S'abonner par email

Les ambitions chinoises dans la mer de Chine du Sud créent des tensions croissantes

29 avril 2019

 

Rappel du contexte

 

La Chine, qui se défend de toute posture agressive, revendique la possession de la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud, dont les fonds renfermeraient de vastes quantités de pétrole et de gaz et qui constitue une voie de navigation commerciale majeure.

 

Ses ambitions se heurtent à celles de Bruneï, de la Malaisie, des Philippines, de Taïwan et du Vietnam. Taïwan est soutenu par les USA.

En ce moment la Chine renforce sa présence dans les zones territoriales contestées de mer de Chine du Sud et autour de Taïwan.

 

La Chine populaire considère Taïwan comme une province renégate et estime que l’île, de même que le détroit du même nom, font partie de son territoire. Elle s’est indignée à plusieurs reprises des passages, de plus en plus fréquents, de navire de guerre américains dans cette zone. Il s’agit de l’un des points de tension croissante entre les Etats-Unis et la Chine.

 

 

Américains et Français dans le détroit de Taïwan

 

L’armée américaine a déclaré avoir envoyé dimanche deux navires dans le détroit de Taïwan.

Washington, qui conteste les ambitions territoriales de Pékin, dit défendre la liberté de navigation et respecter le droit international.

 

Par ailleurs, Pékin a dénoncé jeudi le franchissement du détroit de Taïwan par une frégate de la marine française. Paris a invoqué en réponse le respect du droit maritime.

Pékin a dénoncé une violation de ses eaux territoriales.

 

Le franchissement du détroit séparant Taïwan de la Chine est un fait rare de la part d’un navire militaire européen.

Le porte-parole du ministère chinois de la Défense a précisé qu’une protestation officielle avait été émise auprès des autorités françaises.

 

La France s’efforce de valoriser sa présence dans la zone Indo-Pacifique où sa zone économique exclusive (ZEE), la deuxième au monde, couvre près de neuf millions de km2 et où les tensions sont légion : prolifération nucléaire, développement des cellules djihadistes en Asie du Sud-Est, violation du droit maritime en mer de Chine méridionale.

 

La marine française devait participer ce printemps, avec les marines américaine et japonaise, à des missions de surveillance dans le cadre de la lutte contre les trafics maritimes opérés par la Corée du Nord pour contourner les sanctions de l’Onu.

 

 

La Chine célèbre en grande pompe les 70 ans de sa marine nationale

 

Xi Jinping pilote un grand programme de modernisation de l’Armée populaire de libération (APL), dont la marine a été l’une des premières bénéficiaires.

Le président chinois a estimé que la coopération serait plus efficace que les menaces réciproques pour protéger l’ordre maritime international.

 

Xi Jinping a invité treize pays – parmi lesquels l’Inde, le Japon, le Vietnam et l’Australie – à participer au défilé naval, pendant lequel Pékin prévoyait de présenter 32 navires de guerre, dont pour la première fois de nouveaux sous-marins à propulsion nucléaire.

 

En signe de “transparence”, plusieurs médias étrangers, dont Reuters, ont été invités à assister à la parade navale à bord d’un navire.

En tout, une soixantaine de délégations étrangères se sont déplacées à Qingdao pour les cérémonies d’anniversaire de la marine qui s’achèveront jeudi.

 

Les Etats-Unis, qui contestent les ambitions territoriales chinoises, n’ont dépêché qu’une petite délégation présidée par l’attaché naval à leur ambassade à Pékin.

Le navire amphibie de commandement de la Septième flotte américaine basée au Japon, l’USS Blue Ridge, est en revanche arrivé samedi à Hong Kong.

 

Un officier présent à bord a fait savoir que la septième flotte continuerait à patrouiller en mer de Chine dans le cadre de l’opération intitulée “liberté de navigation”, malgré les protestations de Pékin.

 

Source : Reuters

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des