L’ONU va rouvrir un bureau humanitaire à Saada au Yémen

Les agences des Nations Unies ont reçu jeudi le feu vert du gouvernement du Yémen pour rouvrir un bureau commun dans la principale ville de la province nord de Saada, où des combats entre groupes armés et forces gouvernementales ont fait rage jusqu’à ce qu’un cessez-le feu, annoncé le 11 février, ouvre la voie à un accès humanitaire accru.

« Il y a un besoin urgent d’aide humanitaire à Saada. Notre principale préoccupation en ce moment est de garantir l’accès sans entraves et immédiat aux personnes touchées », a expliqué le Coordonnateur résident et humanitaire de l’ONU au Yémen, Aboudou K. Adjibadé.
« Nous nous félicitons donc de pouvoir maintenant rétablir un bureau de l’ONU à Saada mais nous continuons à demander l’accès à l’ensemble du gouvernorat », a-t-il ajouté.

En effet, l’accès des humanitaires est nécessaire dans d’autres zones de Saada, ainsi que dans les gouvernorats d’Al-Jawf et d’Amran qui ont aussi été touchés par les déplacements et les combats. Jusqu’à présent, l’insécurité et la présence de mines terrestres ont entravé ou retardé la distribution de l’aide humanitaire dans certaines parties de ces gouvernorats.

Environ 250.000 personnes déplacées reçoivent une assistance dans cinq gouvernorats touchés par le conflit : … Lire la suite

Syrie : manque de fonds pour aider les gens affectés par la sécheresse

Une sécheresse sans précédent a détruit les moyens de subsistance de plus d’un million de personnes en Syrie et l’ONU manque de fonds pour assister les populations affectées, a alerté lundi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). La sécheresse a provoqué depuis trois ans la migration de centaines de milliers de personnes des zones rurales vers les villes. Ces populations se retrouvent dans les villes dans des conditions de vie précaires, a ajouté OCHA.

L’ONU concentre son aide sur la distribution de nourriture et d’aide à l’agriculture pour les fermiers et les bergers afin de les inciter à rester sur leur terre et à reprendre les activités agricoles en prévision de chute de pluies à venir.
L’ONU n’a reçu que 30% des 43,6 millions de dollars nécessaires à la mise en place du plan d’action contre la sécheresse pour la Syrie.

La Sous-Secrétaire générale et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence d’OCHA, Catherine Bragg, avait incité en janvier les pays de la Ligue des Etats arabes à « être proactifs dans la coordination de l’aide internationale et le financement de différents plans de réponse et d’appels humanitaires dans la région ».

Source : ONU… Lire la suite

Le Hamas interdit aux hommes de travailler dans les salons de coiffure pour dames

AP – Rizek Abdel Jawad
Le gouvernement du Hamas a interdit jeudi aux hommes de travailler dans les salons de coiffure pour dames, dernière mesure en date d’une campagne de vertu lancée dans la Bande de Gaza depuis qu’il en a pris le contrôle en 2007.

La tradition interdit aux femmes de montrer leurs cheveux aux hommes qui ne sont pas leur mari ou des proches par le sang. Mais jusqu’à présent, des exceptions étaient accordées pour les huit coiffeurs connus des salons de coiffure de Gaza.
« La prochaine fois, ils interdiront aux médecins de soigner les femmes, et ne laisseront que les femmes s’occuper des femmes », a vivement déploré l’un d’entre eux, Barakat al-Ghoul, qui exerce son métier depuis 26 ans. « Demain, ils interdiront tout ». Selon ce coiffeur âgé de 44 ans, une interdiction aura des effets dévastateurs, alors qu’il n’a pas d’autre moyen de gagner sa vie.

Depuis le retrait israélien de la Bande de Gaza en 2005, des groupes salafistes, qui prônent un islam ultraconservateur, ont fait leur apparition dans le territoire. Ils sont soupçonnés d’une série d’attentats à la bombe contre des cafés Internet et des magasins de musique, qu’ils considèrent comme … Lire la suite

Sahara occidental : le Front Polisario et le Maroc s’engagent à poursuivre les discussions

A l’issue d’une réunion informelle les 10 et 11 février dans le comté de Westchester, près de New York, le Maroc et le Front Polisario se sont engagés à poursuivre leurs discussions sur l’avenir du Sahara occidental, a déclaré l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Christopher Ross.
« Comme lors de la première réunion informelle du mois d’août 2009, les discussions se sont tenues dans un esprit d’engagement sérieux, de respect mutuel et d’honnêteté », a ajouté M. Ross, qui avait invité les deux parties à cette nouvelle réunion informelle.

Les délégations des pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie, étaient également présentes lors des sessions d’ouverture et de clôture et ont été consultées séparément pendant les discussions.
Les propositions des deux parties ont été présentées à nouveau et ont fait l’objet de discussions. « A l’issue de la réunion, aucune des deux parties n’a accepté la proposition de l’autre comme base unique pour les négociations à venir », a indiqué M. Ross.

Les parties ont toutefois « réaffirmé leur engagement à poursuivre les négociations dès que possible », a-t-il ajouté. A cette fin, l’Envoyé personnel effectuera une visite dans la région pour consulter davantage les parties et les autres parties prenantes.… Lire la suite

L’Inde annonce un nouveau test réussi pour son missile de capacité nucléaire Agni III

AP – L’Inde a annoncé dimanche avoir procédé à un nouveau tir d’essai réussi de son missile Agni III, capable de porter des charges nucléaires et d’atteindre des cibles en Asie et au Moyen-Orient.
Il s’agissait du quatrième test du missile de longue portée Agni III, selon un communiqué du ministère indien de la Défense. Seul le premier essai, en 2006, avait échoué.

« Le missile de longue portée Agni III touche sa cible avec une extrême précision et remplit tous les objectifs de la mission », estime le ministère dans son communiqué. Le missile a été lancé dimanche matin de l’île de Wheeler au large de l’Etat d’Orissa dans l’est du pays.
L’arsenal de missiles dont dispose actuellement l’Inde est en grande partie destiné à faire face à son ennemi de toujours, le Pakistan. L’Agni III est le missile de plus longue portée dont dispose le pays. Pouvant atteindre 3.000 km, il place les grandes villes de Chine et du Moyen-Orient au nombre des cibles potentielles.

L’arsenal indien comporte déjà des missiles balistiques de courte portée « Prithvi », de moyenne-portée « Akash », le missile antichar « Nag » et le missile supersonique « Brahmos », développé avec … Lire la suite

L’ONU s’inquiète de la médicalisation des mutilations génitales

A l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations génitales, célébrée le 6 février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné la nécessité de développer une stratégie mondiale contre la médicalisation de ces pratiques.
« 18% des femmes et des filles qui ont souffert de mutilation génitale ont été opérées par des professionnels de la santé », a indiqué Elise Johansen, de l’OMS, ajoutant que cette tendance semblait en augmentation.

L’OMS travaille donc avec les autorités de plusieurs pays concernés, l’Egypte, le Soudan, le Kenya, le Nigéria, la Guinée et le Yémen, pour lutter contre cette médicalisation.
Les mutilations génitales féminines dont l’excision, recouvrent un ensemble de pratiques aboutissant à l’ablation partielle ou totale ou à l’altération des organes génitaux féminins externes pour des raisons non médicales.
L’opération est généralement pratiquée sur les petites filles et parfois sur des femmes sur le point de se marier, enceintes de leur premier enfant ou qui viennent de donner naissance.

Souvent pratiquée par des praticiens traditionnels comme les exciseuses et les accoucheuses, l’opération se fait sans anesthésie avec des ciseaux, des lames de rasoir ou des couteaux. L’intervention est toujours traumatisante et peut entraîner des complications telles que des douleurs, un état … Lire la suite

Yémen : poursuite des combats dans le nord

Yemen1- Quelques clefs pour comprendre
Les combats font rage depuis le 11 août entre l’armée et les rebelles zaïdites appartenant à une branche du chiisme. Le pouvoir les accuse d’être soutenus par des groupes en Iran et de vouloir rétablir l’imamat zaïdite dans le pays tel qu’il existait avant sa chute dans les années 1960, ce qu’ils démentent.
L’offensive militaire a été déclenchée à la suite d’allégations de responsables locaux et de rebelles selon lesquelles ces derniers se seraient emparés de nouveaux secteurs aux dépens des troupes gouvernementales.

Le fief de la rébellion est situé dans la province de Saada, au nord-ouest du Yémen, près de la frontière saoudienne. Les rebelles ont pris les armes il y a cinq ans sous la direction d’un imam de la tribu des al-Hawthi, tué depuis et auquel son frère, Abdelmalek al-Hawthi, a succédé.
Le Yémen étant à majorité sunnite, la rébellion reproche au gouvernement d’avoir laissé les tribus du nord à l’abandon, et de se rapprocher de plus en plus des fondamentalistes sunnites, aux dépens du chiisme zaïdite, majoritaire dans le nord-ouest du Yémen, mais minoritaire sur l’ensemble du pays.

Les insurgés se plaignent d’avoir été marginalisés par le gouvernement sur le plan … Lire la suite

Le chef de la diplomatie allemande évoque les droits de l’Homme en Arabie saoudite

 

RYAD (AFP) – Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, qui effectue une tournée régionale, a indiqué samedi à Ryad avoir largement évoqué les droits de l’Homme avec les autorités saoudiennes, et notamment la question de la peine de mort, en vigueur dans le royaume.

 

Dans l’optique de ce séjour, des défenseurs des droits de l’Homme avaient demandé à M. Westerwelle, premier chef de la diplomatie en Europe à reconnaître son homosexualité, d’évoquer la répression des homosexuels dans le royaume.

Selon la « charia » (loi islamique), les relations entre personnes de même sexe sont passibles de la peine de mort en Arabie saoudite.

 

« Nous avons eu une vaste discussion sur la question des droits de l’Homme, y compris (…) sur le pluralisme religieux », a déclaré M. Westerwelle à la presse, après un entretien avec son homologue saoudien, le prince Saoud Al-Fayçal.

« Le gouvernement du royaume d’Arabie saoudite est conscient que l’Union européenne a une position claire sur la question de la peine de mort: nous sommes convaincus que la peine capitale devrait être abolie partout dans le monde », a-t-il poursuivi.

 

Le prince Saoud a confirmé que les droits de l’Homme avaient été largement abordés, Lire la suite