Lire la suite

L’OMT prévoit une reprise du tourisme mondial en 2010

MADRID (AFP) – Le tourisme mondial devrait reprendre en 2010 après une année 2009 très difficile, a annoncé lundi à Madrid l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui table sur une augmentation des arrivées de touristes internationaux de 3 à 4%.
“Les perspectives se sont améliorées, avec une prévision d’augmentation des arrivées de touristes internationaux comprise entre 3 et 4% pour 2010”, a annoncé l’OMT dans un communiqué.

L’organisme, basé à Madrid, a estimé que les arrivées de touristes internationaux avaient baissé d’environ 4% en 2009, pour s’établir à 880 millions, selon ses premières estimations.
“Le tourisme international est sur la voie de la reprise après une année 2009 extraordinairement difficile”, selon le communiqué.
“La crise économique mondiale, aggravée par l’incertitude sur la pandémie de grippe H1N1 a fait de 2009 l’une des années les plus difficiles pour le secteur du tourisme”, a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, cité dans le communiqué.… Lire la suite

La fraude médicale estimée à 180 milliards d’euros dans le monde

 

Reuters – Kate Kelland

Environ 180 milliards d’euros sont perdus chaque année au niveau mondial à cause de la fraude et d’erreurs dans le domaine médical, une somme qui suffirait à quadrupler les budgets de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef et contrôler le paludisme en Afrique, selon un rapport publié lundi.

 

L’étude, menée par le Réseau européen de lutte contre la fraude et la corruption dans les soins de santé (EHFCN) et le Centre pour les services de lutte contre la fraude (CCFS) à l’université de Portsmouth, révèle que 5,59% des dépenses annuelles de santé au niveau mondial sont perdues en raison d’erreurs ou de faits de corruption.

La dernière estimation faite par l’OMS des dépenses de santé au niveau mondial s’élevant à 4.700 milliards de dollars (3.269 milliards d’euros), le montant des pertes ressort donc à près de 180 milliards d’euros compte tenu de ce taux de perte de 5,59%.

 

“Chaque euro perdu à cause de la fraude ou de la corruption signifie que quelqu’un, quelque part ne pourra pas obtenir le traitement dont il a besoin”, souligne Paul Vincke, président du EHFCN et l’un des auteurs de cette étude.

“(Ces personnes) sont malades Lire la suite

La popularité de Hatoyama s’érode sur fond de scandale au Japon

Reuters – La cote de popularité du Premier ministre japonais Yukio Hatoyama, éclaboussé par un scandale financier touchant le numéro deux de son Parti démocrate (PDJ), est tombée à son plus bas niveau depuis sa prise de fonctions en septembre, montrent des sondages publiés lundi.
Selon une étude publiée par le quotidien Asahi, seulement 42% des personnes interrogées approuvent la politique du Premier ministre, qui jouissait d’une cote de confiance de plus de 70% peu après le raz de marée de son parti aux élections d’août dernier.

Hatoyama pâtit du scandale financier qui touche le secrétaire général du PDJ, Ichiro Ozawa, et qui a conduit à l’arrestation ces derniers jours d’anciens collaborateurs de ce dernier.
Un autre sondage, publié par le journal Yomiuri, montre que 70% des personnes interrogées pensent que Ozawa devrait démissionner de ses fonctions, ce qu’il a exclu samedi.

Agé de 67 ans, Ichiro Ozawa est crédité par nombre de politologues d’avoir permis par son action et son aura la nette victoire électorale du Parti démocrate en août dernier à la chambre basse (chambre des représentants).
Son habileté politique est jugée essentielle pour que le PDJ remporte cette année les élections à la chambre haute (Chambre des … Lire la suite