Côte-d’Ivoire : l’ONU déplore le nouveau report des élections présidentielles

Le Représentant spécial de l’ONU pour la Côte-d’Ivoire, Choi Young-Jin, a exprimé mercredi devant le Conseil de sécurité ses regrets quant au nouveau report des élections présidentielles ivoiriennes.
« Notre déception est d’autant plus grande que les élections ont été préparées depuis si longtemps », a déploré M. Choi. « Les listes électorales prévisionnelles établies au mois de novembre dernier étaient hautement crédibles et bien équilibrées », a-t-il assuré.

Le processus électoral ivoirien est dans une impasse politique aiguë depuis le mois de janvier. Après une double dissolution du gouvernement et de la Cour électorale indépendante (CEI), la nomination en mars d’un nouveau Gouvernement et de nouveaux membres de la CEI « vont dominer la vie politique ivoirienne dans un futur proche », a dit M. Choi.
Il a également alerté le Conseil de sécurité sur un éventuel regain de violence durant le processus de réunification nationale et l’organisation des élections.

Le Représentant permanent de la Cote d’Ivoire à l’ONU, Alcide Djedje, a pour sa part affirmé lors d’une déclaration à la presse qu’il était actuellement impossible de déterminer « une période sur la date des élections ». « Nous attendons sur place de réaliser des progrès importants dans la restauration de l’autorité de l’état », a-t-il affirmé, afin d’aller « à des élections libres et crédibles sur toute l’étendue du territoire ».
L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) s’est fixé trois objectifs : maintenir la paix et la stabilité, sauvegarder les acquis et établir une liste électorale définitive au plus vite.

Source : ONU

Lire aussi « Côte d’Ivoire : les ingrédients d’une nouvelle guerre civile sont réunis« 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>