Armes françaises et civils yéménites

 

AUDIO

 

La France et l’Occident sont accusés d’être impliqués dans la morts de civils au Yémen.

Il faut comprendre que le Yémen est plongé dans la guerre depuis 7 ans et que la situation s’est aggravée en 2015, avec l’engagement de l’Arabie Saoudite dans le conflit.

Le régime sunnite est à la tête d’une coalition régionale pour lutter contre la rébellion des Houthis chiites.

Cette guerre n’est pas si éloignée de nous car les armes utilisées par l’Arabie Saoudite proviennent en grande partie de l’Occident.

Selon Amnesty International ces livraisons d’armes occidentales bafouent le traité sur le commerce des armes et cause un énorme préjudice aux civils yéménites.

Ces dernières années la France a considérablement augmenté ses livraisons et est devenue le 4e exportateur d’armes au monde.

Mais les contrats sont parfois passés avec des pays non concernés par les Droits de l’Homme.

Parmi ceux-ci, l’Arabie Saoudite, qui achète des armes pour des milliards de dollars aux pays occidentaux.

Ce pays a plus que triplé ses achats d’armements ces 5 dernières années.

Depuis 3 ans, la guerre a fait plus de 10.000 morts, déplacé plus de trois millions de personnes et plongé le pays au bord d’une famine généralisée.

Si des civils meurent à cause des rebelles Houthis, la plupart succombent aux frappes aériennes menées par la coalition.

Par ailleurs l’ONU estime que 22 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire au Yémen dont la moitié en urgence.

Le Conseil de sécurité demande donc que les ports restent entièrement ouverts aux convois humanitaires.

La guerre est qualifiée de « pire crise humanitaire au monde » par l’ONU.

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des