Russie : arrestations d’opposants par dizaines à St-Pétersbourg et Moscou

Reuters – La police russe a interpellé une trentaine de personnes mercredi à Saint-Pétersbourg, au cours d’un rassemblement organisé pour protester contre les restrictions au droit constitutionnel de réunion.

« La Russie sera libre », a déclaré un militant d’opposition, Andreï Dmitriev, avant d’être évacué par des policiers vers un bus en attente, dans le centre de la deuxième ville de Russie. Ce rassemblement avait réuni autour de 300 personnes.
A Moscou, une manifestation du même genre a rassemblé une cinquantaine d’opposants, dont une bonne dizaine ont été interpellés.

Les organisations d’opposition russe ont commencé l’an dernier à tenir des manifestations le dernier jour de chaque mois, afin de défendre l’article 31 de la Constitution, qui consacre la liberté de rassemblement.
Les opposants estiment que cela leur donne le droit de se rassembler sans autorisation préalable, ce dont sont régulièrement privées les organisations d’opposition. La police disperse régulièrement des rassemblements non autorisés.

Or les manifestations de rue sont l’une des rares voies encore possibles pour s’opposer, les médias d’Etat se fermant aux opposants, qui, souvent, ne peuvent même plus faire acte de candidature à des élections.
Denis Pintchouk; Eric Faye pour le service français

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>