L’ONU critique l’Egypte pour avoir tué des clandestins africains

AP – Les Nations unies ont sévèrement critiqué mardi l’Egypte pour avoir tué, depuis 2007, soixante clandestins africains qui tentaient d’entrer en Israël par le désert du Sinaï.
La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Navi Pillay exige du Caire qu’il arrête de tirer contre les émigrants éthiopiens, érythréens et soudanais près de la frontière israélo-égyptienne. Elle affirme ne connaître “aucun autre pays où autant d’émigrants et demandeurs d’asile, sans armes, ont été délibérément tués”.

Mme Pillay estime que “soixante meurtres ne peuvent pas être un accident”, jugeant qu’il s’agit d’une “politique de tirer pour tuer”.
Des centaines d’Africains tentent d’immigrer en Israël chaque année, entreprenant une longue et dangereuse traversée dans le désert, souvent aidés par des Bédouins.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des