Les Afghans premiers demandeurs d’asile du monde en 2009, selon l’ONU

AP – Les Afghans sont devenus les premiers demandeurs d’asile du monde l’an dernier, avec 26.800 requêtes déposées contre 18.500 en 2008, selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qui impute cette hausse de 45% à la violence dans le pays. La France est le pays d’Europe le plus sollicité et le deuxième dans le monde, après les Etats-Unis et devant le Canada.

Si les Afghans sont la nationalité la plus présente dans ces statistiques, c’est que « la violence persistante en Afghanistan chasse continuellement les Afghans de chez eux » et les pousse à se réfugier en Europe et ailleurs, a expliqué mardi Melissa Fleming, porte-parole du HCR.
L’agence a précisé que 24.000 Irakiens et 22.600 Somaliens avaient également demandé l’asile en 2009, mais elle n’a pas dit combien de requêtes avaient été satisfaites. Les demandeurs viennent ensuite de Somalie (22.600), de Russie (20.367), de Chine (20.100) et de Serbie (18.597). La plupart des demandes enregistrées aux Etats-Unis sont déposées par des Chinois (11.551).

Parmis les pays riches, les Etats-Unis demeurent le pays d’asile le plus sollicité pour la quatrième année consécutive, avec 13% (49.000) de l’ensemble des demandes, suivis par la France (42.000), le Canada (33.000, moins 10% par rapport à 2008), la Grande-Bretagne (29.800), et l’Allemagne (27.600, plus 25%). Ces cinq pays ont reçu 48% du total des demandes d’asile enregistrées en 2009, d’après ce rapport sur les « Niveaux et tendances de l’asile dans les pays industrialisés » -44 pays dont 38 en Europe.
On constate une hausse de 19% des requêtes en France « du fait de l’augmentation du nombre de demandes d’asile déposées par des citoyens serbes originaires majoritairement du Kosovo », selon le HCR.

Le Haut commissaire, Antonio Guterres, note que « la hausse de demandeurs d’asile dans les pays industrialisés est un mythe » car le chiffre, de 377.200 requêtes en 2009 contre 377.100 en 2008, est resté stable. En revanche, le niveau augmente dans les pays d’Europe du Nord tandis qu’il baisse dans ceux du Sud. L’Union européenne a enregistré 246.200 demandes en 2009, soit 3% d’augmentation en un an.
En termes de région d’origine, près de la moitié de ces 377.000 demandeurs d’asile dans les pays riches sont originaires de l’Asie et du Moyen-Orient (45%). Viennent ensuite l’Afrique (29%), l’Europe (15,5%) et les Amériques (9%).

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>