Des dizaines de blessés dans des affrontements entre hindous et musulmans en Inde

AP – La police indienne a tiré des gaz lacrymogènes, effectué des tirs de sommation et distribué des coups de bâton lundi pour disperser des hindous et musulmans qui s’affrontaient dans le sud de l’Inde, émeutes violentes qui ont fait plus de 75 blessés.
Ces affrontements entre communautés religieuses ont éclaté samedi à Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh (sud de l’Inde), où environ 1.600 gendarmes et policiers ont été déployés, a précisé le commissaire de police de la ville, A.K. Khan.

Hyderabad, capitale indienne des technologies de l’information, où sont basées Google, Microsoft, IBM et d’innombrables centrales d’appel, compte huit millions d’habitants, dont près de 40% de musulmans. Les derniers affrontements de grande ampleur entre communautés religieuses dans la ville remontent à 1990, et avaient à l’époque fait 200 morts. La ville a été plutôt calme depuis.

La situation a dégénéré en deux temps, les musulmans n’ayant jamais retiré les drapeaux verts couleur de l’islam avec lesquels ils avaient pavoisé il y a un mois, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Des affrontements ont débuté samedi lorsque des hindous ont essayé de remplacer les drapeaux verts par des bannières safran, à l’occasion d’une fête de leur propre religion.
Depuis samedi, les violences continuent, des dizaines de véhicules ont été incendiés, une demi-douzaines de mosquées et temples endommagés, et plus de 75 personnes blessées, a précisé A.K. Khan.

Les affrontements continuaient lundi, malgré l’interdiction de tout rassemblement de plus de cinq personnes et la fermeture des marchés et écoles. Un couvre-feu indéfini a été imposé sur plusieurs secteurs de la ville, où 86 personnes ont été interpellées.
Les hindous représentent plus de 80% de la population indienne, les musulmans étant près de 14%. Les tensions restent vives entre les deux communautés depuis la sanglante partition entre l’Inde et le Pakistan, après l’indépendance de la Grande-Bretagne en 1947.

Lire aussi Inde : le terrorisme islamiste s’installe dans la durée”

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>