Ouganda : près d’un million de personnes menacées à Karamoja

NAIROBI, 29 mars 2010 (IRIN) – Au moins 900 000 personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire grave à Karamoja, au nord-est de l’Ouganda, suite à quatre années consécutives de pluies insuffisantes et de mauvaises récoltes, a dit le réseau du système d’alerte précoce FEWS Net.
« Dans l’ensemble, Karamoja est toujours en proie à une insécurité alimentaire généralisée », a observé FEWS Net dans sa mise à jour de mars.

Selon l’organisation, sur les 1,1 million de personnes que les estimations considèrent en situation d’insécurité alimentaire en Ouganda, au moins 81 pour cent se trouvent à Karamoja.
Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a dit à IRIN qu’il prévoyait de reprendre les distributions alimentaires dans la région en avril, car les habitants avaient épuisé le peu qu’ils avaient produit lors de la dernière récolte.

« Les précipitations irrégulières en 2009 ont en effet eu un impact sur les principales récoltes à Karamoja et c’est pourquoi le PAM a maintenu l’ensemble de ses opérations de distribution alimentaire à près de 90 pour cent de la population jusqu’en décembre », a dit Stanlake Samkange, directeur du PAM en Ouganda. « Cependant, selon une évaluation sur la santé, la nutrition … Lire la suite

Des dizaines de blessés dans des affrontements entre hindous et musulmans en Inde

AP – La police indienne a tiré des gaz lacrymogènes, effectué des tirs de sommation et distribué des coups de bâton lundi pour disperser des hindous et musulmans qui s’affrontaient dans le sud de l’Inde, émeutes violentes qui ont fait plus de 75 blessés.
Ces affrontements entre communautés religieuses ont éclaté samedi à Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh (sud de l’Inde), où environ 1.600 gendarmes et policiers ont été déployés, a précisé le commissaire de police de la ville, A.K. Khan.

Hyderabad, capitale indienne des technologies de l’information, où sont basées Google, Microsoft, IBM et d’innombrables centrales d’appel, compte huit millions d’habitants, dont près de 40% de musulmans. Les derniers affrontements de grande ampleur entre communautés religieuses dans la ville remontent à 1990, et avaient à l’époque fait 200 morts. La ville a été plutôt calme depuis.

La situation a dégénéré en deux temps, les musulmans n’ayant jamais retiré les drapeaux verts couleur de l’islam avec lesquels ils avaient pavoisé il y a un mois, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Des affrontements ont débuté samedi lorsque des hindous ont essayé de remplacer les drapeaux verts par des bannières safran, à l’occasion d’une fête de leur … Lire la suite