S'abonner par email

Tensions persistantes entre coptes et musulmans égyptiens

 

Reuters – Des maisons et des magasins coptes et musulmans ont été incendiés samedi près de Nagaa Hamady, dans le sud de l’Egypte sur fond de tensions entre les deux communautés, trois jours après la mort de six coptes tués par balle.

“Quatre maisons et un magasin appartenant à des chrétiens dans le village de Tiraks ont été incendiés par des musulmans et quatre magasins appartenant à des musulmans dans le village d’al Bahgorah ont été incendiés par des chrétiens”, a-t-on appris de source proche des services de sécurité.

 

Six personnes, chrétiens et musulmans, ont été blessées dans les incendies, dit-on de même source.

La fusillade qui a coûté la vie à six coptes a eu lieu mercredi soir vers minuit, lors de la veillée du Noël copte. Des groupes musulmans et chrétiens ont manifesté jeudi et vendredi, chacun de leur côté.

La police a arrêté environ 25 manifestants sur un total de 2.000.

Selon des sources proches des services de sécurité, trois musulmans, qui se sont depuis rendus à la police, sont soupçonnés d’être les tireurs.

 

Les enquêteurs de Nagaa Hamady, ville située à 60 km de Louxor, ont dit que deux des trois hommes étaient des parents éloignés d’une jeune musulmane qui aurait été violée plus d’un mois auparavant par un chrétien.

Le gouvernement égyptien a assuré qu’il ne s’agissait pas de violence intercommunautaire mais d’un incident isolé.

Les chrétiens représentent 10% environ des 78 millions d’Egyptiens.

Ahmed Shalaby, version française Nicole Dupont

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des