Medvedev : la Russie doit défendre ses revendications sur les richesses de l’Arctique

AP – Dénonçant des manoeuvres extérieures pour restreindre l’accès de la Russie aux ressources naturelles de l’Arctique, le président russe Dimitri Medvedev a estimé mercredi que son pays devait défendre ses renvendications sur les richesses minérales dans la région.
L’accès aux ressources de l’Arctique suscite une compétition internationale croissante, attisée par le réchauffement de la planète. “D’autres pays polaires ont déjà pris des mesures actives pour étendre leur recherche scientifique ainsi que leur présence économique et même militaire dans l’Arctique”, a déclaré M. Medvedev lors d’une réunion du Conseil de sécurité présidentiel.

Il a dénoncé des manoeuvres extérieures pour limiter l’accès de la Russie aux ressources de la région, sans citer aucun pays. “Nous avons vu des tentatives pour limiter l’accès de la Russie à l’exploration et l’exploitation des ressources minérales arctiques”, a-t-il dénoncé. “C’est absolument inadmissible du point de vue légal et injuste étant donné l’emplacement géographique et l’histoire de notre nation.”

La Russie revendique une grande partie du plancher océanique arctique, qu’elle considère comme un prolongement de son plateau continental. Les Etats-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège cherchent également à affirmer leur souveraineté sur certaines zones de la région, qui contiendrait jusqu’à un quart des réserves … Lire la suite

Amnesty exhorte l’Union européenne à empêcher les exportations d’instruments de torture

AP – Amnesty International a exhorté l’Union européenne mercredi à combler les lacunes juridiques utilisées par des entreprises pour exporter des équipements qui, selon l’organisation des droits de l’homme, peuvent servir à torturer.
Dans un nouveau rapport, intitulé “From Words to Deeds”, Amnesty et l’Omega Research Foundation (ORF) observent que “ces activités persistent malgré l’introduction en 2006 de mesures de contrôle à l’échelle européenne” interdisant “le commerce international d’équipements de police et de sécurité conçus pour infliger la torture et d’autres types de mauvais traitements”.

Ce rapport doit faire l’objet de discussions formelles lors d’une réunion de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen, qui doit avoir lieu jeudi à Bruxelles.
Amnesty et l’ORF affirment notamment que “malgré la nouvelle réglementation”, la République tchèque et l’Allemagne ont “depuis 2006 autorisé l’exportation d’armes de police et d’instruments de contrainte vers au moins neuf pays” pratiquant la torture.

“Par ailleurs, seuls sept Etats ont respecté l’obligation qui leur est faite de publiquement rendre compte de leurs exportations relevant de ce règlement. Nous craignons que certains Etats ne prennent pas ces obligations légales au sérieux”, souligne dans un communiqué Brian Wood, responsable des questions militaires, de sécurité et de police à … Lire la suite

L’ONUDC soutient les efforts du Guatemala contre le crime organisé

Le président guatémaltèque Alvaro Colom et le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Antonio Maria Costa, ont lancé mercredi le Programme national intégré sur le renforcement de la primauté du droit, de la sécurité et de la justice au Guatemala, qui vise à lutter contre le crime organisé.
« La pauvreté, la corruption, et les faibles capacités en matière de justice pénale font du Guatemala un pays extrêmement vulnérable à la criminalité organisée », a déclaré M. Costa.

« La criminalité repousse les investisseurs et les touristes, aggravant le sous-développement, ce qui à son tour facilite la criminalité », a-t-il souligné. « Il est temps de briser ce cercle vicieux avant qu’il ne fasse exploser le Guatemala ».
Le programme sur trois ans, évalué à 16 millions de dollars, vise à renforcer la capacité du Guatemala dans les domaines de la justice pénale, de la réforme de la police, de la lutte contre la corruption, du contrôle des armes à feu, de la réforme pénitentiaire, de la cybercriminalité et de la traite des êtres humains.

Il sera mis en œuvre conjointement par le gouvernement et l’ONUDC, et complétera les activités connexes menées … Lire la suite

Côte-d’Ivoire : l’ONU déplore le nouveau report des élections présidentielles

Le Représentant spécial de l’ONU pour la Côte-d’Ivoire, Choi Young-Jin, a exprimé mercredi devant le Conseil de sécurité ses regrets quant au nouveau report des élections présidentielles ivoiriennes.
« Notre déception est d’autant plus grande que les élections ont été préparées depuis si longtemps », a déploré M. Choi. « Les listes électorales prévisionnelles établies au mois de novembre dernier étaient hautement crédibles et bien équilibrées », a-t-il assuré.

Le processus électoral ivoirien est dans une impasse politique aiguë depuis le mois de janvier. Après une double dissolution du gouvernement et de la Cour électorale indépendante (CEI), la nomination en mars d’un nouveau Gouvernement et de nouveaux membres de la CEI « vont dominer la vie politique ivoirienne dans un futur proche », a dit M. Choi.
Il a également alerté le Conseil de sécurité sur un éventuel regain de violence durant le processus de réunification nationale et l’organisation des élections.

Le Représentant permanent de la Cote d’Ivoire à l’ONU, Alcide Djedje, a pour sa part affirmé lors d’une déclaration à la presse qu’il était actuellement impossible de déterminer « une période sur la date des élections ». « Nous attendons sur place de réaliser des progrès importants dans la … Lire la suite

Le “dzud”, une calamité pour les nomades mongols et leurs troupeaux

SERGELEN (Mongolie) (AFP) – L’hiver dernier avait été rude pour l’éleveuse nomade Baatariin Erdenechimeg et son troupeau de 1.000 bêtes, dont la moitié avait péri: elle pensait avoir échappé au pire en traversant la moitié de la Mongolie.
Mais, pour la deuxième année consécutive, elle doit faire face au “dzud”: un hiver rigoureux précédé d’un été sec.

Comme des centaines de milliers d’autres Mongols, Erdenechimeg est une nomade et dépend entièrement de son bétail pour vivre.
Sa famille a déjà perdu un tiers des animaux qui lui restaient et le printemps se fait attendre. “Nos animaux ne pouvaient pas survivre à un tel froid”, dit Erdenechimeg, 42 ans et mère de deux enfants.
“Ils se sont écroulés dans la neige et sont morts au cours de la nuit. Ceux qui restent n’ont que la peau sur les os”, ajoute-t-elle.

Ce phénomène climatique exceptionnel du “dzud” — l’un des pires qu’a connu la Mongolie, pays parmi les plus pauvres d’Asie — provoque des pénuries de fourrage.
Plus de 3,5 millions d’animaux — vaches, moutons, chèvres, yacks, chevaux et chameaux — sont déjà morts, alors que la neige recouvre la majorité du pays. Et leurs carcasses gelées parsèment les steppes mongoles enneigées.… Lire la suite

Les réseaux sociaux, terrain rêvé pour le FBI

AP – Richard Lardner
Votre prochain ami sur Facebook est peut-être un agent du FBI. De MySpace à Twitter, les réseaux sociaux sur Internet sont devenus un vaste champ d’investigation pour la police fédérale américaine, ce qui soulève aussi beaucoup de questions sur la légalité et l’encadrement de telles activités.
Un document interne du Département américain de la Justice, obtenu par une association de défense des libertés civiles, expose comment les Fédéraux se servent des réseaux sociaux, parfois sous la couverture de faux profils, pour entrer en communication avec des suspects ou récolter des informations personnelles comme des photos, des vidéos ou des messages privés.

Maxi Sopo, un habitant de Seattle d’origine camerounaise, s’est fait rattraper par la justice à cause de Facebook, sur lequel il partageait avec ses amis sa vie de rêve au Mexique. Mais ses messages sur ses aventures au “paradis” intéressaient aussi beaucoup le procureur fédéral de Seattle qui le recherchait pour escroquerie bancaire. S’il avait placé son profil personnel en accès restreint, ceux de ses amis ne l’étaient pas. C’est par ce biais que le procureur Michael Scoville a réussi à retrouver son adresse. En septembre dernier, Maxi Sopo s’est fait cueillir par la police … Lire la suite

Le Yémen renforce la sécurité de crainte d’une riposte d’Al-Qaïda

SANAA (AFP) – Des mesures de sécurité renforcées ont été prises au Yémen autour des installations pétrolières, portuaires et sur les lignes maritimes de crainte d’une riposte d’Al-Qaïda aux raids aériens de l’armée, a annoncé mercredi le ministère de l’Intérieur.
“De strictes instructions ont été adressées aux services de sécurité et aux gardes-côtes pour relever leur niveau d’alerte et de vigilance face aux possibles actes terroristes que les éléments d’Al-Qaïda pourraient commettre en riposte aux coups durs qui leur ont été portés dans plusieurs provinces”, a indiqué le ministère sur son site internet.

Le communiqué a précisé que ces mesures concernaient les installations pétrolières, portuaires et les lignes maritimes, notamment celles de transport de produits pétroliers.
Les instructions ont été adressées aux services de sécurité des provinces de Chabwa, Abyane, Hadramout (sud-est), Aden (sud), Taez et Houdaida (ouest), indique le communiqué.
Il a été notamment demandé à ces services de renforcer leur surveillance des côtes et d’intercepter les embarcations suspectes qui “peuvent être utilisées par les éléments terroristes pour lancer des attaques”.

L’annonce de ces mesures intervient trois jours après des raids aériens sur le sud-est au cours desquels le chef d’Al-Qaïda pour la province d’Abyane a été tué, ainsi … Lire la suite

Les îles Fidji durement touchées par le cyclone Tomas, selon le Premier ministre

AP – Le passage du cyclone Tomas a causé des dégâts considérables sur les îles Fidji, a annoncé mercredi le Premier ministre, tandis que les opérations de sauvetage ont débuté pour atteindre les îles au nord de l’archipel, les plus touchées par l’ouragan.
“Il est évident que partout où est passé Tomas, les dégâts sont considérables”, a annoncé Frank Bainimarama, Premier ministre et chef de l’armée, qui a fait appel à l’aide internationale.

Des bateaux chargés de ravitaillement et de sauveteurs se rendaient vers les îles les plus septentrionales, alors que des avions de l’armée néo-zélandaise et australienne arrivaient aux Fidji avec du matériel d’urgence, comme des bâches, des vivres et des stations de purification de l’eau.
Le cyclone Tomas, dont les vents ont atteint les 280 km/h, a touché les Fidji vendredi soir. Il a soufflé dans les îles de Lau et Lomaiviti et sur la côte nord de Vanua Levu, la deuxième plus importante île de l’archipel, avant de perdre de sa force mercredi.

Un seul décès a été pour le moment recensé. Cependant le bilan pourrait être plus lourd car les communications sont complètement coupées depuis plusieurs jours avec les îles situées au nord de l’archipel, là … Lire la suite