S'abonner par email

Nicaragua : la répression se renforce

Nicaragua : la répression se renforce

28 septembre 2019



Rappel du contexte



Une vague de manifestations a balayé le pays à partir d’avril 2018.

Ce mouvement de contestation a débuté pour dénoncer une réforme de la sécurité sociale, réforme rapidement supprimée.



Les manifestants ont continué à demander le départ du président Daniel Ortega et de sa femme, également vice-présidente. Se sont ensuivies répression des manifestations, arrestations arbitraires, et atteintes de plus en plus manifestes à la liberté d’expression.



Depuis, les autorités nicaraguayennes appuyées par des groupes paramilitaires ont réprimé à tout va, instillant un sentiment de peur au sein de la population.

La crise politique a fait 328 morts et conduit des centaines de personnes en prison.

Plus de 62 000 personnes auraient quitté le Nicaragua.






Répression contre la presse



La liberté de la presse ne cesse de se détériorer. Vendredi 27 septembre, 3 journaux ont annoncé qu’ils baissaient le rideau à cause des pressions exercées par le gouvernement Ortega contre les médias.


Plus de papier, plus d’encre, plus de bobines pour les rotatives. Depuis un an, les douanes nicaraguayennes bloquent dans leurs entrepôts la quasi-totalité des importations de matières premières nécessaires à l’impression des journaux.





Le régime d’Ortega poursuit les exécutions extrajudiciaires


Le président Daniel Ortega aurait décidé d’accentuer encore plus la répression, selon un rapport présenté vendredi 13 septembre par la Commission nicaraguayenne des droits de l’homme.

Loin de la capitale, il se livre à une purge : la Commission fait état d’exécutions extrajudiciaires dans les zones rurales du nord du pays, loin des caméras.


Ces exécutions viseraient principalement le monde agricole, mais pas seulement.

Autre nouvelle tendance dans cet élan répressif : les menaces et les intimidations pour faire fuir du pays les opposants.


Source : RFI

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des