AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé “Guide de la révolution”. Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au “renversement” de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de blessés.
Les souverains ont … Lire la suite

De nouveaux reptiles et amphibiens sur la liste des espèces menacées

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné mardi que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) nécessitait de repenser le système économique mondial.
« Un véritable partenariat pour le développement ne peut être atteint que grâce à une combinaison de réformes de l’investissement, du commerce, de l’aide, de la réduction de la dette et de la gouvernance économique mondiale », a-t-il déclaré à l’ouverture d’un dialogue de haut niveau sur le financement du développement à l’Assemblée générale de l’ONU.

Il a notamment appelé les pays donateurs à maintenir leur niveau d’aide au développement malgré la crise économique et à garantir que les efforts nationaux de relèvement ne se fassent pas aux dépens d’autres pays.
« Nous continuons d’être confrontés à des défis immenses en matière de développement », a-t-il rappelé, assurant que les moyens de les relever étaient connus : « de bonnes politiques, des investissements adéquats et un soutien international ».

Dans le même temps, de nombreux pays en développement vont avoir besoin d’une assistance supplémentaire pour stimuler leurs économies et étendre la protection sociale au bénéfice de ceux qui sont les plus gravement touchés, a-t-il souligné.
Ce dialogue de haut niveau sur … Lire la suite

L’Internet accusé de menacer les espèces protégées

AP – Michael Casey
L’Internet est aujourd’hui devenu l’une des principales menaces pesant sur les espèces rares. Tel est l’opinion de plusieurs organisations de protection de la nature, qui ont mis en garde dimanche contre le développement sans barrière du commerce illégal en ligne, lors de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) à Doha.

Le commerce en ligne “est l’un des plus grands défis pour la CITES”, a expliqué Paul Todd, directeur de campagne à l’ONG International Fund for Animal Welfare (IFAW). “L’Internet est en train de devenir le facteur dominant dans le commerce mondial des espèces protégées (…) Il viendra un temps où le commerce de pays à pays entre gros vendeurs et gros acheteurs sera du passé”.
L’impact de l’Internet a été mis en lumière dimanche à la CITES par le biais de deux propositions concernant des espèces menacés: le triton tacheté de Kaiser, une espèce de salamandre du Moyen-Orient, et les coraux rouges précieux.

Les délégués ont ainsi voté l’interdiction du commerce du triton tacheté de Kaiser, une espèce qui, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), a été dévastée par le commerce sur l’Internet. … Lire la suite

Afrique du Sud : les rhinocéros, cibles d’un braconnage très organisé

PARC NATIONAL KRUGER (Afrique du Sud) (AFP) – Un rhinocéros erre le long de la route dans le parc national Kruger. Sa corne a été tranchée, jusque dans la chair. Première victime des braconniers retrouvée encore vivante dans la plus grande réserve d’Afrique du Sud, l’animal a dû être abattu.
Les vétérinaires “ont finalement dû se résoudre à le tuer car la blessure était trop importante”, regrette le porte-parole du parc Kruger, William Mabasa, expliquant que les braconniers utilisent un puissant tranquillisant pour pouvoir couper les cornes.

Dans le célèbre parc, qui fait deux fois la taille des Pays-Bas, le braconnage des mastodontes a atteint son plus haut niveau depuis 15 ans, souligne-t-il.
La demande pour la corne de rhinocéros, très recherchée en Asie où on lui attribue des vertus aphrodisiaques en dépit de sa banale composition de kératine, a explosé avec le boom économique sur ce continent.

Les braconniers en herbe, poussés par la pauvreté, ne manquent pas dans de nombreux pays comme l’Afrique du Sud ou le Zimbabwe voisin, responsables de 95% du braconnage des rhinocéros dans le monde, selon le groupe de défense des animaux Traffic.
Le phénomène a atteint une ampleur telle que la conférence de … Lire la suite

Thon rouge : rejet de la proposition d’interdiction du commerce international à la CITES

AP – Michael Casey
Déception et colère dans les rangs des défenseurs des ressources naturelles: la proposition d’interdire le commerce international du thon rouge de l’Atlantique prisé par les amateurs de sushis s’est heurtée jeudi au rejet de plusieurs pays, Japon en tête, lors de la réunion à Doha de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

La principauté de Monaco avait présenté cette proposition aux 175 pays signataires de la convention, arguant de la nécessité de prendre des mesures drastiques pour faire face à l’effondrement des stocks (-80% dans l’Atlantique Ouest entre 1970 et 2007 et -74,3% dans l’Atlantique Est entre 1955 et 2007) en raison de la surpêche et de la demande croissante.

Une majorité des deux tiers était nécessaire pour que la résolution soit adoptée. Mais à l’ouverture des débats, il est devenu évident que la proposition rencontrait peu de soutien. Les Etats-Unis, la Norvège et le Kenya ont totalement appuyé la proposition. L’Union européenne demandait elle un report de sa mise en oeuvre jusqu’en mai 2011.

Selon Greenpeace, la discussion s’est faite sur deux propositions, celle de Monaco pour un classement immédiat de l’espèce à l’annexe … Lire la suite