Al-Qaïda a “tout loupé et est sous pression”, selon Richard Holbrooke

WASHINGTON (AFP) – Al-Qaïda a tout “loupé” à cause de sa brutalité excessive et subit désormais une “formidable pression” en raison de la perte de plusieurs de ses cadres, a estimé dimanche l’émissaire américain au Pakistan et en Afghanistan, Richard Holbrooke.
M. Holbrooke a affirmé qu’Al-Qaïda était davantage une entité cherchant à pousser les musulmans au djihad qu’une organisation susceptible de planifier des attentats.

L’administration Obama estime que “d’une certaine façon, ils (les responsables d’Al-Qaïda) ont tout loupé”, a déclaré M. Holbrooke sur CNN.
Il a souligné qu’environ une douzaine de cadres d’Al-Qaïda ont été éliminés au cours de l’année écoulée. L’émissaire faisait allusion aux attaques de drones américains qui ont ciblé des membres présumés d’Al-Qaïda.
“Ils subissent une formidable pression”, a-t-il dit.

Richard Holbrooke a reconnu qu’il y aurait toujours des “événements terribles” comme l’attentat suicide commis par un agent double jordanien qui a tué huit personnes sur une base de la CIA en décembre dans l’est de l’Afghanistan.
Mais l’émissaire de Barack Obama dans la région a affirmé que la brutalité excessive d’Al-Qaïda a amoindri son attrait idéologique.

Et, selon lui, les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan se sont améliorées de façon significative depuis l’année passée.… Lire la suite

Les Rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie, indésirable au Bangladesh

AP – Julhas Alam
Dildar Begum n’a plus de pays, pas d’emploi, rien à manger. Son mari est aujourd’hui emprisonné au Bangladesh où elle survit dans un bidonville avec ses cinq enfants, réduite à mendier du riz auprès de voisins pauvres, sept mois après avoir fui la Birmanie.
“Je ne peux pas vivre ainsi. Ce serait mieux si mes enfants et moi mourions d’un coup”, lance la jeune femme de 25 ans.

Dildar Begum fait partie des milliers de membres de la minorité ethnique Rohingya qui ont gagné le Bangladesh pour échapper aux persécutions dont ils étaient victimes en Birmanie. Dans cet exil désespéré, ils n’ont trouvé que bidonvilles et camps où nourriture et eau sont rares, et soins médicaux inexistants.
Musulmans, les Rohingyas sont indésirables dans la Birmanie bouddhiste. Et indésirables comme étrangers dans ce Bangladesh musulman.

Ces derniers mois, les autorités de Dacca ont multiplié les opérations contre eux. Nombre ont été arrêtés et expulsés tandis que la sécurité était renforcée le long de la frontière poreuse avec la Birmanie.
Parallèlement, le gouvernement a découragé les ONG de distribuer des vivres à la plupart d’entre eux, redoutant que de telles actions n’attirent d’autres réfugiés, a confié un responsable … Lire la suite

La Chine réfute les critiques sur l’échec de Copenhague

Reuters – Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a réfuté dimanche les critiques imputant à son pays les faibles résultats obtenus en décembre lors de la conférence de Copenhague sur le climat.
Ce sommet, qui devait servir à la mise en place d’un protocole remplaçant celui de Kyoto, avait débouché sur un accord à minima et sur la convocation d’un nouveau round de négociations à Mexico à la fin de cette année.

Wen a expliqué que la Chine n’avait pas été invitée à une importante réunion pour tenter de parvenir à un compromis alors que les Occidentaux et les milieux écologistes avaient accusé Wen d’avoir refusé de participer.
Le Premier ministre chinois avait dépêché son vice-ministre des Affaires étrangères pour s’asseoir à une table autour de laquelle se trouvait notamment le président américain Barack Obama.

Selon le Guardian, le ministre britannique de l’Environnement Ed Miliband avait accusé Pékin d’avoir volontairement fait déraper les tentatives pour obtenir un accord plus contraignant dans la lutte contre le réchauffement climatique.
La Chine avait répliqué en accusant la Grande-Bretagne d’avoir semé la discours lors des discussions, mais Wen s’est dit prêt “à éclaircir ce qui s’est passé” à Copenhague.

“Comme le dit le proverbe … Lire la suite

Le Venezuela s’équipe d’avions de chasse chinois

AP – Le Venezuela a reçu la première livraison d’une commande d’avions militaires chinois K-8, selon le président Chavez.
Les huit appareils font partie d’un lot de 40, de petits modèles d’entraînement et d’attaque. L’appareil est doté de canons de 23 mm.

Hugo Chavez a rappelé qu’il s’était tourné vers la Chine et la Russie parce que les Etats-Unis interdisent les ventes d’armes au Venezuela.
Le pays a acheté pour plus de 4 milliards de dollars d’armes russes depuis 2005, notamment des avions de chasse Sukhoi, des hélicoptères d’attaque et des fusils d’assaut. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine est attendu prochainement, cette semaine selon Chavez.… Lire la suite