Libéria : la MINUL intervient au nord du pays ou des violences ont éclaté

Des casques bleus de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) sont intervenus vendredi à Voinjama, ville située au nord du Liberia, où des violences ont éclaté au sein de la population.
Selon la presse, des heurts ont opposé des chrétiens et des musulmans. Une mosquée a été saccagée et des églises brûlées, à la suite du décès d’une jeune femme chrétienne. Un contingent composé de policiers et de militaires de la MINUL a immédiatement été envoyé pour appuyer la police nationale libérienne à rétablir le calme.

La MINUL va travailler en étroite collaboration pour mener une enquête sur le déroulement des faits et faire la lumière sur les événements. La force onusienne appelle « tous les comités de paix et les comités locaux de sécurité à prendre les mesures appropriées pour contenir la situation et agir en fonction de leurs objectifs respectifs ».

Bien que le Libéria continue d’enregistrer des progrès en matière de consolidation de la paix et de la stabilité, des difficultés importantes continuent d’entraver le développement des institutions nationales chargées de la sécurité et de l’instauration de l’état de droit, avait affirmé mardi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à l’occasion de la publication d’un rapport.

« La réussite de la réforme du secteur de la sécurité au Libéria exigera que les donateurs apportent un appui soutenu à la police nationale libérienne et aux autres organismes de sécurité », avait-il déclaré.
Présente depuis 2003 au Liberia, la MINUL a été déployée pour vérifier la mise en œuvre de l’accord de cessez- le-feu et le processus de paix ainsi que pour appuyer les activités humanitaires.

Source : ONU

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>