Journal depuis ce week-end – le 30 juillet 2018

 

Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens “quand ils veulent”

Après avoir rencontré Kim Jong Un au terme d’une escalade verbale avec la Corée du Nord, Trump se dit désormais prêt à voir les dirigeants iraniens “quand ils veulent”, malgré la fermeté affichée ces derniers mois. Donald Trump a annoncé en mai le retrait des Etats-Unis de l’accord international censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, qu’il juge trop laxiste.

 

Il a rétabli toutes les sanctions levées après sa signature en 2015, avec un sévère contrecoup pour de nombreuses entreprises européennes, sommées de quitter l’Iran sous peine d’être frappées par des mesures punitives américaines.

 

L’ouverture américaine intervient en tout cas alors que le ton était monté ces derniers jours.

Le président Rohani a d’abord prévenu qu’un conflit avec l’Iran serait la “mère de toutes les guerres”.

 

“NE MENACEZ PLUS JAMAIS LES ÉTATS-UNIS OU VOUS ALLEZ SUBIR DES CONSÉQUENCES TELLES QUE PEU AU COURS DE L’HISTOIRE EN ONT CONNUES AUPARAVANT”, lui a directement répondu Donald Trump dans un tweet en majuscules.

 

Le registre de l’avertissement américain rappelle celui employé, il y a un an, contre les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, … Lire la suite