Géorgie : Saakachvili vilipendé suite à l’affaire du faux reportage

TBILISSI (AFP) – Le scandale autour de la récente diffusion en Géorgie d’un reportage télévisé annonçant à tort une invasion russe porte sérieusement atteinte à la crédibilité du président Mikheïl Saakachvili en Occident, ont estimé mardi des analystes et des diplomates.
L’émission, programmée par une chaîne, Imedi, jugée proche du président, est une tentative maladroite –et contreproductive– de discréditer l’opposition du pays, estiment les experts.

L’initiative a soulevé une volée de bois vert, tant de la part des Etats-Unis, principal allié de la Géorgie, que de celle des représentations diplomatiques européennes.
L’incident s’est produit alors que la Géorgie était déjà sous pression croissante de la communauté internationale pour atteintes à la liberté de la presse: certains estiment qu’elles se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir de M. Saakachvili en 2003.
« Cela soulève des préoccupations sérieuses sur le contrôle des médias », a déclaré à l’AFP un diplomate occidental à Tbilissi, sous couvert de l’anonymat.

« Il est impossible de penser que cette émission est passée sans l’aval des autorités », souligne-t-il.
Imedi avait diffusé samedi soir des images de la guerre éclair d’août 2008 entre la Géorgie et la Russie et affirmé que des chars russes faisaient route sur … Lire la suite