S'abonner par email

Ukraine – Russie : les relations s’apaisent

Ukraine – Russie : les relations s’apaisent

31 décembre 2019

 

Rappel du contexte

 

La Russie a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 après un référendum de rattachement dénoncé par l’Ukraine et les Occidentaux.

Cette annexion a été suivie d’un conflit armé entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine, toujours en cours, qui a fait plus de 13.000 morts.

 

Ukrainiens et Occidentaux accusent la Russie de soutenir financièrement et militairement les séparatistes, ce que le Kremlin nie malgré de nombreuses preuves.

On observe néanmoins entre les deux pays une relative détente des relations depuis l’élection en avril à la présidence ukrainienne de l’ex-comédien Volodymyr Zelensky.

 

 

La guerre du gaz n’aura pas lieu entre l’Ukraine et la Russie

 

Les deux pays ont signé lundi 30 décembre un contrat crucial portant sur la circulation du gaz russe vers l’Europe.

Le précédent contrat arrivait à échéance le 31 décembre.

 

Alors que la Russie tente depuis plusieurs années de distribuer son gaz en Europe via d’autres gazoducs, notamment en Mer baltique, l’Ukraine veut garder la main sur cette rente financière importante que lui procure son statut de pays transit.

 

Dans les prochains mois, deux gazoducs – le Lire la suite

Gaz en Méditerranée orientale : fortes tensions entre la Turquie et ses voisins

Gaz en Méditerranée orientale : fortes tensions entre la Turquie et ses voisins

2 janvier 2020

 

Rappel du contexte

 

L’île de Chypre est située au sud de la Turquie. Or, de gigantesques gisements gaziers ont été découverts ces dernières années en Méditerranée orientale.

Cela aiguise l’appétit de Chypre, qui rêve de devenir à terme un acteur énergétique majeur.

 

Mais Chypre est divisée en deux depuis l’invasion du tiers nord de l’île par l’armée turque en 1974 après un coup d’État visant à rattacher l’île à la Grèce.

La République de Chypre, membre de l’Union européenne, n’exerce son autorité que sur les 2/3 sud de l’île.

 

Au nord se trouve l’autoproclamée République turque de Chypre du Nord (RTCN), parrainée par Ankara et non reconnue par la communauté internationale.

La Turquie s’oppose à toute exploration et exploitation des ressources gazières chypriotes qui exclurait le tiers nord de l’île.

 

Les gisements d’hydrocarbures découverts en Méditerranée orientale intéressent les pays riverains, de la Grèce à l’Egypte, en passant par Chypre et Israël, autant de pays qui ont des relations difficiles avec Ankara.

 

Dans le même temps, les arrivées quotidiennes de migrants et de demandeurs d’asile sur les îles grecques en provenance de Turquie participent Lire la suite