Nigeria : reprise de la guerre du pétrole

1- Des clefs pour comprendre
Le Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND), apparu en 2006, est le principal mouvement d’insurrection au sud du Nigeria. Il affirme mener une lutte armée pour que la population du Delta du Niger, l’une des plus pauvres du monde, puisse bénéficier d’une part accrue de la manne pétrolière provenant de son sous-sol. Il demande aussi des dédommagements pour les dégâts commis par les compagnies pétrolières à l’environnement de la région du delta du Niger.

On ignore les effectifs et le financement de ce mouvement. Personne ne sait exactement qui se cache derrière l’organisation, qui se présente comme le champion de la cause ijaw, une ethnie de 14 millions de personnes, soit environ 10% de la population du pays.
Depuis son apparition, il a multiplié attaques, enlèvements d’expatriés et sabotages sur terre et sur mer.
Sabotages d’oléoducs, attaques d’installations pétrolières et enlèvements d’employés de ce secteur depuis le début 2006 ont coûté des milliards de dollars de manque à gagner au Nigeria.

Le Nigeria, état le plus peuplé du continent, perd aussi quelque 80.000 barils de pétrole par jour rien que dans le trafic illégal, souvent organisé par des hommes politiques influents.
Les attentats … Lire la suite