L’essentiel depuis jeudi, jusqu’au 1er octobre à 14h

 

PROCHE ET MOYEN-ORIENT

Au Yémen, le désespoir des médecins face aux enfants affamés

La peau sur les os, un petit garçon allongé sur un lit d’hôpital au Yémen est trop fatigué ou a trop faim pour pleurer. Impuissants, des médecins assurent qu’ils ne peuvent rien faire pour l’aider.

 

Les Nations unies ont récemment affirmé que les agences d’aide humanitaire étaient en train de “perdre le combat contre la famine” dans ce pays le plus pauvre du Golfe, ravagé par la guerre.

Dans un récent rapport, Save the Children a mis en garde contre “une famine d’ampleur sans précédent” au Yémen qui connaît la pire crise humanitaire au monde, selon l’ONU.

 

L’ONG a estimé qu’un million d’enfants supplémentaires risquaient de souffrir de la famine dans ce pays, portant à 5,2 millions le nombre total d’enfants menacés par la famine.

Selon l’ONU, 3,5 millions de personnes pourraient s’ajouter aux 8 millions d’habitants qui souffrent déjà du manque de nourriture.

 

La guerre entre le gouvernement yéménite, épaulé par une coalition militaire menée par l’Arabie saoudite, et les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, a fait quelque 10.000 morts depuis 2015.

Avec le conflit, la hausse du coût de la vie, … Lire la suite