Etats-Unis et Chine : guerre commerciale entre les 2 géants ?

 

AUDIO

 

ARTICLE

 

Que se passe-t-il entre les 2 premières puissances mondiales ?

Assiste-t-on au début d’une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ?

Le président américain, Donald Trump, veut s’attaquer au colossal déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine. Il s’élève à 375 milliards de dollars en 2017. C’est-à-dire que les USA importent pour 505 milliards de dollars de produits chinois et exportent vers la Chine seulement pour 130 milliards de dollars de produits américains.

Donald Trump a donc décidé le 8 mars dernier d’imposer des droits de douane sur les importations d’aluminium et d’acier. Cette mesure concerne en théorie tous les pays, mais un grand nombre a obtenu des exemptions, sauf la Chine.

Pourtant ce pays ne fournit que 2,7 % de l’acier importé aux États-Unis, et moins de 10% de l’aluminium. Le principal partenaire commercial c’est le Canada, qui est exempté des taxes pour le moment.

Contre la Chine, les USA ont en plus dévoilé jeudi un projet de taxes supplémentaires pouvant frapper jusqu’à 60 milliards de dollars de produits en provenance de Chine.

Face à ces mesures protectionnistes, Pékin réagit avec force et se dit prête à une guerre commerciale.

Elle a évoqué vendredi la possibilité de droits de douane sur une liste de 128 produits d’importation américains.

De plus, elle pourrait menacer le chiffre d’affaires de grandes multinationales américaines très actives en Chine, comme Apple, Microsoft ou Starbucks.

Pour couronner le tout, Donald Trump se plaint à l’Organisation mondiale du commerce : il accuse la Chine de vol de propriété intellectuelle. Washington reproche depuis longtemps à Pékin de tirer profit du système de coentreprises imposé aux entreprises étrangères qui s’implantent en Chine pour piller les innovations technologiques américaines.

Les fortes tensions commerciales entre les 2 géants ne sont pas pourtant pas encore à leur paroxysme, puisque les 128 produits américains ciblés par la Chine pèsent à peine 2% du total des exportations américaines vers ce pays.

Pour l’ancien ministre chinois des Finances Lou Jiwei, ces contre-mesures sont un peu trop faibles et il aurait fallu cibler aussi le soja américain, dont les exportations vers la Chine ont représenté en 2017 12 milliards de dollars, soit le deuxième plus fort poste à l’export derrière l’aéronautique civil.

Mais une guerre commerciale, a-t-il ajouté, n’est bonne pour personne.

Avec ces mesures douanières les USA essaient aussi de mettre la pression sur la Chine pour obtenir davantage de marchés dans ce pays.

Ils lui demandent notamment d’abaisser ses droits de douane sur les voitures américaines, d’acheter davantage de semi-conducteurs américains et de faciliter l’accès de leurs entreprises à son secteur financier, rapporte aujourd’hui le Wall Street Journal.

Le secrétaire-général de l’OMC, Roberto Azevedo, a averti vendredi ses Etats membres que l’imposition de nouvelles barrières douanières était une menace pour l’économie mondiale.

En attendant, les marchés financiers ont mal réagi aux mesures protectionnistes américaines.

L’ambassadeur chinois aux Etats-Unis a lui laissé entendre vendredi que son pays n’excluait pas de réduire ses achats de bons du Trésor américains, ce qui pourrait de nouveau ébranler Wall Street.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des