Le Yémen renforce la sécurité de crainte d’une riposte d’Al-Qaïda

SANAA (AFP) – Des mesures de sécurité renforcées ont été prises au Yémen autour des installations pétrolières, portuaires et sur les lignes maritimes de crainte d’une riposte d’Al-Qaïda aux raids aériens de l’armée, a annoncé mercredi le ministère de l’Intérieur.
“De strictes instructions ont été adressées aux services de sécurité et aux gardes-côtes pour relever leur niveau d’alerte et de vigilance face aux possibles actes terroristes que les éléments d’Al-Qaïda pourraient commettre en riposte aux coups durs qui leur ont été portés dans plusieurs provinces”, a indiqué le ministère sur son site internet.

Le communiqué a précisé que ces mesures concernaient les installations pétrolières, portuaires et les lignes maritimes, notamment celles de transport de produits pétroliers.
Les instructions ont été adressées aux services de sécurité des provinces de Chabwa, Abyane, Hadramout (sud-est), Aden (sud), Taez et Houdaida (ouest), indique le communiqué.
Il a été notamment demandé à ces services de renforcer leur surveillance des côtes et d’intercepter les embarcations suspectes qui “peuvent être utilisées par les éléments terroristes pour lancer des attaques”.

L’annonce de ces mesures intervient trois jours après des raids aériens sur le sud-est au cours desquels le chef d’Al-Qaïda pour la province d’Abyane a été tué, ainsi que deux autres militants, selon Sanaa.
Le ministère de l’Intérieur a rappelé sa “détermination à poursuivre les éléments d’Al-Qaïda et à leur porter des coups sévères là où ils se trouvent”.
“La guerre contre le terrorisme se poursuit et ne s’arrêtera que lorsqu’il sera vaincu”, a proclamé le communiqué.

Selon le ministère, 40 attaques ont visé Al-Qaïda au Yémen depuis le début de la campagne contre les éléments du réseau en décembre dernier et ces attaques ont été efficaces.
“Les éléments terroristes et leurs dirigeants ont été poussés à s’abriter dans les cavernes et à se disperser dans des zones lointaines et presque inhabitées”, a souligné le ministère.
“Les éléments d’Al-Qaïda se trouvent isolés dans les provinces de Abyane, Chabwa, Maarib et d’autres régions et sont désormais incapables de quitter leurs cachettes et de se montrer en public”, a conclu le ministère.

Les raids aériens contre Al-Qaïda qui est bien implanté dans le sud-est du pays ont commencé le 17 décembre. Ils se sont intensifiés après l’attentat manqué de Noël contre un avion de ligne américain qui a été revendiqué par la branche yéménite d’Al-Qaïda.
Al-Qaïda a déjà pris pour cible les installations pétrolières du Yémen, qui produit moins de 300.000 barils par jour, dont plus de la moitié sont exportés. Le Yémen possède également un terminal gazier à Balhaf, dans le sud.
La nébuleuse islamiste a également souvent menacé de s’en prendre à l’intense trafic maritime autour du Yémen.

Lire aussi : Al Qaïda menace le Yémen

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>