Le mouvement insurgé iranien Jundallah se choisit un nouveau chef

AP – Le mouvement d’insurrection sunnite basé dans le sud-est de l’Iran, Jundallah, a annoncé samedi sur son site Web la nomination d’un nouveau chef après l’arrestation de son fondateur par les autorités iraniennes.
Le nouveau dirigeant du mouvement est al-Hajj Mohammed Dhahir Baluch, selon un communiqué en arabe diffusé samedi, après une première publication en farsi vendredi. Jundallah affirme que toutes les tribus balouches du sud-est iranien lui ont fait allégeance.

Le fondateur de Jundallah Abdulmalik Rigi a été interpellé mardi, et le mouvement affirmait mercredi dans un communiqué que les services de renseignements afghans, pakistanais et américains avaient joué un rôle important dans sa capture.
Téhéran de son côté a affirmé avoir agi sans aide extérieure, et a au contraire accusé les Etats-Unis de soutenir Jundallah.

Ce groupe, qui dit défendre les droits de la minorité sunnite dans le sud-est de l’Iran, a émergé il y a six ans et revendiqué des attentats qui ont fait des dizaines de morts, y compris, en octobre, cinq hauts responsables des Gardiens de la révolution, l’élite militaire du régile des mollahs.
Téhéran affirme que Jundallah est proche d’Al-Qaïda et accuse les Etats-Unis et la Grande-Bretagne de soutenir ce mouvement pour déstabiliser le régime iranien.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des