Le HCR salue la décision du Pakistan permettant aux réfugiés afghans de rester

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres s’est félicité jeudi de la décision prise par le Pakistan qui permet à 1,7 million d’Afghans enregistrés de rester dans le pays au moins trois ans de plus, parallèlement à la poursuite de l’opération de rapatriement librement consenti vers l’Afghanistan.

M. Guterres a exprimé ses remerciements au Pakistan pour son engagement passé, présent et futur à assurer la protection des réfugiés afghans, qui ont été pris au piège dans l’une des situations de réfugiés parmi les plus anciennes au monde.
« Nous nous félicitons de cet engagement. Le Pakistan reste le pays accueillant la plus importante population de réfugiés au monde et la générosité dont il fait preuve de façon continue dans l’aide aux déracinés est vitale », a déclaré le Haut Commissaire.

Le Conseil des ministres du gouvernement du Pakistan a approuvé mercredi une nouvelle stratégie pour la gestion des Afghans vivant au Pakistan, incluant l’extension de la validité jusqu’à la fin de l’année 2012 pour les cartes de « preuve d’enregistrement » délivrées aux réfugiés afghans enregistrés. Les cartes de « preuve d’enregistrement » existantes, qui ont expiré le 31 décembre 2009, seront remplacées par de nouvelles cartes dotées de moyens d’identification renforcés.

Plus de 3,5 millions d’Afghans sont rentrés chez eux depuis le Pakistan avec l’aide du HCR depuis 2002. L’opération de rapatriement volontaire a repris cette semaine après l’hiver depuis des centres du HCR situés à Peshawar, dans la Province frontière du Nord-Ouest, et à Quetta, dans la province méridionale du Baloutchistan.
« Mon agence est déterminée à poursuivre son travail avec les gouvernements du Pakistan et l’Afghanistan afin de trouver des solutions durables pour les réfugiés afghans », a souligné António Guterres jeudi.

La nouvelle stratégie pour la gestion des Afghans vivant au Pakistan prolonge également pour trois ans supplémentaires la Commission de l’Accord tripartite entre le HCR, le Pakistan et l’Afghanistan, alors que le rapatriement progressif des Afghans se poursuit dans la sécurité et la dignité ainsi qu’en conformité avec la situation sécuritaire et la capacité de l’Afghanistan à absorber durablement le retour de réfugiés. Cette stratégie préconise également une amélioration de la réintégration et des possibilités économiques en Afghanistan pour soutenir le retour durable.

Le HCR a décidé de mobiliser un soutien supplémentaire pour les collectivités locales au Pakistan ayant accueilli des réfugiés afghans, dans le but de résoudre des problèmes comme la dégradation environnementale et la réhabilitation des infrastructures et des services sociaux qui sont abordés via le programme des zones affectées par la présence sur leur sol de réfugiés de longue date (RAHA).

« J’appelle la communauté internationale à renforcer son aide au Pakistan pour l’accueil de réfugiés afghans, en tenant également compte des besoins des régions affectées par la présence sur leur sol de réfugiés de longue date ainsi que ceux de leurs communautés. Le financement doit être proportionnel à la générosité dont le Pakistan a fait preuve ces trois dernières décennies », a déclaré António Guterres.

La nouvelle stratégie du Pakistan comporte également des dispositions pour certains Afghans non enregistrés. Un régime de visa visera à gérer le séjour des hommes d’affaires, des étudiants et d’autres catégories de population. Les familles dirigées par une femme ayant perdu le conjoint soutien de famille seront autorisées à rester.

Source : ONU

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>