Les îles Fidji durement touchées par le cyclone Tomas, selon le Premier ministre

AP – Le passage du cyclone Tomas a causé des dégâts considérables sur les îles Fidji, a annoncé mercredi le Premier ministre, tandis que les opérations de sauvetage ont débuté pour atteindre les îles au nord de l’archipel, les plus touchées par l’ouragan.
“Il est évident que partout où est passé Tomas, les dégâts sont considérables”, a annoncé Frank Bainimarama, Premier ministre et chef de l’armée, qui a fait appel à l’aide internationale.

Des bateaux chargés de ravitaillement et de sauveteurs se rendaient vers les îles les plus septentrionales, alors que des avions de l’armée néo-zélandaise et australienne arrivaient aux Fidji avec du matériel d’urgence, comme des bâches, des vivres et des stations de purification de l’eau.
Le cyclone Tomas, dont les vents ont atteint les 280 km/h, a touché les Fidji vendredi soir. Il a soufflé dans les îles de Lau et Lomaiviti et sur la côte nord de Vanua Levu, la deuxième plus importante île de l’archipel, avant de perdre de sa force mercredi.

Un seul décès a été pour le moment recensé. Cependant le bilan pourrait être plus lourd car les communications sont complètement coupées depuis plusieurs jours avec les îles situées au nord de l’archipel, là où le cyclone a été le plus dévastateur.
Le conseil des catastrophes nationales a décrété 30 jours d’état d’urgence mardi, demandant aux soldats de se déployer le plus rapidement possible pour apporter de l’aide, notamment de l’eau et de la nourriture ainsi que les matériaux de première nécessité.

Selon le porte-parole des catastrophes nationales Anthony Blake, l’approvisionnement en eau, en électricité ou le traitement des déchets ne fonctionnent plus dans les régions du nord, tandis que les pistes d’atterrissage sont impraticables. Plus de 17.000 personnes seraient regroupées dans 240 abris installés par le gouvernement.
La Nouvelle-Zélande a annoncé avoir promis une aide de 700.000 dollars (509.000 euros). Stephen Smith, ministre australien des Affaires étrangères, s’est engagé à verser un million de dollars (730.000 euros) d’aide d’urgence, ajoutant cependant que “l’Australie continuera de venir au secours des Fidji après l’évaluation précise des ravages”.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>