L’essentiel à la mi-journée : 21 juin 2018

 

Syrie : des milliers de personnes fuient des bombardements du régime dans le sud

Plus de 12.000 Syriens ont fui au cours des trois derniers jours la province de Deraa (sud), contrôlée majoritairement par les rebelles et cible de bombardements du régime de Damas, a rapporté jeudi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

 

Deraa est située non loin du plateau du Golan syrien, dont une large partie est occupée par Israël depuis 1967.

Cette province est morcelée entre différents groupes rebelles, qui en contrôlent près de 70%, les forces du régime et le groupe Etat islamique, qui y maintient une présence marginale.

 

Berceau de la contestation en mars 2011, elle est dans le viseur du régime depuis la sécurisation, le mois dernier, par les forces loyalistes, de l’ensemble de la capitale et de ses environs, après l’éviction des derniers rebelles et jihadistes.

 

Des négociations impliquant plusieurs puissances régionales et internationales sont en cours pour déterminer le sort de cette province ainsi que celle voisine de Quneitra, dont une large partie est également sous contrôle rebelle.

Le président Bachar al-Assad a récemment assuré que l’option militaire était toujours sur la table.

 

Le régime de Damas … Lire la suite

Journal du 20 juin 2018

 

Cameroun : les séparatistes ont tué 84 soldats depuis septembre, selon les autorités

Les séparatistes anglophones ont tué 84 soldats depuis septembre, ont annoncé mercredi les autorités camerounaises qui ont engagé une campagne de répression contre les groupes de combattants rebelles qui opèrent dans deux régions de l’ouest du pays.

 

Ils protestent depuis près d’un an contre la marginalisation dont ils se disent victimes de la part du gouvernement du président Paul Biya, très majoritairement composé de francophones.

En octobre, les séparatistes ont proclamé l’indépendance d’un Etat baptisé “Ambazonie”, déclenchant une riposte de l’armée camerounaise.

 

Le conflit, l’un des plus importants défis qu’ait eu à connaître le président Biya en 35 ans de pouvoir, alimente également les tensions entre Cameroun et Nigeria, accusé par Yaoundé de servir de sanctuaire aux séparatistes.

 

Source : Reuters

 

 

Sous pression, Trump met fin aux séparations des familles à la frontière

Dans un spectaculaire retournement, Donald Trump a annoncé mercredi qu’il mettait fin aux séparations des familles de migrants arrivées illégalement aux Etats-Unis qui ont provoqué une vague d’indignation mondiale et un véritable malaise au sein de son parti.

 

Depuis l’annonce début mai d’une “tolérance zéro” du gouvernement … Lire la suite