La tempête Xynthia fait au moins 45 morts en France

Reuters – Guillaume Frouin et Claude Canellas
La tempête Xynthia a causé la mort de 45 à 50 personnes en France et provoqué de très importants dégâts matériels en balayant le pays d’Ouest en Est ce week-end, ses vents violents se combinant à de fortes marées.
Après une réunion de crise à Matignon, François Fillon a déploré une “catastrophe nationale”.
Les arrêtés de catastrophe naturelle seront pris dans les 48 heures et un plan “exceptionnel” de reconstruction et de renforcement des digues va être lancé, a déclaré le Premier ministre.

La rupture de ces digues sur la façade Atlantique a entraîné de multiples noyades dans les habitations, souvent sans étage, situées à proximité.
Nicolas Sarkozy, qui se rendra lundi en Vendée et en Charente-Maritime, a présenté ses condoléances aux familles des victimes de la tempête, promettant aux départements touchés des mesures de “solidarité nationale” dans les meilleurs délais.
Selon le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, le bilan provisoire se situait dimanche soir “entre 45 et 50 morts”.

Le département de la Vendée est le plus durement touché par cette tempête, la plus importante qui ait affecté la France depuis celle de 1999, qui avait fait au total 92 morts.
Les … Lire la suite

L’Europe balayée par une violente tempête, au moins 53 morts

PARIS (AFP) – Portée par des vents violents et de fortes marées, la tempête Xynthia, qui balaye l’Europe depuis samedi, a fait au moins 53 morts, dont au moins 45 en France, où plusieurs communes ont été inondées et plus d’un million de foyers privés d’électricité.
La France, avec 45 à 50 morts, plusieurs disparus et des dizaines de blessés, a payé le plus lourd tribut à la tempête, l’une des plus violentes depuis celles qui avaient frappé le pays en décembre 1999 (faisant 92 morts), selon le bilan des autorités françaises.

Le Premier ministre français François Fillon a qualifié la tempête de “catastrophe nationale”.
“C’est une tempête exceptionnelle alliée à des coefficients de marée très élevés sur la côte vendéenne et sur la côte de Charente-Maritime qui est à l’origine de cette catastrophe”, a-t-il expliqué, “beaucoup des victimes ayant été noyées, surprises par une montée extrêmement rapide des eaux”.
La Vendée (ouest) a été le département le plus touché, avec un bilan provisoire d’une trentaine de morts, selon la préfecture. Dans plusieurs localités, comme à La-Faute-sur-Mer, les toits de certaines maisons émergeaient à peine de l’eau et des familles en larmes attendaient des nouvelles de leurs proches portés disparus, … Lire la suite

Le mouvement insurgé iranien Jundallah se choisit un nouveau chef

AP – Le mouvement d’insurrection sunnite basé dans le sud-est de l’Iran, Jundallah, a annoncé samedi sur son site Web la nomination d’un nouveau chef après l’arrestation de son fondateur par les autorités iraniennes.
Le nouveau dirigeant du mouvement est al-Hajj Mohammed Dhahir Baluch, selon un communiqué en arabe diffusé samedi, après une première publication en farsi vendredi. Jundallah affirme que toutes les tribus balouches du sud-est iranien lui ont fait allégeance.

Le fondateur de Jundallah Abdulmalik Rigi a été interpellé mardi, et le mouvement affirmait mercredi dans un communiqué que les services de renseignements afghans, pakistanais et américains avaient joué un rôle important dans sa capture.
Téhéran de son côté a affirmé avoir agi sans aide extérieure, et a au contraire accusé les Etats-Unis de soutenir Jundallah.

Ce groupe, qui dit défendre les droits de la minorité sunnite dans le sud-est de l’Iran, a émergé il y a six ans et revendiqué des attentats qui ont fait des dizaines de morts, y compris, en octobre, cinq hauts responsables des Gardiens de la révolution, l’élite militaire du régile des mollahs.
Téhéran affirme que Jundallah est proche d’Al-Qaïda et accuse les Etats-Unis et la Grande-Bretagne de soutenir ce mouvement pour déstabiliser … Lire la suite

Terrorisme : Obama reconduit le Patriot Act pour un an

AP – Le président Barack Obama a reconduit pour un an samedi plusieurs dispositions du Patriot Act, la principale loi anti-terrorisme aux Etats-Unis. Ce texte controversé permettant une surveillance très large des Américains avait été adopté dans les semaines suivant les attentats du 11 septembre 2001.

Les mesures prorogées autorisent des écoutes téléphoniques sur plusieurs postes et la saisie d’enregistrements ainsi que de propriétés sous réserve d’obtenir un mandat judiciaire, et la surveillance de ce qu’on appelle un “loup solitaire”, c’est-à-dire un ressortissant étranger soupçonné d’activité terroriste sans appartenir à une organisation reconnue.

La Chambre des représentants a voté la reconduction de ces mesures jeudi par 315 voix contre 97. Le Sénat a également donné son feu vert sans que la majorité démocrate réussisse à faire passer des amendements limitant les pouvoirs des agences de la sécurité nationale.… Lire la suite

Tsunami au Japon : évacuations massives sur les côtes

SENDAI (Japon) (AFP) – Plusieurs centaines de milliers de personnes ont été évacuées dimanche des côtes du nord du Japon où plusieurs raz-de-marée de plus d’un mètre de haut ont déferlé sur sa façade Pacifique, à la suite du violent séisme survenu au Chili.
Le niveau de la mer est brusquement monté, franchissant les digues et recouvrant les quais de plusieurs ports sur la côte septentrionale, mais aucune victime, ni aucun dégât important n’a été signalé.

En prévision d’un raz-de-marée majeur généré par le séisme de magnitude 8,8 au large des côtes chiliennes, l’Agence météorologique japonaise a lancé tôt dimanche matin, pour la première fois depuis 15 ans, une alerte “rouge” au tsunami, niveau le plus élevé déclenché en prévision de vagues pouvant atteindre trois mètres ou plus.
Les zones les plus exposées sont les trois préfectures d’Aomori, Iwate et Miyagi, au nord de l’île principale de Honshu, où quelque 320.000 habitants ont reçu l’ordre d’évacuer le littoral et de se rassembler dans des écoles ou des bâtiments publics, où des couvertures, de l’eau et de la nourriture ont été stockées en prévision de la nuit.

Un responsable de l’Agence météorologique, Yasuo Sekita, a mis en garde contre le risque … Lire la suite

Le Nord-Est des USA en plein blizzard, 50 cm de neige à New York

Reuters – Un blizzard exceptionnel s’est abattu vendredi sur New York et sur une bonne partie du nord-est des Etats-Unis.
Il est tombé 50 cm de neige dans New York, ce qui a entraîné la fermeture d’écoles, de certains transports publics et d’entreprises.
En l’absence de trains de banlieue et d’autobus, les banlieusards ont eu beaucoup de mal à atteindre New York, qui subit là son blizzard le plus fort depuis février 2006, période à laquelle il était tombé près de 70 cm de neige sur la ville.

Celui qui s’abat actuellement pourrait être le troisième plus fort dans les annales de la météorologie newyorkaise.
Dans New York, la circulation des métros était ralentie et les autobus avaient bien du mal à progresser dans les rues enneigées.
Au total, il est tombé d’ores et déjà 90 cm de neige à New York en février, ce qui en fait le mois le plus enneigé dans les annales. Le blizzard en cours, qui devrait encore déverser une couche de neige samedi sur New York, est la troisième grosse tempête de neige à frapper la région en un mois.

Plus d’un million d’habitations et d’entreprises du nord-est des Etats-Unis ont été victimes de … Lire la suite

La dette française devrait rester longtemps à des niveaux record

Reuters – La France mettra 20 ans à retrouver un niveau de dette publique équivalent à celui d’avant la crise, selon le scénario le plus favorable figurant dans un rapport de la Délégation à la prospective du Sénat.
Le rapport sur l’économie française et les finances publiques à l’horizon 2030, diffusé vendredi, prône une politique centrée sur la croissance et une coopération économique entre Européens pour restaurer la confiance.
A l’inverse, une forte restriction budgétaire risquerait de casser la reprise économique et de freiner la croissance potentielle de la France à long terme, aggravant la situation au lieu de l’améliorer, prévient-il.

“L’horizon 2030 n’est pas ‘noir'”, lit-on dans le communiqué du Sénat sur ce rapport, dirigé par le président de la délégation, le sénateur UMP de l’Eure Joël Bourdin.
“Mais la bonne santé de l’économie française” dans le futur est liée à une maximisation de la croissance potentielle et à la confiance des agents économiques, poursuit le communiqué.
Cette confiance “ne sera au rendez-vous que si les partenaires de l’Union européenne cessent de mener des politiques économiques non coopératives”, ajoute-t-il.

Cinq scénarios commandés à l’Observatoire français des conjonctures économique (OFCE) figurent dans le rapport.
Le plus favorable fait état d’une … Lire la suite

Libéria : la MINUL intervient au nord du pays ou des violences ont éclaté

Des casques bleus de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) sont intervenus vendredi à Voinjama, ville située au nord du Liberia, où des violences ont éclaté au sein de la population.
Selon la presse, des heurts ont opposé des chrétiens et des musulmans. Une mosquée a été saccagée et des églises brûlées, à la suite du décès d’une jeune femme chrétienne. Un contingent composé de policiers et de militaires de la MINUL a immédiatement été envoyé pour appuyer la police nationale libérienne à rétablir le calme.

La MINUL va travailler en étroite collaboration pour mener une enquête sur le déroulement des faits et faire la lumière sur les événements. La force onusienne appelle « tous les comités de paix et les comités locaux de sécurité à prendre les mesures appropriées pour contenir la situation et agir en fonction de leurs objectifs respectifs ».

Bien que le Libéria continue d’enregistrer des progrès en matière de consolidation de la paix et de la stabilité, des difficultés importantes continuent d’entraver le développement des institutions nationales chargées de la sécurité et de l’instauration de l’état de droit, avait affirmé mardi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à l’occasion de la publication … Lire la suite

La Russie s’inquiète du projet de bouclier antimissiles américain en Roumanie

AP – La Russie a exprimé vendredi son inquiétude après l’annonce récente par Washington de son intention de déployer un bouclier antimissiles en Roumanie, et a mis en doute l’objectif affiché par les Etats-Unis de se protéger d’une menace iranienne.
“La Russie a de sérieux doutes sur le véritable objectif du plan de défense américain en Roumanie”, a déclaré un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Andreï Nesterenko, au cours d’un point presse à Moscou.

Selon Washington, le déploiement de missiles intercepteurs sur le territoire roumain est nécessaire pour protéger les troupes américaines et les pays alliés de l’OTAN d’une éventuelle menace iranienne.
Le porte-parole a refusé de dire si ce différend pourrait affecter les discussions avec les Etats-Unis sur la reconduction du traité de réduction des armes nucléaires START, qui expire le 5 décembre 2010. Des responsables russes avaient affirmé récemment que les projets de Washington avaient ralenti les négociations.

Selon le Kremlin, le traité pourrait être signé en mars ou avril, selon Sergueï Prikhodko, un conseiller du président russe Dimitri Medvedev, cité vendredi par des agences de presse russes.
M. Nesterenko a par ailleurs déploré que Moscou ait appris les projets des Etats-Unis dans les médias. “Nous … Lire la suite

Collision d’icebergs géants au large de l’Antarctique

AP – Owen Pye
Un iceberg de la taille du Luxembourg a heurté un glacier au large de l’Antarctique, provoquant la rupture d’un autre énorme bloc de glace qui a commencé à dériver. Ce phénomène pourrait entraîner une baisse des niveaux d’oxygène dans les océans de la planète, ont annoncé vendredi à Sydney des scientifiques français et australiens.
Les deux icebergs dérivent maintenant ensemble à environ 100 à 150 kilomètres au large de l’Antarctique, suite à la collision qui s’est produite le 12 ou 13 février, a précisé Neal Young, expert en glaciologie à la Division antarctique australienne (AAD).

“Ca a donné un sacré coup de coude”, a observé Neal Young, commentant le choc entre un iceberg de 97 kilomètres de long qui est entré en collision avec le glacier flottant Mertz, détachant un nouvel iceberg. “Ils flottent maintenant l’un à côté de l’autre.”
Le nouvel iceberg fait 78 kilomètres de long et à peu près 39 kilomètres de large, et contient environ l’équivalent d’un cinquième de la consommation annuelle d’eau dans le monde, a précisé Neal Young à l’Associated Press.

Les experts s’inquiètent de l’effet du déplacement massif de glace sur l’eau non gelée entourant le glacier qui a … Lire la suite

L’Azerbaïdjan brandit un risque de “grande guerre” au Caucase

Reuters – Afet Mehtiyeva
L’Azerbaïdjan a mis en garde contre le risque d’un conflit autour du Haut-Karabakh et estimé qu’une “grande guerre” dans le Sud-Caucase était inévitable si l’Arménie n’en retirait pas ses forces armées.
Les habitants du Haut-Karabakh, chrétiens d’origine arménienne soutenus par l’Arménie, ont fait sécession de l’Azerbaïdjan musulman peu avant la désintégration de l’Union soviétique en 1991.

Environ 30.000 personnes ont été tuées dans le conflit qui a suivi jusqu’au cessez-le-feu de 1994, mais la situation reste très instable dans cette région parsemée d’oléoducs et de gazoducs reliant l’Asie centrale à l’Europe.
“La diplomatie n’a obtenu aucun résultat concret en quinze ans et l’Azerbaïdjan n’attendra pas quinze années de plus”, a déclaré le ministre azerbaïdjanais de la Défense, Safar Abiyev, à l’ambassadeur de France à Bakou, Gabriel Keller, selon un communiqué de ses services.

“L’affaire est à présent entre les mains de l’armée, et le danger augmente. Si l’occupant arménien ne libère pas nos terres, le déclenchement d’une grande guerre dans le Sud-Caucase est inévitable.”
L’Azerbaïdjan menace fréquemment de reprendre le Haut-Karabakh par la force, mais les tensions régionales se sont accrues depuis le rapprochement entre l’Arménie et la Turquie, son alliée.

Erevan et Ankara ont décidé … Lire la suite

Inde et Pakistan reprennent le dialogue

Reuters – Bappa Majumdar
L’Inde et le Pakistan ont relancé jeudi leur dialogue bilatéral, suspendu depuis les attaques meurtrières de Bombay en novembre 2008.
Même si l’espoir de progrès rapides dans les relations entre les deux puissances demeure limité, la rencontre à New Delhi entre les deux secrétaires aux Affaires étrangères, l’Indienne Nirupama Rao et le Pakistanais Salman Bashir, pourrait aider à apaiser les tensions.
Les attentes sont modestes, et le mieux serait un engagement des deux parties à poursuivre leurs discussions.

L’Inde avait mis un terme au dialogue officiel avec le Pakistan après les attaques de Bombay (166 morts). New Delhi assurait qu’il ne pourrait être renoué que si le Pakistan prenait des mesures contre certains islamistes présents sur son territoire, que New Delhi tient pour responsables du carnage.
Salman Bashir et Nirupama Rao se sont retrouvés dans une villa coloniale d’un quartier de New Delhi placé sous haute sécurité, où se trouvent également le parlement et le palais de la présidence. Ils devaient se voir en tête à tête, avant une rencontre entre délégations des deux pays.
La première étape du dialogue sera de s’entendre sur les sujets de discussions.

L’Inde insiste avant tout sur le terrorisme tandis … Lire la suite

Le Burundi dans une situation précaire avant les élections

1- Des clefs pour comprendre

Le Burundi, petit Etat de l’Afrique des Grands Lacs, qui compte huit millions d’habitants, tente de sortir depuis 2006 de 13 ans d’une guerre civile entre la majorité Hutu et la minorité Tutsi qui a fait au moins 300 000 morts et des millions de déplacés.

Les accords de paix du 4 décembre 2008 entre le gouvernement et les rebelles des Forces nationales de libération (FNL) ont été suivis d’un processus progressif de stabilisation avec l’aide des Nations Unies.

L’ONU est présente avec le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), pour soutenir le processus de paix.

 

Les FNL étaient l’un des nombreux mouvements rebelles Hutu qui ont fait la guerre aux divers régimes pro-Tutsi depuis les années 1990.

Ils se sont transformés en avril 2009 en parti politique.

L’année 2010 sera une date historique pour le Burundi qui enregistrera pour la première fois la fin d’un cycle électoral sans rupture.

 

Dans son dernier rapport sur la situation dans ce pays, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, se félicite des nombreux résultats obtenus mais estime que la situation actuelle reste fragile.

Il note avec satisfaction que les FNL, qui étaient le dernier mouvement Lire la suite

Au Gabon, Nicolas Sarkozy apporte un soutien appuyé à Ali Bongo

Reuters – Yann Le Guernigou
Nicolas Sarkozy a apporté un soutien appuyé au président gabonais Ali Bongo, vainqueur controversé du scrutin organisé l’été dernier après la mort de son père, Omar Bongo.
La France et le Gabon ont confirmé le caractère privilégié de leurs relations tout en affichant leur volonté de les voir évoluer dorénavant dans une plus grande transparence lors d’une visite du président français dans ce pays d’Afrique centrale qui est le plus fidèle allié de Paris sur le continent noir.

“Ce jour-là, grâce au peuple gabonais, le Gabon a confirmé son ancrage à la démocratie et franchi une étape essentielle de sa vie politique “, a-t-il dit en assurant qu’Ali Bongo n’avait pas été le candidat de la France.
“Lorsqu’on voit ce qui se passe, ou plutôt ce qui ne se passe pas dans d’autres pays, on peut dire que le Gabon n’a pas à rougir de la dignité de son peuple au moment où il a fallu assurer la succession du président Bongo “, a-t-il ajouté dans une allusion à la situation d’un pays comme la Côte d’Ivoire, en attente d’une élection présidentielle depuis cinq ans.

Symboliquement, le président français avait entamé sa visite de 24 … Lire la suite

L’utilisation de la ‘drogue du viol’ en forte augmentation, selon un rapport

Les gouvernements doivent redoubler d’efforts pour combattre l’abus de drogues, particulièrement « les drogues du viol » dont l’utilisation a considérablement augmenté, a alerté aujourd’hui l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) à l’occasion de la publication de son rapport annuel.

Les « drogues du viol » sont utilisées pour attirer les victimes puis commettre des abus sexuels. Utilisés à l’insu des victimes, en général cachés dans des aliments ou des boissons, ces produits sont administrés à des doses souvent largement supérieures aux doses préconisées pour un usage thérapeutique, faisant encourir de graves risques médicaux.

Par manque de réglementation, il est facile pour des personnes malintentionnées de se procurer ces substances dans de nombreux pays, pointe l’OICS. Des substances psychotropes telles que l’acide gamma-hydroxybutyrique (GHB), placé récemment sous contrôle international, ainsi que d’autres substances qui ne sont toujours pas concernées par les Conventions internationales relatives aux drogues, comme la kétamine et le gamma-butyrolactone (GBL), sont utilisées par les criminels

Face à cette menace, l’OICS exhorte les gouvernements à appliquer dès que possible la résolution de la Commission des stupéfiants sur l’utilisation abusive de produits pharmaceutiques et de sensibiliser davantage le public à face a l’ampleur du phénomène.

« Problème permanent, … Lire la suite

Boom pétrolier chez des Indiens d’Amérique

AP – James MacPherson
Longtemps sinistrée par le chômage et la pauvreté, la réserve indienne de Fort Berthold, dans le Dakota du Nord, vit un boom pétrolier qui lui a apporté en à peine plus d’un an des millions de dollars, des emplois et surtout de l’espoir.
“Il y a sans doute ici plus d’opportunités que les gens n’en ont vues tout au long de leur vie”, souligne Marcus Levings, président des Trois tribus affiliées, qui regroupent les peuples Mandan, Hidatsa et Arikara.

Cette nation a été installée au XIXe siècle par le gouvernement fédéral dans le centre-ouest du Dakota du Nord. “S’ils avaient su qu’il y avait de milliards de barils de pétrole, ils ne nous auraient jamais placés ici!”, remarque Spencer Wilkinson Jr., directeur général du casino Four Bears, situé sur la réserve.
Le territoire des Trois tribus affiliées s’étend sur plus de 1.500 kilomètres carrés. Il recouvre une partie de la formation de Bakken, un schiste bitumineux dont on peut extraire du pétrole. D’après l’Institut géologique américain, ce gisement contient l’équivalent de 4,3 milliards de barils.

Les plaines au-dessus de cette manne d’or noir étaient parsemées de logements en préfabriqué et de petits troupeaux de bétail. Depuis … Lire la suite

Blanchiment : 1.500 milliards de dollars d’argent sale dans le monde

DEAUVILLE (AFP) – Quelque 1.500 milliards de dollars (plus de 1.100 milliards d’euros) d’argent sale circulent dans le monde, souvent via le cyber-espace, rendant sa traque difficile pour les policiers spécialisés, dont ceux de l’UE réunis mercredi et jeudi à Deauville.
La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) évaluent sa masse de “3 à 5% du produit intérieur brut” (PIB) planétaire, tandis qu’une étude, citée par la justice espagnole en 2009, avançait le double: “3 trillions de dollars”!

Aussi, “la coopération internationale est indispensable”, a souligné le directeur central de la police judiciaire (DCPJ) française, Christian Lothion, en ouvrant le séminaire de Deauville, co-financé par la Commission européenne et le ministère français des Affaires étrangères.
Pour relever ce “défi majeur”, selon le commissaire divisionnaire Christophe Pérez-Baquey, chef de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCGRDF, de la DCPJ), les policiers de 24 pays de l’UE se sont réunis pour mettre en place un “réseau opérationnel des correspondants de ses services antiblanchiment”, ont-ils précisé.

Une telle “recommandation, déjà émise lors d’une conférence en Ecosse, en 2005”, rappelle le Belge Carlo Van Heuckelon, chef de l’Unité financière d’Europol, “n’a, pour des raisons financières”, pas été suivie.
Aujourd’hui, … Lire la suite

Les bonus des employés de Wall Street en hausse de 17%

AP – Les entreprises financières de Wall Street ont distribué pour 20 milliards de dollars (14,6 milliards d’euros) de bonus en 2009 après avoir été renflouées l’année précédente avec l’argent du contribuable américain pour cause de crise économique, a annoncé mardi le contrôleur de gestion de l’Etat de New York. Ce chiffre représente une hausse de 17% sur un an.

“Wall Street est vital pour l’économie de New York”, souligne le contrôleur, Thomas DiNapoli. “Mais pour la plupart des Américains, ces énormes bonus sont une pilule amère et difficile à comprendre. (…) Les contribuables les ont renflouées, et maintenant elles recommencent à gagner de l’argent alors que de nombreuses familles de New York ont toujours du mal à joindre les deux bouts.”

Selon les projections, le montant du bonus moyen s’élevait à 124.850 dollars (91.560 euros) l’an dernier. En 2008, la moyenne était de 112.000 dollars (82.000 euros), précisent les services de M. DiNapoli. Par ailleurs, pour un grand nombre de grandes sociétés financières, les rémunérations totales ont progressé l’an dernier de 31% alors qu’elles ont grimpé en moyenne de 27% pour l’ensemble du secteur, s’établissant à 340.000 dollars (249.000 euros).

M. DiNapoli soutient les réformes visant notamment à lier … Lire la suite

Côte d’Ivoire : les ingrédients d’une nouvelle guerre civile sont réunis

1- Quelques clefs pour comprendre
La Côte d’Ivoire, premier exportateur de cacao du monde et autrefois considérée comme une oasis de paix dans l’Afrique de l’Ouest ravagée par la guerre, connaît l’instabilité depuis un coup d’Etat en 1999.
En 2002, une rébellion a échoué à renverser le président Gbagbo, et a ensuite occupé la moitié nord du pays. La Côte d’Ivoire est depuis divisée en deux, entre le Sud tenu par les troupes gouvernementales, et le Nord par les rebelles.

Le mandat de cinq ans de M. Gbagbo devait expirer fin 2005 mais le président est resté au pouvoir en invoquant une clause constitutionnelle qui autorise le chef de l’Etat à se maintenir en cas de guerre ou de crise nationale. L’élection présidentielle a depuis été reportée à de multiples reprises, notamment en raison de retards dans le recensement électoral.
Ce scrutin doit être la dernière étape du processus de normalisation et de réunification du pays.

Les bailleurs de fonds ont débloqué 56 millions d’euros pour aider à financer les élections, notamment appuyées par l’ONUCI, l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire.
L’Onuci, qui compte 7.661 hommes et est appuyée par la force française “Licorne” de 900 hommes, est chargée … Lire la suite

Afrique de l’Ouest : une arrivée précoce et « alarmante » de la méningite

DAKAR, 22 février 2010 (IRIN) – Selon les ministères de la santé de la région, une épidémie de méningite a frappé plus tôt que d’habitude et elle se répand à travers la « ceinture de la méningite » en Afrique subsaharienne, du Sénégal à l’Ethiopie. La maladie se déclare durant la saison sèche, avec un pic signalé à la mi-avril.

Le 7 février, les ministères de la santé des pays avec un risque élevé ont rapporté 2 298 cas, avec un taux de mortalité de 13 pour cent. Le Burkina Faso a aussi rapporté le nombre de cas le plus élevé, mais le Togo a eu le taux de mortalité le plus fort, avec 25 patients décédés sur 108 personnes infectées. L’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) a décrit la situation comme « alarmante ».

Mamoudou Harouna Djingarey, un épidémiologiste de l’OMS et expert en méningite, a dit à IRIN qu’on ne savait pas pourquoi l’épidémie se déclarait plus tôt que prévue. « Ce [timing] est un signe d’un risque majeur d’épidémie si aucune action n’est entreprise », a-t-il avertit.
Les épidémies graves de méningites ont tendance à se déclarer tous les huit ou dix ans, a-t-il ajouté, mais désormais … Lire la suite

L’ONU lance un projet de traitement des déchets des villes d’Asie-Pacifique

La Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie-Pacifique (ESCAP) a lancé lundi à Dhaka, au Bangladesh, une opération intitulée ‘Déchets contre argent liquide’ dont le but est d’améliorer la gestion des ordures des villes de la région Asie-Pacifique.

L’initiative cherche à décentraliser la gestion des ordures, à développer des stratégies en faveur des pauvres, à réduire les émissions de CO2 et à autofinancer l’ensemble du processus par la vente de crédits carbone.
Ce plan tente de répondre à l’explosion économique et démographique des villes d’Asie-Pacifique. Les dépotoirs des villes sont pleins et il s’avère de plus en plus difficile de trouver des terrains pour créer de nouvelles décharges.

Alors que les municipalités d’Asie-Pacifique dépensent plus de 60% de leur budget annuel pour collecter, transporter et stocker les déchets, les ordures ne sont généralement pas collectées dans leur totalité et sont souvent abandonnées sur des terrains à ciel ouvert, ce qui pollue l’air et l’eau.
Le nouveau projet rendra la collecte et le recyclage informel de déchets rentable. Des millions de personnes vivent du ramassage des déchets naturels et non-naturels. En transformant ces ordures en composts, ces collecteurs de détritus pourront s’autofinancer par la vente de crédits carbone.

Développé … Lire la suite

PNUE : il faut se préparer à gérer l’explosion des déchets électroniques

La vente de produits électroniques dans des pays comme la Chine et l’Inde, en Afrique ou en Amérique latine, devrait exploser dans les 10 prochaines, ce qui pourrait avoir de graves conséquences environnementales, avertit lundi le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans un rapport d’experts
« Ce rapport souligne l’urgence de mettre en place des processus ambitieux, formels et régulés pour le ramassage et la gestion des déchets électroniques », a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

Il a notamment insisté sur la situation de la Chine qui est déjà le deuxième producteur de déchets électroniques au monde, derrière les Etats-Unis, avec 2,3 millions de tonnes par an et des procédures d’incinération inadéquates qui entraînent une pollution toxique importante.
Toutefois, « la Chine n’est pas la seule à être face à un sérieux défi. L’Inde, le Brésil, le Mexique et d’autres risquent également d’être confrontés à de graves conséquences environnementales et sanitaires si le recyclage est laissé aux aléas du secteur informel », a-t-il ajouté.

Le rapport, intitulé « Recycling – from E-Waste to Resources », est basé sur des données fournies par onze pays en développement afin d’estimer leur production de déchets électroniques actuelle et … Lire la suite

Darfour : paix avec un mouvement rebelle, combats avec un autre

1- Des clefs pour comprendre
Depuis 2003, les forces gouvernementales soudanaises appuyées par les milices arabes janjawids luttent contre des mouvements rebelles du Darfour, une région semi-désertique du nord-ouest grande comme la France. Les combats ont commencé lorsqu’au Darfour des rebelles africains ont pris les armes contre le gouvernement central de Khartoum accusé de les marginaliser et de concentrer les ressources.
Les combats, les épidémies et les déplacements de population ont fait au moins 300.000 morts selon l’ONU. Khartoum parle de 10.000 morts.

Les réfugiés sont 2,7 millions, selon l’ONU. A ce jour, plus de 4 millions de personnes sont gravement affectées, sur les 6 millions d’habitants que compte le Darfour.
2,45 millions de personnes sont déplacées dans le pays et plus de 300.000 ont trouvé refuge dans les pays voisins.
Le banditisme et les violences sexuelles restent un fléau pour les civils dans tout le Darfour. Les viols sont notamment commis par les miliciens Janjawid.

L’ONU, bien que présent au Darfour, peut difficilement empêcher les violences. La force de maintien de la paix ONU-Union africaine (Minuad), créée le 31 juillet 2007 et dont le déploiement commença début 2008, a pour mandat de contribuer au rétablissement des conditions de sécurité, … Lire la suite

Brésil : le parti de Lula présente l’ex-guerrillera Dilma Rousseff à la présidence

BRASILIA (AFP) – Le Parti des Travailleurs (PT, gauche) a proposé officiellement samedi la ministre Dilma Rousseff, une ex-guerrillera de 62 ans, comme candidate à la présidentielle d’octobre pour succéder au président sortant Luiz Inacio Lula da Silva.
Le nom de Mme Roussef a été proposé lors du IVe Congrès du PT auquel participent le président Lula et une dizaine de ministres comme celui de l’Economie, Guido Mantega, ou des Affaires étrangères, Celso Amorim.

“Sur décision unanime du congrès du PT, je déclare Dilma Rousseff candidate à la présidence de la République”, a déclaré le dirigeant du parti, José Eduardo Dutra, après un vote des cadres du parti.
Economiste de formation, Dilma Rousseff est actuellement chef du cabinet ministériel de Lula, une sorte de Premier ministre.
D’après les sondages faits avant l’annonce officielle de sa candidature, elle obtiendrait entre 20 à 28% des intentions de vote et serait devancée par le candidat de l’opposition sociale-démocrate.

“Dilma (Rousseff) est la candidate du principal parti de gauche d’Amérique latine, le PT. Mais elle est aussi candidate d’une coalition très ample et puissante qui va l’aider à gouverner. Je veux qu’elle fasse un premier mandat extraordinaire et gagne l’autorité politique pour en faire … Lire la suite

La Russie livrera des missiles antimissiles à l’Iran

Reuters – La Russie entend respecter ses engagements et livrer à l’Iran le système de défense antimissiles S-300 commandé par Téhéran, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Sergeï Riabkov, cité par l’agence Interfax.
Moscou avait indiqué mercredi que la livraison avait été reportée pour des raisons techniques.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, reçu lundi au Kremlin, a invité le président russe Dmitri Medvedev à renoncer à cette vente qui pourrait permettre à Téhéran de faire face à des frappes ciblées contre ses installations nucléaires.

“Il existe un contrat pour fournir ce système à l’Iran et nous le remplirons. Les retards sont dus à des problèmes techniques”, a déclaré Sergeï Riabkov.
Ce dernier s’est élevé contre les tentatives de politiser les exportations d’armes russes vers l’Iran.
“Il est absolument incorrect de mettre l’accent sur la question de la fourniture de S-300 et d’en faire un problème majeur, sans parler du fait de la lier aux discussions visant à rétablir la confiance sur le caractère purement pacifique du programme nucléaire iranien”, a-t-il dit.
Guy Faulconbridge, version française Pascal Liétout

Lire aussi « Iran : agir militairement ? »Lire la suite

Niger : le coup d’Etat est approuvé par la rue

1- Des clefs pour comprendre
Le Niger était plongé depuis des mois dans une crise politique lorsqu’un coup d’Etat renversa jeudi le président Mamadou Tandja : un “Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD)” a pris le pouvoir dans des combats qui ont fait au moins 3 morts.
L’armée a suspendu la Constitution, déclaré le gouvernement “dissous”, et a promis de ramener la démocratie.

Pays du sud du Sahara, frappé par la sécheresse et la désertification, le Niger a connu trois coups d’Etat entre 1974 et 1999. Le pays, qui figure parmi les moins développés selon l’index des Nations unies, a un taux de 70% d’illettrisme parmi sa population, et le plus fort taux de natalité au monde.
Frappé par une grande pauverté, c’est pourtant le troisième producteur mondial d’uranium.


2- Manifestations de soutien à la junte

Des centaines de Nigériens ont fait éclater vendredi leur joie après le coup d’Etat de la veille, selon des témoins, et l’opposition a appelé à une grande manifestation en soutien à la junte qui a renversé le président.

Dans la ville de Dosso (ouest), des habitants, par centaines, ont défilé pour “exprimer leur joie et leur soutien à la junte”, a … Lire la suite

Centrafrique : l’impunité reste un problème majeur, selon Navi Pillay

Alors que l’impunité et les violations des droits de l’homme constituent toujours un des plus grands défis de la République centrafricaine, les élections prévues le 18 avril représentent une étape décisive de la consolidation de la paix et la démocratie, a souligné la Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, lors d’une visite dans ce pays.

« Sur le long terme, le renforcement de l’état de droit et du système judicaire, l’éradication de l’impunité au sein des autorités de l’Etat, y compris les forces armées, et la fin de la violence et de l’exploitation sont essentiels pour le futur et le bien-être de ce grand pays », a déclaré jeudi Mme Pillay dans la capitale centrafricaine, Bangui.

Elle a salué la volonté du gouvernement de collaborer avec le système des Nations Unies en matière des droits de l’homme, ainsi que la révision récente par l’Assemblée nationale du code pénal et du code de procédure pénal. Ces réformes « amélioreront l’administration de la justice en République centrafricaine, en particulier l’indépendance de la magistrature et la lutte contre l’impunité », a-t-elle ajouté.

« Les exécutions sommaires, les disparitions forcées, les arrestations et détentions arbitraires sont des problèmes liés aux … Lire la suite

Plus de 2.400 organisations infiltrées par un logiciel malveillant aux Etats-Unis

AP – Jordan Robertson
Des experts américains en sécurité informatique ont découvert un réseau de 74.000 ordinateurs infectés par un logiciel malveillant aux Etats-Unis, qui a dérobé des données dans des entreprises et administrations publiques du pays.
Le plus étonnant n’est pas que ce piratage ait eu lieu mais qu’il ait été découvert, notent les experts. Et l’incident rappelle que le fait d’avoir des ordinateurs avec des données sensibles reliés à Internet comporte des risques.

Plus de 2.400 organisations, dont des institutions financières, des compagnies d’énergie et des agences fédérales, ont été infiltrées par ce “botnet”, selon la société de sécurité informatique NetWitness, qui l’a découvert.
Outil majeur des cybercriminels, les botnets sont des réseaux de PC infectés, contrôlés à distance. Les ordinateurs sont souvent contaminés lorsque leur utilisateur visite certains sites Web ou quand ils ouvrent des pièces jointes de courriels malveillants.

Le botnet découvert par NetWitness utilise un logiciel malveillant baptisé “ZeuS”, qui vole mots de passe et autres informations en ligne. Il est avant destiné à récupérer des données bancaires et est bien connu dans le milieu de la sécurité informatique.
NetWitness n’a pas nommé les entreprises ou agences affectées, qui incluraient, selon le “Wall Street Journal”, … Lire la suite

Le Pérou, bonne élève de la luute contre le chômage, au prix d’une grande précarité

LIMA (AFP) – Au cours d’une année 2009 où la crise a fait disparaître 2,2 millions d’emplois en Amérique latine, le Pérou a vu son chômage baisser : une prouesse liée à la flexibilité de son marché du travail, mais dont l’autre facette est la précarité.
L’Organisation internationale du travail (OIT) a salué récemment le Pérou, un des deux seuls pays latino-américains avec l’Uruguay où l’emploi en zone urbaine a maintenu le cap en 2009. Symboliquement, le chômage y a même baissé de 8,6% à 8,5% en un an, tandis qu’il est passé de 7,6 à 7,3% en Uruguay.

C’est “un exemple de succès dans la lutte contre la crise et son impact sur le marché du travail”, a estimé Jean Maninat, directeur régional de l’OIT, lors d’un forum à Lima. Mais pour nombre d’experts, il s’agit d’un succès en trompe-l’oeil.
“Le taux de chômage au Pérou a toujours été assez bas, autour de 8%. Le vrai problème ici n’est pas le chômage officiel, c’est la pauvre qualité de l’emploi, qui provoque bas revenus et pauvreté”, estime Jorge Gonzalez Izquierdo, économiste et ex-ministre du Travail.

La dérégulation du marché du travail, en grande partie insufflée dans les années 90 par … Lire la suite

Près de la moitié des jeunes Italiens intolérants ou carrément xénophobes

ROME (AFP) – Près de la moitié des jeunes Italiens sont intolérants à l’égard des étrangers ou carrément xénophobes, selon une étude rendue publique jeudi à la Chambre des députés à l’initiative de son président qui a appelé la classe politique à élaborer “un modèle italien d’intégration”.
L’enquête d’opinion, effectuée par l’institut SWG auprès d’un échantillon représentatif de 2.000 jeunes de 18 à 29 ans, montre que 45,8% d’entre eux expriment une forme d’hostilité envers les étrangers ou directement de la xénophobie, alors que seulement 39,6% se disent “ouverts” aux étrangers.

Au sein des jeunes qualifiés de “fermés”, SWG distingue trois groupes.
Un premier, représentant 15,3% du total, exprime surtout une “phobie envers les Roumains-tziganes-Albanais” et en majorité composé de femmes (56%).
Un deuxième groupe, le plus petit mais le plus extrême, réunit les comportements ouvertement racistes avec 10,7% des jeunes. Le troisième groupe (20%) rassemble les “xénophobes”, qui excluent de recourir à la violence mais souhaitent que les étrangers vivent loin d’eux, de préférence hors d’Italie. Ce sont surtout des garçons d’une vingtaine d’années.

Réagissant au sondage SWG, le président de la Chambre des députés Gianfranco Fini a appelé ses collègues à imaginer un modèle d’intégration à l’italienne et … Lire la suite