Al-Qaïda a « tout loupé et est sous pression », selon Richard Holbrooke

WASHINGTON (AFP) – Al-Qaïda a tout « loupé » à cause de sa brutalité excessive et subit désormais une « formidable pression » en raison de la perte de plusieurs de ses cadres, a estimé dimanche l’émissaire américain au Pakistan et en Afghanistan, Richard Holbrooke.
M. Holbrooke a affirmé qu’Al-Qaïda était davantage une entité cherchant à pousser les musulmans au djihad qu’une organisation susceptible de planifier des attentats.

L’administration Obama estime que « d’une certaine façon, ils (les responsables d’Al-Qaïda) ont tout loupé », a déclaré M. Holbrooke sur CNN.
Il a souligné qu’environ une douzaine de cadres d’Al-Qaïda ont été éliminés au cours de l’année écoulée. L’émissaire faisait allusion aux attaques de drones américains qui ont ciblé des membres présumés d’Al-Qaïda.
« Ils subissent une formidable pression », a-t-il dit.

Richard Holbrooke a reconnu qu’il y aurait toujours des « événements terribles » comme l’attentat suicide commis par un agent double jordanien qui a tué huit personnes sur une base de la CIA en décembre dans l’est de l’Afghanistan.
Mais l’émissaire de Barack Obama dans la région a affirmé que la brutalité excessive d’Al-Qaïda a amoindri son attrait idéologique.

Et, selon lui, les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan se sont améliorées de façon significative depuis l’année passée.
« Nous sentons nettement une collaboration plus proche avec eux. Et je pense que c’est un grand pas en avant », a dit M. Holbrooke.
Il a ajouté que les Pakistanais avaient transféré plus de 100.000 soldats de leur frontière orientale avec l’Inde vers la frontière occidentale, utilisée par les talibans comme un sanctuaire.

« Ils ont deux divisions dans la vallée de Swat (nord-ouest du Pakistan) maintenant. Ils ont deux divisions dans le sud. Bien sûr, cela serait extrêmement important d’aller dans le Waziristan du nord (ouest) », a-t-il ajouté.
Mais il a précisé que c’était à l’armée pakistanaise d’évaluer la situation et de décider à quel endroit elle doit placer ses ressources.

Lire aussi :

« Pakistan : l’armée engrange les succès contre les talibans« 

« Afghanistan : les talibans restent vainqueurs« 

« Afghanistan : la population poussée dans les bras des talibans« 

« Afghanistan : la situation humanitaire est catastrophique« 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>