Différend entre l’Argentine et la Grande-Bretagne sur les Malouines : Hillary Clinton propose sa médiation

AP – La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a proposé lundi sa médiation dans le dossier des îles Malouines, à l’origine de nouvelles tensions entre l’Argentine et la Grande-Bretagne.
Mme Clinton s’exprimait à Montevideo, en Uruguay, première étape d’un déplacement en Amérique Latine qui doit également la conduire en Argentine, au Chili, au Brésil, au Costa Rica et au Guatemala. La cheffe de la diplomatie américaine n’a pas fourni de précisions sur la médiation qu’elle compte apporter.

C’est à l’Argentine et à la Grande-Bretagne de résoudre leurs différends, a-t-elle noté. Mais “si nous pouvons être d’une utilité quelconque pour favoriser ces efforts, nous sommes prêts à le faire”, a ajouté Mme Clinton.
L’Argentine et la Grande-Bretagne se sont fait la guerre en 1982 pour l’archipel des Malouines situé au large de l’Argentine, qui en revendique toujours la souveraineté.

Les projets britanniques d’exploration de gisements de gaz naturel et de pétrole dans la région, potentiellement importants selon certains spécialistes, ont ravivé la querelle. Le 22 février, la compagnie pétrolière britannique Desire Petroleum a annoncé avoir entamé des opérations de prospection au large des îles Malouines.
Le gouvernement argentin a décidé de réclamer une autorisation spéciale pour les navires se rendant aux Malouines. Londres a riposté en affirmant que l’Argentine ne pouvait pas contrôler les eaux territoriales autour de l’archipel, baptisé Falklands par la Grande-Bretagne.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>