La pollution de l’eau, première cause de décès au monde, selon l’ONU

AP – La pollution de l’eau fait chaque année davantage de victimes dans le monde que toutes les formes de violence réunies, y compris les guerres, ont révélé lundi les Nations unies dans un rapport rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau.

Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), environ deux milliards de tonnes d’eaux polluées -composées d’eaux usées et d’eaux contaminées par les déchets industriels et les pesticides- sont déversées chaque jour dans le monde. Elles contribuent à la propagation des maladies et à la destruction des écosystèmes.
« Si nous ne sommes pas capables de gérer nos déchets, cela signifie que davantage de personnes mourront de maladies véhiculées par l’eau », a estimé Achim Steiner, le directeur du PNUE.

Ce rapport souligne que 3,7% des décès dans le monde sont attribués à des maladies liées à la pollution de l’eau. Plus de la moitié des lits d’hôpitaux sont occupés par des personnes souffrant de ces maladies.
Une meilleure gestion des eaux usées en Europe a permis des améliorations environnementales significatives, note le PNUE. Toutefois, les zones mortes dans les océans, dépourvues d’oxygène du fait de la pollution, sont de plus en plus nombreuses.

« Pour que le monde se porte bien, sans parler de la nécessité de survivre sur une planète qui passera de six millions d’habitants à neuf millions en 2050, nous devons devenir collectivement plus malins et plus intelligents sur la façon dont nous gérons nos déchets, y compris les eaux polluées », a conclu M. Steiner.
Le rapport révèle également que trois litres d’eau sont nécessaires pour produire un litre d’eau en bouteille et que la mise en bouteille d’eau nécessite, ne serait-ce qu’aux Etats-Unis, 17 millions de barils de pétrole chaque année.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>