Journal du 8 juin 2018

 

 

Nicaragua : paralysé par les manifestants, il voit sa fragile économie menacée

Le siège de la capitale nicaraguayenne, avec de multiples routes bloquées par des manifestants opposés au gouvernement, risque de donner un coup de frein à l’économie déjà fragile du pays, avertissent les milieux économiques.

 

Depuis le 18 avril, le pays d’Amérique centrale vit au rythme des manifestations, affrontements, pillages et incendies. Réprimés d’une main de fer par les autorités, les troubles ont fait plus de 130 morts et 1.300 blessés, selon le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh).

 

Les barrages sur les routes sont destinés à empêcher la police anti-émeute de passer, et la poursuite des massacres.

La paralysie du pays, alors que débute le cycle agricole 2018-2019, risque de mettre en péril la production alimentaire.

 

Le blocage des voies de circulation affecte l’approvisionnement des villes et l’économie dans son ensemble.

Face à un tourisme en chute libre et à la désorganisation de l’économie, le gouvernement a revu ses ambitions à la baisse et ne table plus que sur une hausse du PIB de 3 à 3,5%.

 

Source : AFP

 

 

Syrie : l’EI reprend une partie d’une ville clé Lire la suite