L’ONU lance un projet de traitement des déchets des villes d’Asie-Pacifique

La Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie-Pacifique (ESCAP) a lancé lundi à Dhaka, au Bangladesh, une opération intitulée ‘Déchets contre argent liquide’ dont le but est d’améliorer la gestion des ordures des villes de la région Asie-Pacifique.

L’initiative cherche à décentraliser la gestion des ordures, à développer des stratégies en faveur des pauvres, à réduire les émissions de CO2 et à autofinancer l’ensemble du processus par la vente de crédits carbone.
Ce plan tente de répondre à l’explosion économique et démographique des villes d’Asie-Pacifique. Les dépotoirs des villes sont pleins et il s’avère de plus en plus difficile de trouver des terrains pour créer de nouvelles décharges.

Alors que les municipalités d’Asie-Pacifique dépensent plus de 60% de leur budget annuel pour collecter, transporter et stocker les déchets, les ordures ne sont généralement pas collectées dans leur totalité et sont souvent abandonnées sur des terrains à ciel ouvert, ce qui pollue l’air et l’eau.
Le nouveau projet rendra la collecte et le recyclage informel de déchets rentable. Des millions de personnes vivent du ramassage des déchets naturels et non-naturels. En transformant ces ordures en composts, ces collecteurs de détritus pourront s’autofinancer par la vente de crédits carbone.

Développé en partenariat avec Waste Concern, qui a été l’une des premières organisations à recycler des déchets pour acquérir des crédits carbone, le projet a déjà fait ses preuves au Sri Lanka et au Vietnam. Dans ces deux pays, chacune des installations de compostage a permis à environ 1.000 ménages d’autofinancer le traitement quotidien de 2 à 3 tonnes de déchets.
Financé par la Fondation Bill et Miranda Gates, le projet de la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie-Pacifique a pour objectif d’assister les villes à gérer les déchets dans le respect de l’environnement.

Source : ONU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des