L’ONU exprime sa “grande préoccupation” concernant le sort des immigrés et des gitans en Italie

AP – La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Navi Pillay a exprimé jeudi sa “grande préoccupation” concernant le sort réservé par l’Italie aux immigrés et aux gitans et a appelé les autorités italiennes à créer une institution indépendante de défense des droits de l’homme.

Navi Pillar, qui a visité deux campements de gitans à la périphérie de Rome et le centre d’identification et d’expulsion de Ponte Galeria, a estimé que la politique des autorités italiennes consistait à “traiter les questions relatives aux immigrés et aux gitans principalement comme un problème de sécurité plutôt que sous l’angle de l’intégration”.
La défense des minorités comme les gitans et la situation des immigrés en Italie “ont été les deux principaux problèmes qui ont été soulevés lors de mes discussions avec le gouvernement” a-t-elle ajouté.

La haut commissaire a relevé une étude qui montre que sur 5.864 nouvelles à la télévision ayant trait à l’immigration, seulement 26 ne parlaient pas de l’immigration en relation avec un délit ou un problème de sécurité.
Elle a exhorté les dirigeants et médias italiens à lutter contre ce type de comportements et a demandé la création d’une institution nationale indépendante de défense des droits … Lire la suite

République du Congo : l’ONU lance un appel humanitaire de 59 millions de dollars

Les Nations Unies et leurs partenaires ont lancé aujourd’hui un appel de fonds d’un montant de 58,9 millions de dollars pour subvenir aux besoins urgents des réfugiés en République du Congo qui ont fui, depuis octobre 2009, les affrontements armés dans la Province de l’Equateur, en République démocratique du Congo (RDC).
L’appel, qui couvre la période allant de janvier à décembre 2010, vise à fournir une aide à 110.000 réfugiés, dont 82 % de femmes et d’enfants, ainsi qu’à 58.000 personnes dans les zones d’accueil en République du Congo, a précisé le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Les affrontements, qui se sont ensuite propagés à d’autres parties de la Province, trouvent leur origine dans des différends intercommunautaires portant sur les droits d’exploitation agricole et de pêche. En conséquence, quelque 60.000 personnes ont fui vers d’autres parties de la Province ; 17.000 s’étant réfugiées en République centrafricaine (RCA) et 114.017 autres ayant traversé le fleuve jusqu’en République du Congo.

« Le gouvernement et le peuple de la République du Congo ont une fois encore répondu avec générosité à l’afflux de réfugiés en provenance de la République démocratique du Congo », a déclaré John Holmes, Secrétaire général adjoint aux … Lire la suite

Le Hamas interdit aux hommes de travailler dans les salons de coiffure pour dames

AP – Rizek Abdel Jawad
Le gouvernement du Hamas a interdit jeudi aux hommes de travailler dans les salons de coiffure pour dames, dernière mesure en date d’une campagne de vertu lancée dans la Bande de Gaza depuis qu’il en a pris le contrôle en 2007.

La tradition interdit aux femmes de montrer leurs cheveux aux hommes qui ne sont pas leur mari ou des proches par le sang. Mais jusqu’à présent, des exceptions étaient accordées pour les huit coiffeurs connus des salons de coiffure de Gaza.
“La prochaine fois, ils interdiront aux médecins de soigner les femmes, et ne laisseront que les femmes s’occuper des femmes”, a vivement déploré l’un d’entre eux, Barakat al-Ghoul, qui exerce son métier depuis 26 ans. “Demain, ils interdiront tout”. Selon ce coiffeur âgé de 44 ans, une interdiction aura des effets dévastateurs, alors qu’il n’a pas d’autre moyen de gagner sa vie.

Depuis le retrait israélien de la Bande de Gaza en 2005, des groupes salafistes, qui prônent un islam ultraconservateur, ont fait leur apparition dans le territoire. Ils sont soupçonnés d’une série d’attentats à la bombe contre des cafés Internet et des magasins de musique, qu’ils considèrent comme des pourvoyeurs de vice.… Lire la suite

Niger : le coup d’Etat est approuvé par la rue

1- Des clefs pour comprendre
Le Niger était plongé depuis des mois dans une crise politique lorsqu’un coup d’Etat renversa jeudi le président Mamadou Tandja : un “Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD)” a pris le pouvoir dans des combats qui ont fait au moins 3 morts.
L’armée a suspendu la Constitution, déclaré le gouvernement “dissous”, et a promis de ramener la démocratie.

Pays du sud du Sahara, frappé par la sécheresse et la désertification, le Niger a connu trois coups d’Etat entre 1974 et 1999. Le pays, qui figure parmi les moins développés selon l’index des Nations unies, a un taux de 70% d’illettrisme parmi sa population, et le plus fort taux de natalité au monde.
Frappé par une grande pauverté, c’est pourtant le troisième producteur mondial d’uranium.


2- Manifestations de soutien à la junte

Des centaines de Nigériens ont fait éclater vendredi leur joie après le coup d’Etat de la veille, selon des témoins, et l’opposition a appelé à une grande manifestation en soutien à la junte qui a renversé le président.

Dans la ville de Dosso (ouest), des habitants, par centaines, ont défilé pour “exprimer leur joie et leur soutien à la junte”, a … Lire la suite

Faim dans le monde : la FAO invite les pays du G8 à verser l’argent promis

ROME (AFP) – L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a invité jeudi les pays du G8 à verser les 20 milliards de dollars promis en 2009 aux pays pauvres pour accroître leur sécurité alimentaire, lors du sommet des huit pays les plus industrialisés.
“En ce qui nous concerne, nous n’avons pas vu cet argent. Nous voulons tirer une sonnette d’alarme”, a déclaré le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, devant la presse à Rome, siège de l’agence onusienne.

“Cela ne veut pas dire que cet argent n’ait pas emprunté d’autres canaux, que nous ne connaissons pas, nous ne voulons pas porter de jugement. Nous disons simplement que nous ne voyons pas cet engagement se matérialiser”, a ensuite nuancé le responsable de la FAO.
Les huit pays les plus développés du monde –Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Japon, Italie et Canada– s’étaient engagés en juillet 2009 lors de leur sommet à L’Aquila, dans le centre de l’Italie, à donner environ 20 milliards de dollars sur trois ans pour la sécurité alimentaire.

En novembre, le ministre italien de l’Agriculture Luca Zaia avait annoncé une réunion des pays du G8 à Rome “début 2010” pour “définir les modalités opérationnelles … Lire la suite

L’OCDE épingle la France et d’autres sur l’aide au développement

Reuters – Véronique Tison
Un rapport de l’OCDE épingle plusieurs pays, dont la France, qui ne respectent pas leurs engagements en matière d’aide publique au développement.
La publication de cette étude intervient à la veille d’une réunion, à Madrid, des ministres de l’Union européenne chargés du dossier.

En 2005, les quinze pays de l’UE membres du comité d’aide au développement de l’OCDE s’étaient engagés à consacrer en 2010 au moins 0,51% de leur richesse nationale à l’aide publique au développement (APD).
“L’aide aux pays en développement pour 2010 va atteindre des niveaux records exprimés en dollars après avoir augmenté de 35% depuis 2004”, relève l’Organisation de développement et de coopération économiques dans un communiqué.

“Ce sera néanmoins toujours moins que les aides promises par les principaux donneurs de la planète il y a cinq ans à l’occasion des sommets de Gleneagles et du Millénaire +5.”
L’organisation chiffre à 21 milliards de dollars l’écart entre les promesses d’il y a cinq ans et les projections pour 2010, du fait des “résultats insatisfaisants de plusieurs grands donneurs”.
Selon l’étude, la France consacrera cette année 0,46% de son produit national brut à l’APD, l’Allemagne 0,40%, l’Autriche 0,37%, le Portugal 0,34%, la Grèce 0,21% … Lire la suite

La dette de pays européens au centre de la réunion du G7

Reuters – Leika Kihara et Jan Strupczewski
Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G7, réunis samedi à Iqaluit, dans le Grand Nord canadien, se sont penchés sur la dette publique de certains pays européens qui inquiète de plus en plus les marchés.
Ils ont dit leur détermination à résoudre cette crise en se passant de l’intervention du Fonds monétaire international (FMI).

“Nous avons parlé de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne et nous avons dit à nos partenaires que nous devions régler nous-mêmes le problème, sans l’aide du FMI”, a déclaré à Reuters le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, au second jour de cette réunion des sept pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni).

Les pressions s’accentuent sur des pays comme la Grèce, le Portugal et l’Espagne pour qu’ils réduisent leurs dépenses et contrôlent mieux leur dette, alors que les marchés sont tombés vendredi à un plus bas de trois mois de crainte d’une déstabilisation de la zone euro.
Le conservateur allemand Günther Oettinger, l’un des dirigeants de la CDU de la chancelière Angela Merkel, a dit craindre samedi que l’euro ne devienne une monnaie instable, mais son collègue Wolfgang Schäuble, … Lire la suite

La crise du logement affecte dix millions de Français

 

Reuters – La France compte 3,5 millions de mal-logés et dix millions de ses habitants sont affectés de près ou de loin par une crise du logement qui ne cesse de s’aggraver, prévient la Fondation Abbé Pierre.

Dans son 15e rapport annuel publié lundi, l’organisation souligne que “l’aggravation progressive de la crise du logement aboutit à un vrai problème de société” dont les autorités ne semblent pas avoir mesuré l’ampleur.

 

Aux 3,5 millions de mal-logés s’ajoutent 6,5 millions de personnes fragiles susceptibles de basculer à tout moment dans cette première catégorie en cas d’éclatement de la famille ou de perte d’emploi, par exemple.

“Le fait d’être logé ne signifie pas qu’on est à l’abri des difficultés”, a commenté lors d’une conférence de presse Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre.

 

La crise du logement est bien antérieure à la crise financière puis économique qui a submergé le monde à partir de l’été 2008, alors que ni ses manifestations ni ses causes n’ont été traitées, soulignent les auteurs du rapport.

Le problème du logement “s’ancre dans la durée” et la crise “ne fait que renforcer des difficultés qui perduraient depuis longtemps”, renchérit Christophe Robert.

 

Les Français sont conscients Lire la suite

Les “prophètes-guérisseurs” prospèrent en Europe

PARIS (AFP) – Plusieurs dizaines de pasteurs, prêtres ou laïcs, affichant des charismes -dons divins- de “guérison”, “délivrance” ou “prophétie”, connaissent un succès spectaculaire dans une Europe en crise.
De la Pologne au Portugal, de la Suisse à la Belgique, des hordes de blessés de l’âme ou du corps, aspirant au miracle, se pressent aux rassemblements très émotionnels de ces “nouveaux prophètes”.

Le prêtre catholique indien James Manjackal, venu à Rouen cet automne, stopperait les cancers, le pasteur parisien Carlos Payan, l’anorexie. La prophétesse américaine Deborah Kendrick aurait prié avec succès pour la réunification des deux Allemagne et le redressement de jambes torses.
Le phénomène va croissant depuis dix ans, au point que Mgr Joseph Boishu, évêque auxiliaire de Reims, accompagnateur du Renouveau Charismatique en France, “redoute que le merveilleux ne l’emporte sur le religieux”.

Dans une prochaine note pastorale, l’épiscopat appelle au “discernement” face aux leaders -réformés, évangéliques, catholiques-, qui officient sous diverses dénominations (Mouvement de la gloire, Troisième vague).
“Certaines personnes sortent troublées, ayant eu l’impression d’être manipulées, dans certains de ces grands rassemblements d’évangélisation”.
Reste que ceux-ci prospèrent, chauffés à blanc, comme en décembre, au centre Namur Expo, à Namur (Belgique) où étaient réunies 2.000 personnes.

Orthodoxes, … Lire la suite

Japon : nouvelle démarche de 8 pays pour faire reconnaître le droit parental

TOKYO (AFP) – Les ambassadeurs de huit pays ont fait part samedi à Tokyo de leur inquiétude devant le nombre croissant d’enfants séparés d’un de leurs parents à la suite d’un divorce ou d’un conflit au Japon, où le droit parental n’est pas reconnu.
Lors d’une rencontre avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Katsuya Okada, les représentants de ces pays — Australie, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Italie et Nouvelle-Zélande — ont demandé au Japon de signer la Convention de La Haye de 1980 sur les aspects civils des déplacements illicites d’enfants.

Chaque année au Japon, à la suite d’une séparation ou d’un divorce, 166.000 enfants sont coupés, le plus souvent définitivement, d’un de leurs parents, selon des statistiques officielles.
Dans 80% des cas, c’est le père, japonais ou étranger, qui perd tous ses droits sur l’enfant.
Dans un communiqué conjoint, les participants à cette démarche, initiée par l’ambassadeur de France, Philippe Faure, déclarent avoir voulu “faire part de (leur) inquiétude face à l’augmentation du nombre de cas d’enlèvements parentaux internationaux impliquant le Japon et affectant (leurs) ressortissants, et appeler le Japon à signer la Convention”.

Plus de 80 pays ont signé ce traité et le Japon est le … Lire la suite

Sarkozy presse l’Outre-mer de se prendre en mains économiquement

 

Reuters – Yann Le Guernigou

Nicolas Sarkozy a assuré mardi les 2,5 millions de Français d’Outre-mer de sa volonté de mettre en oeuvre les décisions prises à l’issue des états généraux de 2009 tout en les pressant de prendre leur destin économique en mains.

Le chef de l’Etat a en outre une nouvelle fois défendu la nécessité d’une grande souplesse en matière d’organisation institutionnelle de leurs 12 territoires, permettant des degrés d’autonomie plus ou moins forts adaptés aux réalités locales.

 

“Nous sommes dotés d’une Constitution qui nous permet beaucoup de souplesse. Je compte bien en faire usage, dans le respect de la volonté exprimée par les populations concernées et avec une ligne rouge dont je n’accepterai jamais qu’elle soit franchie, c’est celle de l’indépendance”, a-t-il dit.

“L’Outre-mer est français et restera français”, a-t-il ajouté, en soulignant que ces territoires étaient “indissociables” de l’identité de la France.

 

Au passage, il s’est félicité que Martiniquais et Guyanais, en rejetant par référendum une plus grande autonomie le 10 janvier, aient adressé un “message d’attachement au lien étroit qui les unit” à la métropole.

Nicolas Sarkozy avait choisi La Réunion, la plus peuplée des collectivités françaises d’Outre-mer avec ses 800.000 habitants, pour présenter les Lire la suite

Election présidentielle : l’Ukraine penche vers la Russie

Ukraine

 

1- Des clefs pour comprendre

Cette ex-république soviétique est partagée entre le soutien à l’Occident et le soutien à la Russie.

Les pro-occidentaux sont soutenus par l’ouest et le centre du pays, et les pro-russes par l’est et le sud russophiles.

Un régime pro-occidental avait été mis en place en 2004 lors de la “Révolution Orange”, avec l’arrivée au pouvoir de Viktor Iouchtchenko comme président et de Ioulia Timochenko comme Premier ministre.

 

Ioulia Timochenko fut la pasionaria et l’image glamour du mouvement “orange”, avant d’entrer en querelle perpétuelle avec Iouchtchenko.

Le parti du président Viktor Iouchtchenko, qui formait une fragile majorité pro-occidentale avec le bloc de Mme Timochenko depuis décembre 2007, l’a quittée en septembre 2008 après l’adoption d’une série de lois réduisant les pouvoirs présidentiels.

 

Faute d’une nouvelle coalition, le président Iouchtchenko a prononcé en octobre 2008 la dissolution du Parlement mais a dû repousser cette mesure sine die face à la crise économique mondiale qui a lourdement frappé l’Ukraine.

Le Parlement actuel avait été élu aux législatives anticipées de septembre 2007, remportées de justesse par les pro-occidentaux face à l’opposition pro-russe.

 

En avril 2009, une vingtaine de milliers d’opposants au président Victor Iouchtchenko et au Premier ministre Ioulia Lire la suite

La pauvreté touche 17% des habitants de l’Union européenne

 

AP – Environ 17% des habitants des 27 pays membres de l’Union européenne sont menacés de pauvreté, les enfants et les personnes âgés étant les plus en danger, et 10% de la population n’a pas les moyens de chauffer convenablement son domicile, selon une étude publiée lundi par Eurostat.

 

Ce taux de pauvreté relevé en 2008 est relativement stable depuis 2005 puisqu’il n’a oscillé qu’entre 16% et 17%, souligne l’institut de la statistique de l’UE. La notion de pauvreté, fondée sur les revenus après transferts sociaux, est relative au seuil de pauvreté, qui varie fortement d’un Etat à l’autre.

Eurostat note aussi qu’en 2008, 10% de la population des Vingt-sept n’avait pas les moyens de chauffer convenablement son domicile, 9% n’avait pas les moyens de s’offrir tous les deux jours un repas composé de viande, de poulet ou de poisson, 9% n’avait pas les moyens de s’offrir une voiture personnelle, et 37% n’avait pas les moyens de partir une semaine en vacances.

 

Les risques de pauvreté les plus élevés ont été observés en Lettonie (26%), en Roumanie (23%), en Bulgarie (21%) ainsi qu’en Grèce, en Espagne et en Lituanie (20% chacun), et les plus faibles en République tchèque (9%), aux Lire la suite

La fraude médicale estimée à 180 milliards d’euros dans le monde

 

Reuters – Kate Kelland

Environ 180 milliards d’euros sont perdus chaque année au niveau mondial à cause de la fraude et d’erreurs dans le domaine médical, une somme qui suffirait à quadrupler les budgets de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef et contrôler le paludisme en Afrique, selon un rapport publié lundi.

 

L’étude, menée par le Réseau européen de lutte contre la fraude et la corruption dans les soins de santé (EHFCN) et le Centre pour les services de lutte contre la fraude (CCFS) à l’université de Portsmouth, révèle que 5,59% des dépenses annuelles de santé au niveau mondial sont perdues en raison d’erreurs ou de faits de corruption.

La dernière estimation faite par l’OMS des dépenses de santé au niveau mondial s’élevant à 4.700 milliards de dollars (3.269 milliards d’euros), le montant des pertes ressort donc à près de 180 milliards d’euros compte tenu de ce taux de perte de 5,59%.

 

“Chaque euro perdu à cause de la fraude ou de la corruption signifie que quelqu’un, quelque part ne pourra pas obtenir le traitement dont il a besoin”, souligne Paul Vincke, président du EHFCN et l’un des auteurs de cette étude.

“(Ces personnes) sont malades Lire la suite

Evasion fiscale : les banquiers suisses réclament une clarification

 

AP – Agacés par l’épisode des fichiers HSBC partis en France, les banquiers suisses ont réclamé jeudi de leur gouvernement qu’il fasse adopter dans les plus brefs délais une loi sur l’assistance administrative en matière fiscale. Pour eux, pas question d’assistance sans contrepartie de l’étranger. Et si des données confidentielles volées devaient servir de fondement à une demande de renseignements, ils jugent que la Confédération devrait refuser l’entraide.

 

S’exprimant à Berne lors de la traditionnelle rencontre avec la presse, la présidente des banquiers privés genevois, Anne-Marie de Weck, a notamment évoqué l’affaire HSBC et l’attitude de la France “qui a remis en cause différents principes de droit ancrés dans sa propre législation ainsi que dans la convention européenne d’entraide judiciaire”. A leurs yeux, il ne fait aucun doute que la Suisse doit refuser toute demande d’aide qui s’appuierait sur des documents volés.

 

Dans l’affaire HSBC, des fichiers volés par un ancien collaborateur de la banque à Genève avaient été transmis au parquet de Nice qui avait ouvert une enquête pour des faits présumés de “blanchiment”. Face au tollé en Suisse, la justice française a récemment accepté de les restituer.

Les banquier suisses ont demandé jeudi des clarifications préalables sur l’utilisation Lire la suite