S'abonner par email

Journal mondial du 3 au 17 mai 2019

PROCHE ET MOYEN-ORIENT

 

Par peur de l’Iran, Londres place à son tour ses forces en Irak en état d’alerte

16 mai 2019

 

Le Royaume-Uni a relevé le niveau d’alerte pour ses diplomates et ses militaires basés en Irak en raison des tensions avec l’Iran, rapporte jeudi la chaîne Sky News.

Les diplomates britanniques et leurs familles installés en Arabie saoudite, au Koweït et au Qatar ont aussi été invités à la plus grande prudence, ajoute la chaîne.

 

Les Etats-Unis ont ordonné mercredi le départ d’Irak d’une partie du personnel de leur ambassade à Bagdad et de leur consulat à Erbil, disant craindre pour leur sécurité.

L’administration de Trump a fait monter la pression sur Téhéran depuis dix jours et a ostensiblement renforcé sa présence militaire dans le Golfe.

 

En Irak, les USA craignent les attaques de milices irakiennes sous commandement et contrôle des Gardiens de la Révolution iraniens, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a effectué la semaine dernière une visite surprise à Bagdad.

 

La décision américaine a été prise suite à cette visite et après les attaques qui ont visé des navires au large des Emirats arabes unis et des Lire la suite