AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé « Guide de la révolution ». Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au « renversement » de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de … Lire la suite

Davos : la reprise est là mais les déficits inquiètent

DAVOS (Suisse) (AFP) – Le Forum de Davos s’est conclu samedi dans une ambiance loin d’être euphorique, car si la croissance est repartie, les problèmes budgétaires d’Etats comme la Grèce suscitent beaucoup d’inquiétudes, tandis que les banques attendent de mauvaise grâce une régulation renforcée.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a prévenu que le rétablissement des finances publiques serait l’un des principaux problèmes pour l’économie mondiale.
« Nous allons être confrontés (à ce problème) pendant cinq, six ou sept ans, selon les pays », a-t-il déclaré lors du Forum économique mondial à Davos (Suisse).

Les Etats se sont endettés pour sortir leur économie de la récession et doivent maintenant se préparer à revenir sur les mesures exceptionnelles et coûteuses mises en place. Ce processus sera très délicat, a prévenu M. Strauss-Kahn, car si cela est fait trop rapidement, cela pourrait replonger l’économie dans la récession.
La ministre française de l’Economie Christine Lagarde a également souligné l’importance du « timing » à la fois du retrait du soutien public à la reprise, de la réforme du secteur financier et du redressement des finances publiques.

Durant le Forum, banquiers et politiques se sont opposés sur la régulation bancaire … Lire la suite

L’Espagne annonce une cure d’austérité

Reuters – Paul Day
L’Espagne a présenté vendredi un plan destiné à réaliser 50 milliards d’euros d’économies d’ici 2013, via notamment une baisse des dépenses publiques représentant 4% du PIB, dans l’espoir de rassurer des marchés financiers qui s’interrogent sur la qualité de sa dette.
Pour réaliser ces économies, le gouvernement de Jose Luis Zapatero prévoit de réduire de 4% les coûts des salaires dans le secteur public.

Mais certains économistes doutent que ces mesures d’austérité suffisent pour que l’Espagne ramène son déficit public à 3% de son PIB d’ici 2013 comme elle s’y est engagée, d’autant que le taux de chômage a atteint 18,8% au quatrième trimestre 2009.
Cette question se pose d’autant plus que le gouvernement a admis que son déficit budgétaire 2009 avait atteint l’équivalent de 11,4% du PIB sous le coup de la baisse des rentrées fiscales et des plans de soutien à l’économie.

Lors d’une estimation précédente, le creusement du déficit avait été évalué à 9,5% du PIB.
Le gouvernement a aussi annoncé qu’il allait relever l’âge de départ légal à la retraite de 65 à 67 ans.
Le gouvernement a déjà annoncé des hausses d’impôts, dont un relèvement de 2% de la TVA, ce … Lire la suite