Centrafrique : ni Dieu ni maître

 

AUDIO – 20 avril 2018

 

 

ARTICLE – 20 avril 2018

La République Centrafricaine est composée de seulement 15 % de musulmans.

Le reste de la population est chrétien et animiste.

Le conflit actuel a les apparences d’une guerre de religion entre musulmans et chrétiens, car des combattants de chaque religion massacrent des civils innocents de la religion adverse.

 

Mais la réalité est plus complexe, car ce qui se joue en réalité, c’est l’anarchie la plus totale.

De nombreux groupes armés luttent pour s’approprier pouvoir et richesses.

Il y a bien 12 500 Casques bleus de l’ONU en Centrafrique, mais la mission est extrêmement difficile dans ce pays d’Afrique centrale grand comme la France et la Belgique.

 

Cette force de l’ONU, la MINUSCA, alliée aux forces armées légales du pays, essaie de stabiliser la situation.

Mais la tâche est immense, vue la vacance de l’État central.

L’État ne contrôle en réalité que 20 % du pays, c’est-à-dire Bangui et ses alentours.

Le reste est aux mains de milices armées. Lesquelles commettent de nombreuses exactions contre la population.

 

Un des principaux enjeux de l’ONU est actuellement de garder le contrôle sur Bangui, la capitale.

Une milice … Lire la suite