Journal du 7 septembre

 

JEUNESSE MONDIALE

La moitié des adolescents sont victimes de violence à l’école (UNICEF) 

Les agressions et le harcèlement perturbent l’éducation de 150 millions de jeunes âgés de 13 à 15 ans dans le monde entier, d’après un nouveau rapport publié jeudi par l’UNICEF.

Dans tous les pays, qu’ils soient riches ou pauvres, cette violence a des effets sur l’apprentissage et le bien-être des élèves.

 

« L’éducation joue un rôle fondamental dans l’édification de sociétés pacifiques. Malgré cela, pour des millions d’enfants dans le monde, l’école n’est pas un lieu sûr », a déploré Henrietta Fore, Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance.

 

« Chaque jour, les élèves sont exposés à de multiples dangers – bagarre, pression pour intégrer un gang, harcèlement, discipline violente, harcèlement sexuel ou violence armée » a déploré la Directrice de l’UNICEF. « À court terme, cette situation affecte leur apprentissage ; à long terme, elle peut les conduire à la dépression, à l’anxiété et même au suicide ».

 

Quelques chiffres alarmants :

 

En 2017, 396 attaques ciblant des établissements scolaires ont été recensées ou vérifiées en République démocratique du Congo, 26 au Soudan du Sud, 67 en République arabe … Lire la suite