S'abonner par email

Des dizaines de blessés dans des affrontements entre hindous et musulmans en Inde

AP – La police indienne a tiré des gaz lacrymogènes, effectué des tirs de sommation et distribué des coups de bâton lundi pour disperser des hindous et musulmans qui s’affrontaient dans le sud de l’Inde, émeutes violentes qui ont fait plus de 75 blessés.
Ces affrontements entre communautés religieuses ont éclaté samedi à Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh (sud de l’Inde), où environ 1.600 gendarmes et policiers ont été déployés, a précisé le commissaire de police de la ville, A.K. Khan.

Hyderabad, capitale indienne des technologies de l’information, où sont basées Google, Microsoft, IBM et d’innombrables centrales d’appel, compte huit millions d’habitants, dont près de 40% de musulmans. Les derniers affrontements de grande ampleur entre communautés religieuses dans la ville remontent à 1990, et avaient à l’époque fait 200 morts. La ville a été plutôt calme depuis.

La situation a dégénéré en deux temps, les musulmans n’ayant jamais retiré les drapeaux verts couleur de l’islam avec lesquels ils avaient pavoisé il y a un mois, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Des affrontements ont débuté samedi lorsque des hindous ont essayé de remplacer les drapeaux verts par des bannières safran, à l’occasion d’une fête de leur … Lire la suite

Le Laos accorde un bref accès diplomatique aux Hmongs rapatriés de Thaïlande

HANOI (AFP) – Le gouvernement laotien a donné vendredi à des diplomates et agences des Nations unies un bref accès à un village abritant des Hmongs rapatriés de Thaïlande fin décembre.
Pour tenter d’apaiser les inquiétudes internationales sur le sort des membres de cette ethnie d’Asie du Sud-Est expulsés de Thaïlande entre Noël et le jour de l’An, Vientiane a organisé, sous étroite surveillance, un déplacement par hélicoptère au village de Phonkham, dans la province centrale de Bolikhamsay.

Bangkok, sourde aux protestations du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), s’était attirée une salve de critiques en procédant à l’expulsion. Quelque 4.500 Hmongs vivant dans des camps frontaliers avaient été renvoyés de l’autre côté du Mékong à bord d’autobus.
Certains Hmongs s’étaient ralliés aux Américains contre les communistes pendant la guerre du Vietnam, lorsque le conflit s’était étendu aux pays voisins. Beaucoup ont ensuite fui le régime communiste de Vientiane, au pouvoir depuis 1975, et redoutent encore d’être maltraités au Laos.

Le HCR avait donné le statut de réfugié à 158 des Hmongs expulsés. Mais il n’avait pu se pencher sur le cas des autres: la Thaïlande lui avait refusé leur accès.
Bangkok et Vientiane affirment que les milliers de … Lire la suite

Le HCR salue la décision du Pakistan permettant aux réfugiés afghans de rester

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres s’est félicité jeudi de la décision prise par le Pakistan qui permet à 1,7 million d’Afghans enregistrés de rester dans le pays au moins trois ans de plus, parallèlement à la poursuite de l’opération de rapatriement librement consenti vers l’Afghanistan.

M. Guterres a exprimé ses remerciements au Pakistan pour son engagement passé, présent et futur à assurer la protection des réfugiés afghans, qui ont été pris au piège dans l’une des situations de réfugiés parmi les plus anciennes au monde.
« Nous nous félicitons de cet engagement. Le Pakistan reste le pays accueillant la plus importante population de réfugiés au monde et la générosité dont il fait preuve de façon continue dans l’aide aux déracinés est vitale », a déclaré le Haut Commissaire.

Le Conseil des ministres du gouvernement du Pakistan a approuvé mercredi une nouvelle stratégie pour la gestion des Afghans vivant au Pakistan, incluant l’extension de la validité jusqu’à la fin de l’année 2012 pour les cartes de « preuve d’enregistrement » délivrées aux réfugiés afghans enregistrés. Les cartes de « preuve d’enregistrement » existantes, qui ont expiré le 31 décembre 2009, seront remplacées par de nouvelles … Lire la suite

Laos : un nouveau méga-barrage dénoncé par les écologistes

HANOI (AFP) – La méga-centrale hydraulique du Laos construite par un consortium emmené par Electricité de France a entamé ses opérations sans respecter les engagements auprès de la population, dénonce mardi un groupe écologiste, qui demande une suspension de l’activité.
Le consortium Nam Theun 2 Power Company (NTPC) “exploite le barrage illégalement”, estime Ikuko Matsumoto, de l’organisation International Rivers, dans un communiqué.

NTPC avait annoncé la semaine dernière de premières “exportations commerciales” d’électricité produite sur ce nouveau barrage, vers la Thaïlande.
Mais pour International Rivers, basée aux Etats-Unis, NTPC joue sur les mots en parlant “d’exportations” et non “d’exploitation”, car le consortium aurait un certain nombre d’engagements à respecter une fois “l’exploitation commerciale” commencée.
International Rivers déplore ainsi que l’activité ait commencé avant que les habitants déplacés pour construire le complexe n’aient reçu de terres irriguées, et avant que les villageois vivant en aval du barrage n’aient reçu de compensations pour leurs jardins inondés.

Plus de 6.000 personnes ont dû être relogées pour que la centrale voie le jour.
“L’exploitation du barrage devrait être suspendue jusqu’à ce que la Nam Theun 2 Power Company se mette en règle avec ses obligations”, poursuit International Rivers.
NTPC n’a pas commenté ces accusations … Lire la suite

Une énorme tempête de sable balaye la Chine

AP – Anita Chang
Des tempêtes de sable balayaient lundi la Chine, obligeant les habitants des zones touchées à porter des masques et des écharpes pour se protéger.
Conséquence de la désertification liée à la déforestation dans le nord et l’ouest du pays, les tempêtes de sable portés par le vent du nord-ouest ont transporté le sable et la poussière des provinces du Xinjiang et de Ningxia jusque dans le nord du pays. Mais certaines régions du sud de la Chine ont également été touchées.

Ces vents, qui touchent le pays depuis samedi, ont aussi bien affecté le Xinjiang, dans l’ouest, que la capitale Pékin, dans l’est du pays. La ville touristique de Hangzou, sur la côte est, a ainsi été envahie par des nuages de sable et de pollution, alors que la capitale Pékin subissait sa deuxième tempête de sable en trois jours.
Les particules de sable ont même atteint Taïwan et Hong Kong, où le gouvernement local a invité les habitants à rester chez eux, et les écoles à annuler toutes leurs manifestations sportives.
L’agence météorologique chinoise a appelé dans un message sur son site Internet à fermer portes et fenêtres des habitations et à se couvrir de … Lire la suite

Cambodge : le représentant de l’ONU menacé d’expulsion pour “ingérence”

PHNOM PENH (AFP) – Le gouvernement cambodgien a menacé d’expulser le représentant des Nations unies à Phnom Penh, accusé “d’ingérence inacceptable” après un communiqué onusien réclamant un débat transparent sur la corruption, selon un courrier obtenu par l’AFP lundi.
Des agences de l’ONU avaient réclamé début mars un processus “transparent et participatif” lors du débat au parlement d’une loi anti-corruption très controversée, et qui a finalement été adoptée alors que l’opposition avait quitté l’Assemblée nationale.

Dans une lettre adressée à Douglas Broderick, représentant des Nations unies à Phnom Penh, le ministre cambodgien des Affaires étrangères Hor Namhong a accusé son bureau “d’ingérence inacceptable et flagrante dans les affaires intérieures du Cambodge”.
“Le renouvellement d’un tel comportement forcerait le gouvernement royal du Cambodge à avoir recours à une décision de +persona non grata+”, ajoute-t-il dans son courrier daté du 20 mars.

Il l’accuse d’avoir “outrepassé les limites de son mandat”, le communiqué n’ayant pas été précédé d’un ordre du siège de l’ONU.
Les Nations unies avaient déjà été attaquées il y a quelques jours sur ce même sujet, Phnom Penh leur reprochant d’agir en “porte-parole des partis de l’opposition”. L’ONU n’a pas officiellement réagi.
Le Cambodge est considéré comme l’un des … Lire la suite

Sri Lanka : le chef de l’Etat écarte une grâce de son opposant Fonseka

SINGAPOUR (AFP) – Le président du Sri Lanka, Mahinda Rajapaske, a écarté toute grâce rapide de son principal opposant politique et ancien chef des armées, Sarath Fonseka, actuellement en détention, dans un entretien publié jeudi dans le quotidien Straits Time de Singapour.
Le président a également estimé que l’ancien général était “un idiot” qui n’était pas préparé à une carrière politique.

“Si je lui accorde une grâce, qu’en est-il de la discipline militaire ? Quid des autres officiers qui vont comparaître en cour martiale ? Que puis-je faire ? C’est la loi britannique. Ils (les britanniques) l’ont léguée à l’Inde et à nous”, a déclaré le président Rajapaske.
“Fonseka lui-même a traduit des milliers de soldats en cour martiale. Jusqu’à 8.500 à un moment. J’ai protesté et j’ai dû les libérer”, a-t-il ajouté.

L’ancien général quatre étoiles Fonseka, qui doit être jugé en cour martiale, est d’une part soupçonné de s’être engagé en politique avant même qu’il ne démissionne de l’armée en novembre dernier et d’autre part de passation de marché illégale.
Une première audience devant la cour martiale s’est tenue mardi et la prochaine a été fixée au 6 avril.
“C’est un idiot. Le 16 novembre (…) je lui … Lire la suite

Le “dzud”, une calamité pour les nomades mongols et leurs troupeaux

SERGELEN (Mongolie) (AFP) – L’hiver dernier avait été rude pour l’éleveuse nomade Baatariin Erdenechimeg et son troupeau de 1.000 bêtes, dont la moitié avait péri: elle pensait avoir échappé au pire en traversant la moitié de la Mongolie.
Mais, pour la deuxième année consécutive, elle doit faire face au “dzud”: un hiver rigoureux précédé d’un été sec.

Comme des centaines de milliers d’autres Mongols, Erdenechimeg est une nomade et dépend entièrement de son bétail pour vivre.
Sa famille a déjà perdu un tiers des animaux qui lui restaient et le printemps se fait attendre. “Nos animaux ne pouvaient pas survivre à un tel froid”, dit Erdenechimeg, 42 ans et mère de deux enfants.
“Ils se sont écroulés dans la neige et sont morts au cours de la nuit. Ceux qui restent n’ont que la peau sur les os”, ajoute-t-elle.

Ce phénomène climatique exceptionnel du “dzud” — l’un des pires qu’a connu la Mongolie, pays parmi les plus pauvres d’Asie — provoque des pénuries de fourrage.
Plus de 3,5 millions d’animaux — vaches, moutons, chèvres, yacks, chevaux et chameaux — sont déjà morts, alors que la neige recouvre la majorité du pays. Et leurs carcasses gelées parsèment les steppes mongoles enneigées.… Lire la suite

Les îles Fidji durement touchées par le cyclone Tomas, selon le Premier ministre

AP – Le passage du cyclone Tomas a causé des dégâts considérables sur les îles Fidji, a annoncé mercredi le Premier ministre, tandis que les opérations de sauvetage ont débuté pour atteindre les îles au nord de l’archipel, les plus touchées par l’ouragan.
“Il est évident que partout où est passé Tomas, les dégâts sont considérables”, a annoncé Frank Bainimarama, Premier ministre et chef de l’armée, qui a fait appel à l’aide internationale.

Des bateaux chargés de ravitaillement et de sauveteurs se rendaient vers les îles les plus septentrionales, alors que des avions de l’armée néo-zélandaise et australienne arrivaient aux Fidji avec du matériel d’urgence, comme des bâches, des vivres et des stations de purification de l’eau.
Le cyclone Tomas, dont les vents ont atteint les 280 km/h, a touché les Fidji vendredi soir. Il a soufflé dans les îles de Lau et Lomaiviti et sur la côte nord de Vanua Levu, la deuxième plus importante île de l’archipel, avant de perdre de sa force mercredi.

Un seul décès a été pour le moment recensé. Cependant le bilan pourrait être plus lourd car les communications sont complètement coupées depuis plusieurs jours avec les îles situées au nord de l’archipel, là … Lire la suite

Corée du Nord : le Rapporteur spécial dénonce des violations endémiques des droits de l’homme

Le Rapporteur spécial de l’ONU pour la République populaire démocratiques de Corée, Vitit Muntarbhorn, a une nouvelle fois déploré les violations récurrentes des droits de l’homme dans le pays, lors de la présentation lundi de son rapport devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.
« Le défi de l’ONU est de protéger la population de la violence et des violations latentes, manifestes et criantes qui ont perduré de manière systématique depuis si longtemps », a souligné M. Muntarbhorn.

Il a dénoncé des abus à l’encontre de la population qui ont augmenté de manière endémique ces six dernières années. Non seulement les autorités nord-coréennes ne sont pas en mesure de satisfaire les besoins de base de la population, mais le pouvoir a également empêché les Nord-coréens de cultiver leur propre lopin de terre pour se nourrir en faisant fermer des petites fermes et des marchés, a-t-il souligné.

Les autorités ont également réévalué le cours de leur monnaie ce qui a provoqué une inflation considérable des prix des denrées alimentaires et encore davantage affecté les populations. M. Muntarbhorn a exhorté les autorités à venir en aide aux populations vulnérables et à assurer un accès à l’alimentation et aux autres besoins … Lire la suite

Afghanistan : campagne de vaccination contre la polio pour près de huit millions d’enfants

Les agences des Nations Unies et le ministère afghan de la Santé ont lancé dimanche une campagne de trois jours visant à vacciner 7,7 millions d’enfants de moins de cinq ans contre la poliomyélite.
L’Afghanistan est l’un des quatre pays, avec l’Inde, le Pakistan et le Nigeria, où la maladie hautement infectieuse qui peut laisser des patients totalement paralysés est encore endémique.

Cette campagne est la deuxième lancée cette année par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le ministère afghan de la Santé, et s’appuie sur une série de journées nationales de vaccination et de programmes de vaccination qui se sont déroulés l’an dernier.
Parallèlement, l’OMS renforce ses stocks en fournitures médicales dans la province méridionale de Kandahar, en prévision d’une détérioration de la sécurité et de déplacements possibles de population, a déclaré aujourd’hui Nilab Mobarez de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

L’agence a pré-positionné suffisamment de provisions pour couvrir les besoins essentiels en matière de santé de 80.000 personnes pendant trois mois.
L’ONU continue également de surveiller la situation dans la province voisine de Helmand, après les opérations militaires qui y ont récemment été menées, et … Lire la suite

Des multinationales pensent à fuir la corruption russe

Reuters – Michael Stott
La corruption a pris de telles proportions en Russie que plusieurs multinationales occidentales envisagent de se retirer du pays, estime la directrice de l’organisation à but non lucratif Trace International, qui conseille les compagnies étrangères sur le sujet.
Pour Alexandra Wrage, cette corruption “endémique effrénée” est l’une des pires parmi les grandes économies émergentes.

“Ma recommandation est la suivante: peut-être devriez-vous renoncer à faire des affaires en Russie. Je suis plus optimiste au sujet du Nigeria que de la Russie”, a-t-elle dit à Reuters.
La Russie se trouve au 146e rang du classement établi par Transparency International, qui porte sur 180 pays. L’organisation non gouvernementale évalue les sommes détournées à 300 milliards de dollars par an.
“Beaucoup de discussions (avec les entreprises) en Russie portent sur la question: ‘Pouvons-nous rester ici ?'”, a expliqué Alexandra Wrage lors d’une visite à Moscou où elle animait un séminaire réunissant une centaine de sociétés, la plupart occidentales, la semaine dernière.

“Les entreprises craignent le département américain de la Justice et le SFO (Serious Fraud Office) britannique (…), et plus d’une parle de se retirer”, a-t-elle dit.
Elle a refusé de fournir de noms d’entreprise, mais le géant suédois de … Lire la suite

Al-Qaïda a “tout loupé et est sous pression”, selon Richard Holbrooke

WASHINGTON (AFP) – Al-Qaïda a tout “loupé” à cause de sa brutalité excessive et subit désormais une “formidable pression” en raison de la perte de plusieurs de ses cadres, a estimé dimanche l’émissaire américain au Pakistan et en Afghanistan, Richard Holbrooke.
M. Holbrooke a affirmé qu’Al-Qaïda était davantage une entité cherchant à pousser les musulmans au djihad qu’une organisation susceptible de planifier des attentats.

L’administration Obama estime que “d’une certaine façon, ils (les responsables d’Al-Qaïda) ont tout loupé”, a déclaré M. Holbrooke sur CNN.
Il a souligné qu’environ une douzaine de cadres d’Al-Qaïda ont été éliminés au cours de l’année écoulée. L’émissaire faisait allusion aux attaques de drones américains qui ont ciblé des membres présumés d’Al-Qaïda.
“Ils subissent une formidable pression”, a-t-il dit.

Richard Holbrooke a reconnu qu’il y aurait toujours des “événements terribles” comme l’attentat suicide commis par un agent double jordanien qui a tué huit personnes sur une base de la CIA en décembre dans l’est de l’Afghanistan.
Mais l’émissaire de Barack Obama dans la région a affirmé que la brutalité excessive d’Al-Qaïda a amoindri son attrait idéologique.

Et, selon lui, les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan se sont améliorées de façon significative depuis l’année passée.… Lire la suite

Les Rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie, indésirable au Bangladesh

AP – Julhas Alam
Dildar Begum n’a plus de pays, pas d’emploi, rien à manger. Son mari est aujourd’hui emprisonné au Bangladesh où elle survit dans un bidonville avec ses cinq enfants, réduite à mendier du riz auprès de voisins pauvres, sept mois après avoir fui la Birmanie.
“Je ne peux pas vivre ainsi. Ce serait mieux si mes enfants et moi mourions d’un coup”, lance la jeune femme de 25 ans.

Dildar Begum fait partie des milliers de membres de la minorité ethnique Rohingya qui ont gagné le Bangladesh pour échapper aux persécutions dont ils étaient victimes en Birmanie. Dans cet exil désespéré, ils n’ont trouvé que bidonvilles et camps où nourriture et eau sont rares, et soins médicaux inexistants.
Musulmans, les Rohingyas sont indésirables dans la Birmanie bouddhiste. Et indésirables comme étrangers dans ce Bangladesh musulman.

Ces derniers mois, les autorités de Dacca ont multiplié les opérations contre eux. Nombre ont été arrêtés et expulsés tandis que la sécurité était renforcée le long de la frontière poreuse avec la Birmanie.
Parallèlement, le gouvernement a découragé les ONG de distribuer des vivres à la plupart d’entre eux, redoutant que de telles actions n’attirent d’autres réfugiés, a confié un responsable … Lire la suite

Afghanistan : Karzaï accepte deux étrangers à la commission des plaintes électorales

AP – Le président afghan Hamid Karzaï accepte désormais que deux étrangers siègent au sein de la commission des plaintes électorales, a annoncé samedi son porte-parole Waheed Omar.
M. Karzaï était très critiqué pour ce qui semblait être une tentative de prise de contrôle de cette institution.

Par un décret signé mi-février, il s’octroyait le pouvoir de nommer les cinq membres de cette commission, après consultation des présidents des groupes parlementaires et de la Cour suprême. Son porte-parole Syamak Herawi avait alors expliqué que les commissaires étrangers “ne se souciaient pas de l’intérêt national afghan”.
Avant ce décret, les Nations unies désignaient le président de la commission des plaintes électorales et deux autres membres, tandis que la commission des droits de l’Homme et la Cour suprême afghanes en nommaient chacune un.

Hamid Karzaï a fait marche arrière et accepte désormais la présence d’étrangers au sein de la commission, mais seulement deux afin que les Afghans y conservent la majorité, a expliqué son porte-parole Waheed Omar. Il accepte cette présence étrangère car le pays est encore en “phase de transition” vers la démocratie.
“Le gouvernement afghan a montré qu’il était disposé à accepter deux non-Afghans dans la commission des plaintes électorales … Lire la suite

Droits de l’homme : “mauvais” bilan chinois, selon un rapport américain rejeté par Pékin

WASHINGTON (AFP) – Le bilan des droits de l’homme en Chine reste mauvais et se dégrade même par endroits, a estimé jeudi le département d’Etat américain dans son rapport annuel contesté par Pékin qui affirme que les Etats-Unis utilise cette question comme un “instrument politique”.
“Le bilan des autorités en matière de droits de l’homme est resté mauvais et s’est détérioré dans certaines zones”, a estimé le ministère dans son rapport annuel sur les droits de l’homme dans le monde.

Les Etats-Unis “se sont de nouveau posés comme le juge mondial en matière de droits de l’Homme”, a jugé le Conseil d’Etat (gouvernement) choinois dans un contre-rapport, cité par l’agence officielle Chine Nouvelle.
Selon Washington, Pékin a “intensifié sa répression sévère au plan culturel et religieux” des minorités ethniques au Xinjiang, théâtre à l’été 2009 de violences entre les Ouïghours, une ethnie musulmane et turcophone, et les Hans, l’ethnie majoritaire en Chine.

Dans l’ensemble du pays, “la détention et le harcèlement des militants des droits de l’homme se sont accrus”, a relevé le département d’Etat. “Les avocats et les cabinets juridiques qui ont défendu des affaires qualifiées de sensibles par les autorités ont fait l’objet de harcèlement, de radiations ou … Lire la suite

Tibet : “peu d’espoir” de compromis avec Pékin, selon le dalaï lama

DHARAMSALA (Inde) (AFP) – Le dalaï lama a reconnu mercredi qu’il y avait “peu d’espoir” d’un compromis sur le dossier tibétain avec le gouvernement chinois actuel, qui accuse le dignitaire religieux de “séparatisme”.
“J’ai eu beau exprimer clairement les aspirations des Tibétains…Nous n’avons obtenu aucun résultat concret”, a déclaré le dalaï lama qui s’exprimait à l’occasion du 51e anniversaire du soulèvement manqué contre Pékin de 1959, à l’issue duquel le chef spirituel des bouddhistes tibétains avait fui le Tibet.

“A en juger par le comportement des dirigeants chinois actuels …Nous n’avons engrangé aucun résultat tangible et il y a peu d’espoir pour que nous en obtenions à court terme”, a ajouté le dalaï lama depuis la ville indienne de Dharamsala, une bourgade accrochée aux contreforts de l’Himalaya, lieu du gouvernement tibétain en exil.
Agé de 74 ans, le chef spirituel des Tibétains en exil a également invité des responsables tibétains administrant la région autonome chinoise à visiter les communautés tibétaines exilées “du monde libre”, ce que Pékin proscrit.

Il a également affirmé qu’au Tibet, sous étroite administration chinoise, les moines et les nonnes vivaient dans des conditions “quasi-carcérales” dans le cadre d’une politique visant à “annihiler le bouddhisme”.
Le dalaï … Lire la suite

Un quota de femmes au Parlement indien

AP – Ashok Sharma
La chambre haute du Parlement indien a approuvé à la quasi-unanimité mardi soir un projet de loi qui réserve un tiers des sièges aux femmes, et ce, en dépit du boycott d’élus socialistes qui voulaient aller plus loin. Le Premier ministre Manmohan Singh a salué “un pas en avant historique vers l’émancipation de la femme indienne”.

Le texte devrait obtenir le feu vert de la puissante chambre basse également. Il prévoit d’attribuer un tiers des sièges aux femmes aux parlements fédéral et régionaux. La proposition formulée il y a plus de dix ans avait jusque-là été bloquée par les principaux partis politiques, qui craignaient de perdre des sièges.
Les élus socialistes ont tenté de faire barrage, réussissant à obtenir l’ajournement de son examen lundi et mardi avant de boycotter le vote au motif que le texte ne va pas assez loin. Ils demandaient des sièges pour les minorités ethniques et les basses castes.

Les députés du Parti Bahujan Samaj, qui représentent surtout les basses castes, se sont abstenus au moment du vote pour protester contre le refus du gouvernement fédéral de prévoir des sièges pour les femmes des basses castes dans le projet de quotas.
Le … Lire la suite

Indonésie : offensive anti-terroriste à quelques jours de la visite de Barack Obama

JAKARTA (AFP) – L’Indonésie a marqué des points dans sa lutte contre les mouvements islamiques radicaux en tuant l’un de leurs leaders présumés à quelques jours de la visite attendue de Barack Obama dans le plus grand pays musulman du monde.
Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a confirmé mercredi la mort de Dulmatin, tué la veille par les forces anti-terroristes près de Jakarta.

Cet expert en explosifs formé en Afghanistan, âgé de 39 ans, était l’un des hommes les plus recherchés d’Asie du Sud-Est.
Il est notamment soupçonné d’être l’un des cerveaux des attentats ayant tué 202 personnes, dont de nombreux touristes étrangers, en 2002 sur l’île touristique de Bali.
Sa mort est “une victoire importante dans la lutte contre le terrorisme en Asie”, a commenté Rohan Gunaratna, un expert basé à Singapour.

Elle démontre, selon lui, la persistance des efforts menés par l’Indonésie pour combattre une menace difficile à éradiquer en raison de son éclatement opérationnel et géographique, entre la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines notamment.
La localisation de Dulmatin, qui aurait passé plusieurs années dans le sud des Philippines, fait suite à une série de raids policiers menés à Aceh, une province du nord de l’île indonésienne … Lire la suite

Australie : les autochtones subissent toujours les effets de l’oppression passée

Ayant traversé une histoire d’oppression et de discrimination raciale, y compris l’expropriation de leurs terres et des bouleversements sociaux et culturels, les Aborigènes et les autochtones du détroit de Torres sont gravement désavantagés par rapport aux Australiens non autochtones, a souligné mardi le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme et des libertés fondamentales des populations autochtones, le professeur James Anaya.

« La structure historique du racisme continue de laisser sa marque et de porter gravement atteinte à la dignité des Aborigènes et des autochtones du détroit de Torres », a-t-il déploré à l’occasion du lancement d’une version préliminaire de son rapport sur l’Australie, établi après une visite officielle dans le pays en août 2009.
Il a rappelé que « les programmes gouvernementaux doivent assurer le bien-être socio-économique équitable des peuples autochtones, tout en favorisant leur autodétermination et en renforçant leurs liens culturels ».

L’expert des droits de l’homme a félicité le gouvernement de l’Australie pour les progrès accomplis au regard des droits fondamentaux des autochtones et des populations insulaires du détroit de Torres au cours des dernières années, en particulier à travers les excuses de la Nation formulées en 2008, son soutien à la … Lire la suite

Népal : sécurité renforcée contre les manifestations tibétaines

AP – Le Népal a pris des mesures de sécurité renforcées et interdit aux exilés tibétains d’organiser des manifestations contre la Chine à l’occasion de l’anniversaire du soulèvement populaire du 10 mars 1959, ont annoncé mardi des responsables du gouvernement.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Joaymukunda Khanal, a déclaré que la sécurité autour de l’ambassade de Chine et de son bureau des visas avait été renforcée et que la police surveillait toutes les voies d’accès à ces bâtiments.
Le représentant local du dalaï lama, Thinley Gyatso, a été amené dimanche devant l’officier en chef du district qui l’a averti qu’aucune manifestation anti-chinoise ne devait être organisée, a ajouté le porte-parole, précisant que M. Gyatso était reparti libre après cette entrevue.

Les exilés tibétains au Népal devraient manifester mercredi comme ils le font chaque année depuis 2008. Toutefois, ils n’ont pas encore lancé d’appel public au rassemblement, craignant la répression. La police arrête généralement des manifestants, les détenant quelques heures avant de les relâcher.
Le 10 mars, les Tibétains en exil marquent l’anniversaire du soulèvement populaire contre l’invasion des troupes chinoises en 1950 et le contrôle de Pékin sur le Tibet. Le mouvement avait été réprimé dans le sang et … Lire la suite

En Asie, l’égalité des sexes reste “un concept occidental”

NEW DELHI (AFP) – Les différences entre hommes et femmes en Asie-Pacifique dans le domaine économique, politique ou social sont parmi les plus fortes au monde, selon un rapport publié lundi, déplorant le fait que l’égalité des sexes reste dans cette région “un concept occidental”.

Selon un rapport du programme des Nations unies pour le développement (Pnud) rendu public à l’occasion de la journée mondiale de la Femme, la forte croissance économique des pays de la zone n’a pas entraîné d’avancée mécanique de l’égalité des sexes, le progrès ayant même parfois servi à la faire reculer.
Les avancées technologiques ont ainsi permis de déceler plus vite le sexe d’un bébé avant la naissance, contribuant à aggraver les foeticides, souligne Surekha Subarwal, porte-parole pour la région du Pnud.

“Le problème des +filles manquantes+ en raison de présumés foeticides de filles est en train de grandir”, rapporte l’étude, soulignant par exemple qu’en Asie de l’est, 119 garçons naissent pour 100 filles.
La Chine et l’Inde comptent à elles seules plus de 85 millions de femmes “manquantes” sur les 100 millions dans la région, que l’on estime mortes de “traitement discriminatoire dans les soins, la nutrition ou par pure négligence”, selon le rapport.… Lire la suite

La Chine veut réduire l’écart entre ville et campagne

AP – La Chine va accroître la représentation parlementaire de sa population rurale en déclin, dans une volonté de réduire l’écart de développement entre villes et campagnes chinoises.
La société chinoise, jadis majoritairement rurale, connaît une urbanisation à vitesse grand V. Aujourd’hui, 43% de la population, soit 560 millions de personnes, vivent dans les villes, selon les statistiques officielles. La population urbaine a ainsi augmenté de 7% au cours des cinq dernières années.

Le corps législatif, réuni au sein du Congrès national du peuple, comprend quelque 3.000 parlementaires. Pour être élus, les membres des zones urbaines ont besoin de quatre fois moins d’électeurs que leurs homologues des zones rurales. Cette distinction avait été à l’origine prévue pour protéger les intérêts d’une population urbaine largement minoritaire face à des centaines de millions de paysans.
Cette inégalité de représentation devrait être supprimée avec l’adoption prévue d’un amendement de loi avant la clôture de la session annuelle du Congrès dimanche.

“Ce changement répond à la nécessité de droits en faveur d’un développement équitable”, a déclaré lundi Miao Zhi, délégué de la région majoritairement rurale du Xinjiang (ouest du pays). “C’est un pas en avant pour la cause des droits de l’Homme.”
Cette réforme … Lire la suite

Près d’un million de femmes “disparaissent” en Asie

AP – Près de 100 millions de femmes ont “disparu” en Asie en raison de profondes inégalités entre hommes et femmes qui les ont privées d’accès aux systèmes de soin et à la nourriture et ont entraîné des avortements sur les foetus féminins, selon un rapport des Nations unies rendu public lundi.
“Les efforts des pays n’ont pas encore été suffisamment larges, profonds, soutenus et sérieux pour supprimer les formes graves de discrimination qui persistent”, selon le rapport, dont la publication coïncide avec la journée internationale de la femme.

Les inégalités sont répandues sur tout le continent, touchant aussi bien des pays riches comme le Japon que des pays pauvres, comme le Bangladesh. L’Asie a le plus fort ratio de naissances de petits garçons par rapport aux filles. Dans l’est du continent, 119 garçons naissent pour 100 filles. Dans le monde, la moyenne est de 107 garçons pour 100 filles. La raison de cette disparité est principalement liée à des préférences culturelles qui entraînent des avortements sélectifs en faveur des foetus masculins.

Une fois nées, de nombreuses femmes sont confrontées à des inégalités dans l’accès aux soins et à une alimentation correcte, ce qui entraîne un taux de survie moins … Lire la suite

Le panchen lama, disparu depuis 1995, vit une vie tranquille au Tibet, selon les autorités pro-chinoises

AP – Le panchen lama, qui a disparu après avoir été désigné comme numéro deux du bouddhisme tibétain, vivrait tranquillement avec sa famille quelque part au Tibet, a affirmé dimanche le gouverneur du Tibet nommé par Pékin.

Le gouverneur Padma Choling, qui parlait à la presse à Pékin en marge de la session annuelle du parlement chinois, n’a pas fourni d’autres précisions sur le jeune homme, Gendun Choekyi Nyima, mais expliqué que ses frères et soeurs travaillaient ou étudiaient normalement.
“Pour autant que je sache, sa famille et lui vivent une très bonne vie au Tibet”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils “ne veulent pas être dérangés, ils veulent une vie normale”.

Le dalaï lama, chef spirituel du bouddhisme tibétain, avait reconnu en 1995 Gendun Choekyi Nyima comme réincarnation du Panchen Lama. On n’a plus jamais depuis lors entendu parler du jeune garçon ni de sa famille, originaires d’une région isolée du Tibet.
Pékin a de son côté réagi en choisissant un autre garçon comme son propre panchen lama, Gyaltsen Norbu, 20 ans, mais qui n’est pas reconnu par bon nombre de Tibétains.

Gyaltsen Norbu joue en revanche un rôle politique croissant ces dernières années, avec des apparitions aux côtés de dirigeants … Lire la suite

Pékin juge que c’est à Washington d’agir pour améliorer la relation bilatérale

AP – Le régime chinois a jugé dimanche que c’était aux Etats-Unis d’agir pour améliorer des relations bilatérales mises à mal par des ventes d’armes américaines à Taïwan et la rencontre entre le président Barack Obama et le dalaï lama, chef spirituel tibétain.

“La responsabilité des difficultés dans les relations sino-américaines n’est pas celle de la Chine”, a estimé le ministre des Affaires étrangères Yang Jiechi, en marge de la grande réunion annuelle du Congrès national populaire, le parlement chinois.
“Les Etats-Unis devraient prendre au sérieux la position chinoise et respecter les intérêts centraux de la Chine”, a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse.

Outre les dossiers de Taïwan et du Tibet, d’autres contentieux portent sur les relations commerciales ou l’opportunité de sanctionner le programme nucléaire iranien. Sur ce dernier chapitre, Pékin continue de donner priorité au “dialogue”, a dit le ministre, alors que ses partenaires membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU prônent de nouvelles sanctions.

Yang Jiechi n’a pas dit non plus si la récente visite à Pékin de deux hauts responsables américains, le secrétaire d’Etat adjoint James Steinberg et le conseiller pour l’Asie de la Maison Blanche Jeffrey Bader, avait permis de remettre de l’huile … Lire la suite

Moscou accusé devant la CEDH d’avoir voulu “détruire” Ioukos

AP – Deborah Seward
Le gouvernement russe a cherché à “détruire” Ioukos, a déclaré un avocat du géant pétrolier jeudi devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), lors d’une audience sur la plainte des anciens actionnaires de la firme contre les autorités russes, accusées d’avoir liquidé illégalement le groupe en 2007.
Cette audience marque une étape majeure dans les efforts de Ioukos pour faire reconnaître que les actions du gouvernement russe à son encontre étaient, selon la firme russe, “illégales, disproportionnées, arbitraires et discriminatoires, et équivalaient à une expropriation déguisée”.

Les autorités russes, qui ont notamment accusé Ioukos d’avoir utilisé des sociétés écrans pour dissimuler des revenus au fisc, ont commencé à poursuivre le groupe en 2002. La société a été déclarée en faillite en août 2006 et liquidée en novembre 2007. Le fondateur de Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, a de son côté été condamné à huit ans de prison pour fraude et évasion fiscale, et est actuellement détenu à Moscou.
Invoquant l’article 6 sur le droit à un procès équitable de la Convention européenne des droits de l’Homme, Ioukos dénonce entre autres des “irrégularités ayant entaché la procédure de redressement dont elle a fait l’objet” et la vente … Lire la suite

Wen Jiabao entend lutter contre les inégalités en Chine

Reuters – Simon Rabinovitch
La Chine doit poursuivre son développement économique régulier et rapide afin de lutter contre les inégalités et assurer une meilleure qualité de vie à la population, a déclaré le Premier ministre Wen Jiabao.
Le chef du gouvernement, qui s’exprimait à l’occasion de l’ouverture de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire devant 3.000 délégués, a dit tabler sur une croissance de l’économie de 8% en 2010, après 8,7% l’an dernier.

L’objectif de croissance est traditionnellement atteint chaque année mais Wen a appelé le pays à ne pas se reposer sur ses lauriers.
Il a déclaré par ailleurs s’attendre à un taux d’inflation d’environ 3%.
Wen a annoncé une hausse des dépenses sociales (+8,8%) et agricoles (+12,8%) pour faire face aux inégalités qui se creusent dans le pays, appelé à dépasser le Japon cette année au rang de deuxième économie mondiale.

“Améliorer le bien-être de la population est le but fondamental du développement économique. Nous devons nous assurer qu’il y a un élan soutenu pour le développement économique, une fondation solide pour le progrès social et une stabilité durable pour le pays (…) afin d’assurer une vie meilleure à la population”, a-t-il déclaré.
Malgré tout, la croissance … Lire la suite

La Chine freine ses dépenses militaires en 2010

PEKIN (AFP) – Le budget de la défense chinois affiche en 2010 sa plus faible progression depuis plus de dix ans: les autorités chinoises restent focalisées sur la croissance économique et la sortie de crise tout en continuant d’affirmer la nature purement défensive de leur armée.
Le budget de la défense a été fixé à 532,1 milliards de yuans (près de 57 milliards d’euros), soit une hausse de 7,5% par rapport aux dépenses réelles de 2009, a annoncé le porte-parole du Parlement Li Zhaoxing à la presse jeudi, à la veille de l’ouverture de la session plénière de l’Assemblée nationale.

Ce chiffre a créé la surprise chez nombre d’experts qui tablaient une fois de plus sur une bonne hausse à deux chiffres.
“Je pense que c’est la première fois depuis 1989 que le pourcentage d’accroissement (des dépenses militaires) n’est pas à deux chiffres”, a commenté Dennis Blasko, un ancien attaché militaire américain en Chine.

En fait, depuis 1999, la hausse du budget s’est contenté de frôler les 10% une fois, selon de précédentes informations de presse.
Tai Ming Cheung, spécialiste des questions militaires chinoises à l’Université de Californie, met aussi l’accent sur la “réduction importante — environ la moitié de … Lire la suite

Sarkozy invite Medvedev à aller au bout de ses réformes

Reuters – Nicolas Sarkozy a invité le président russe Dmitri Medvedev à aller au bout de ses réformes, notamment contre la corruption.
Mais le président français n’a évoqué la question des droits de l’homme en Russie que pour se féliciter de “l’attachement” de Medvedev à les défendre, dans un discours prononcé en préambule du dîner offert au couple présidentiel russe à l’Elysée.

Sarkozy a multiplié les appels à une coopération tous azimuts entre Paris et Moscou, au lendemain de l’annonce de négociations sur la vente de quatre porte-hélicoptères Mistral par la France à la marine russe – une perspective qui inquiète les pays voisins de la Russie et les Etats-Unis.
“Nous devons resserrer nos rangs, Russes et Français, car nos objectifs sont les mêmes”, a déclaré le président.

Il a cité la lutte contre la prolifération nucléaire, en particulier en Iran, contre le terrorisme, l’extrémisme et les trafics. Il a également encouragé la coopération pour la paix au Proche-Orient et en Asie.
“Pour traiter toutes ces menaces, pour réformer notre système économique, financier et monétaire, pour lutter contre le réchauffement climatique, nous avons besoin d’une nouvelle gouvernance mondiale. Nous voulons l’imaginer à vos côtés”, a ajouté le président français.
Il … Lire la suite