Journal des 2-3 août 2018

 

Attentat-suicide dans l’est de l’Afghanistan, 10 morts

Un kamikaze s’est fait exploser vendredi à l’heure de la prière près d’une mosquée chiite dans la ville de Gardez, située dans l’est de l’Afghanistan, faisant 10 morts et une quinzaine de blessés, ont annoncé les autorités.

L’attentat-suicide n’a pas été revendiqué.

 

Source : Reuters

 

 

Fébrilité en Iran à l’approche des nouvelles sanctions américaines

Les Iraniens se montrent fébriles à l’approche du retour lundi des sanctions américaines qui menacent de déstabiliser davantage une économie déjà à la peine.

Des “manifestations sporadiques” rassemblant quelques centaines de personnes ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

 

“Ces manifestations vont se poursuivre”, estime Adnan Tabatabai, directeur du centre de réflexion allemand CARPO qui suit de près les questions iraniennes.

Principal signe de la crise liée au retour des sanctions américaines: la chute vertigineuse de la monnaie nationale, le rial, qui a perdu près des deux tiers de sa valeur depuis le début de l’année.

 

Le gouvernement a tenté d’enrayer cette chute en avril en établissant un taux officiel fixe et en procédant à de multiples arrestations de cambistes officiant sur le marché noir, des mesures qui n’ont fait qu’accroître le … Lire la suite

Journal du 1er au 2 août

 

La Birmanie et ses voisins inondés par une mousson particulièrement intense

Près de 150.000 personnes ont dû fuir leur maison à cause des inondations en Birmanie, après une mousson particulièrement abondante qui menace de faire sauter des digues et met en péril des milliers d’habitations dans plusieurs pays du bassin du Mékong.

 

Les inondations commençaient à refluer jeudi dans certaines zones du sud-est de la Birmanie, mais la mousson n’a pas encore atteint son apogée et des pluies diluviennes sont encore à prévoir dans les prochaines semaines.

 

Au moins 28.000 habitants, selon les médias officiels, ne sont pas en mesure de se rendre dans des abris ou choisissent de rester dans leurs habitations inondées, attendant les bateaux de secours et de ravitaillement depuis les étages supérieurs.

 

D’autres préfèrent prendre le risque de s’aventurer dans une eau boueuse qui leur arrive à la taille, d’aller s’approvisionner à la nage ou à bord de radeaux de fortune, faits de bambous et de bidons.

Des ordres d’évacuation sont toujours en vigueur.

 

Les médias locaux ont annoncé la mise en place de 327 camps pour les 150.000 déplacés.

Une grande superficie de terres agricoles s’étendant sur quatre provinces est … Lire la suite

Journal du 31 juillet – 1er août 2018

 

Les armes lourdes iraniennes retirées à 85 km du Golan, dit Moscou

Les forces iraniennes ont retiré leurs armes lourdes à 85 km de la ligne de démarcation avec les hauteurs du Golan contrôlées par Israël, a déclaré l’émissaire du président russe pour la Syrie, que cite mercredi l’agence de presse russe Tass. “Il n’y a aucune unité disposant d’armes lourdes qui puisse menacer Israël, à une distance inférieure à 85 km de la ligne de démarcation”.

 

Avec l’appui de la Russie, de l’Iran et de l’organisation libanaise chiite du Hezbollah, les troupes du régime syrien ont reconquis ces dernières semaines les zones tenues par les insurgés dans le sud-ouest de la Syrie, rapprochant l’armée syrienne de la frontière israélienne.

Le ministre israélien de la Coopération régionale a jugé ce repli insuffisant.

 

Pour les autorités israéliennes, les forces iraniennes et le Hezbollah représentent une menace directe pour la sécurité de l’Etat hébreu.

Netanyahu a dit que “Nous ne permettrons pas que les Iraniens s’implantent même à 100 km de la frontière”.

 

Source : Reuters

 

Lire aussi :

https://infosplanetaires.com/moyen-orient/liran-en-syrie-a-la-frontiere-disrael-panique-a-jerusalem.html

 

 

Cinq mois de prison pour une poétesse arabo-israélienne

Une poétesse arabo-israélienne a été condamnée mardi … Lire la suite