La pollution de l’eau, première cause de décès au monde, selon l’ONU

AP – La pollution de l’eau fait chaque année davantage de victimes dans le monde que toutes les formes de violence réunies, y compris les guerres, ont révélé lundi les Nations unies dans un rapport rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau.

Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), environ deux milliards de tonnes d’eaux polluées -composées d’eaux usées et d’eaux contaminées par les déchets industriels et les pesticides- sont déversées chaque jour dans le monde. Elles contribuent à la propagation des maladies et à la destruction des écosystèmes.
« Si nous ne sommes pas capables de gérer nos déchets, cela signifie que davantage de personnes mourront de maladies véhiculées par l’eau », a estimé Achim Steiner, le directeur du PNUE.

Ce rapport souligne que 3,7% des décès dans le monde sont attribués à des maladies liées à la pollution de l’eau. Plus de la moitié des lits d’hôpitaux sont occupés par des personnes souffrant de ces maladies.
Une meilleure gestion des eaux usées en Europe a permis des améliorations environnementales significatives, note le PNUE. Toutefois, les zones mortes dans les océans, dépourvues d’oxygène du fait de la pollution, sont de plus en plus nombreuses.… Lire la suite