Journal du 18 juin 2018

 

Yémen : la coalition arabe reprend ses frappes aériennes à Hodeïda

La coalition conduite par l’Arabie saoudite a repris lundi ses frappes aériennes contre l’aéroport de la ville yéménite d’Hodeïda où se retranchent les miliciens houthis soutenu par l’Iran tandis que la population civile s’efforçait de se mettre à l’abri, a-t-on appris auprès d’habitants.

 

Depuis le lancement, la semaine dernière, de l’offensive contre la ville portuaire, des dizaines de civils ont perdu la vie et la violence des combats empêche les organisations humanitaires d’assurer correctement leur mission.

 

600 000 personnes vivent à Hodeïda et dans ses environs. Les 4/5e des biens de première nécessité importés au Yémen transitent par son port et les Nations unies craignent une aggravation de la crise humanitaire.

 

Selon l’Onu, 22 millions de Yéménites ont besoin d’une aide d’urgence et 8,4 millions sont déjà menacés par la famine. Ce chiffre pourrait passer à 18 millions à la fin de l’année si la situation ne s’améliore pas.

 

La coalition arabe se dit en mesure de capturer rapidement la ville d’Hodeïda sans interrompre l’acheminement d’aide humanitaire et affirme vouloir concentrer ses efforts sur l’aéroport et sur le port et éviter les combats … Lire la suite

Nicaragua : des recommandations du FMI à la guerre civile

 

 

ARTICLE DU 16 JUIN 2018

Depuis le 18 avril des manifestations monstres contre le président renforcent la crise au Nicaragua : une féroce répression a fait environ 170 morts, et le pays est au bord de la guerre civile.

 

 

Le Nicaragua est un pays d’Amérique centrale allié à Cuba, au Venezuela et à la Bolivie.

Comme ces 3 pays, il a des liens importants avec la Russie. Il a notamment signé en 2014 des accords de coopération économique, sociale et militaire.

 

La Russie cherche à renforcer sa présence en Amérique latine pour contrecarrer le renforcement des Etats-Unis en Europe de l’Est.

Ce renforcement russe en Amérique latine déplaît aux Etats-Unis.

 

Hormis la Russie, vu que le Nicaragua et le Venezuela sont dans la même alliance, et que le Venezuela entretient des liens forts avec l’Iran, il y a aussi ce risque, pour les USA, que l’Iran ne se lie avec le Nicaragua.

 

L’Iran est devenu la bête noire des Etats-Unis depuis que Donald Trump a dénoncé l’accord sur le nucléaire iranien le mois dernier.

Le Nicaragua a beau être un petit pays, il forme un triangle avec Cuba et le Venezuela.

 

Comme … Lire la suite

Journal du 15 juin 2018

 

 

Trump annonce 25% de droits de douanes sur 50 milliards de dollars d’importations chinoises

Donald Trump a annoncé vendredi que des droits de 25% allaient être appliqués sur 50 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine.

Ces droits frapperont en particulier des produits technologiques.

 

“Il n’y a pas de guerre commerciale”, a affirmé le président américain.

Il ajoute que de nouvelles mesures de rétorsion seront prises si Pékin riposte.

 

A Pékin, le ministère chinois du Commerce s’est “fermement” élevé contre cette décision et a dit n’avoir d’autre choix que de répliquer. En conséquence, des droits de douanes d’une “ampleur et d’une intensité similaires” seront appliqués à des produits américains importés.

 

L’objectif de Donald Trump, champion de “l’Amérique d’abord”, est de rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars l’année dernière (environ 505 milliards d’exportations chinoises contre 130 milliards d’exportations américaines).

 

Source : Reuters

 

 

Face à l’inexorable chute du peso, l’Argentine change le gouverneur de sa banque centrale

Malgré des mesures choc et un accord avec le Fonds Monétaire international (FMI) pour un nouveau plan d’austérité, le cours du peso poursuit son inexorable … Lire la suite

L’essentiel pour la mi-journée

 

Cachemire : l’ONU réclame une enquête sur des violations des droits de l’homme

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a réclamé jeudi l’ouverture d’une enquête internationale après la publication du premier rapport sur des violations commises par l’Inde et le Pakistan dans la région disputée du Cachemire.

 

Le rapport, présenté par l’ONU comme le premier du genre au sujet de cette région montagneuse à la frontière entre l’Inde et le Pakistan, fait état “d’impunité chronique pour des violations commises par des forces de sécurité”.

La publication de ce rapport survient après des mois d’affrontements meurtriers dans l’ancien royaume himalayen.

Zeid a rencontré des représentants des deux pays après la flambée de violence de juillet 2016, déclenchée par le meurtre par l’Inde d’un commandant rebelle. Il avait alors réclamé “un accès sans condition” au Cachemire, qui avait été refusé par les deux gouvernements.

Son bureau a alors rassemblé à distance des informations sur les violations commises dans la région entre janvier 2016 et avril 2018, qui ont abouti à ce rapport.

 

Le Cachemire est divisé depuis la fin du règne colonial britannique en 1947, et l’Inde et le Pakistan en revendiquent chacun … Lire la suite

Journal du mercredi 13 juin 2018

 

Nicaragua : l’opposition lance une grève générale pour faire plier Ortega

Engagés dans un bras de fer avec le président Daniel Ortega, ses opposants espèrent paralyser le Nicaragua par une grève générale jeudi pour contraindre l’ancien guérillero à cesser la répression de manifestations, qui a fait plus de 150 morts en moins de deux mois.

A l’annonce de cet arrêt de travail de 24 heures, les Nicaraguayens se sont précipités dans les supermarchés pour renflouer leurs stocks de nourriture.

 

L’Alliance citoyenne pour la justice et la démocratie, qui regroupe des étudiants, des chefs d’entreprise et des représentants de la société civile, est à la pointe des manifestations lancées mi-avril contre le gouvernement sandiniste et qui n’ont cessé de prendre de l’ampleur, malgré une féroce répression.

 

Outre son appel à la grève, le groupe réclame une réponse “immédiate” du président Ortega aux évêques catholiques qui tentent, depuis plusieurs semaines, de jouer les médiateurs.

Traversé par une profonde crise économique et sociale, le pays a connu un regain de violences depuis lundi après que les forces de sécurité ont tenté de démanteler de force les barricades dressées sur plusieurs routes du pays.

 

Armés de frondes et de mortiers … Lire la suite

Journal du mardi 12 juin 2018

 

Syrie : les raids meurtriers de l’EI depuis le désert appelés à se répéter

Le groupe Etat islamique (EI) a perdu la plus grande partie de ses territoires en Syrie mais les récentes attaques meurtrières menées depuis le désert contre les forces pro régime constituent un mode opératoire appelé à se répéter, estiment les analystes.

Bien que l’EI ait perdu tous les centres urbains de l’est, une série d’attaques surprise ces dernières semaines ont tué des dizaines de combattants du régime et de ses alliés dans cette région.

 

L’EI a même pénétré vendredi dans la ville de Boukamal, à la frontière irakienne, à l’issue de dix attaques suicide concomitantes, opération jihadiste la plus importante depuis des mois. Le groupe ultraradical en a finalement été chassé 72h plus tard.

 

Chassés de toutes les villes autrefois sous leur contrôle, les jihadistes ont une fois de plus confirmé leur capacité à se projeter à partir des quelques poches qu’ils possèdent dans le désert.

Ces offensives ont augmenté depuis l’évacuation de l’EI de son dernier fief dans la capitale Damas, le mois dernier, beaucoup de combattants ayant été transférés vers le vaste désert de l’est syrien, selon l’Observatoire syrien des droits … Lire la suite

Journal de la mi-journée pour ce mardi 12 juin 2018

 

 

Yémen : la pression monte pour forcer les rebelles à abandonner le contrôle de Hodeïda

Les forces hostiles aux rebelles Houthis du Yémen acheminent de nouveaux renforts vers Hodeïda (ouest) pour contraindre ces insurgés à abandonner le contrôle du port, enjeu hautement stratégique d’une guerre qui dure depuis plus de trois ans.

 

Selon l’ONU, son médiateur pour le Yémen, le Britannique Martin Griffiths, est engagé dans d'”intenses négociations” avec les Houthis, appuyés par l’Iran, mais aussi avec l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, qui soutiennent les forces loyalistes yéménites, pour “éviter une bataille féroce et sanglante à Hodeïda”.

 

La ville de Hodeïda compte quelque 600.000 habitants et son grand port, sur la mer Rouge, est le point d’entrée d’une bonne partie des importations du Yémen et de l’aide humanitaire internationale destinée à une population exsangue.

 

“Une bataille pour Hodeïda sera certainement longue et laissera des millions de Yéménites sans nourriture, sans carburant et d’autres fournitures vitales”, a averti l’International Crisis Group (ICG), groupe d’analyse et de réflexion sur les conflits. Les Etats-Unis “ne devraient pas donner leur feu vert à une offensive sur Hodeïda”.

 

Les derniers combats sur la côte occidentale du Yémen … Lire la suite

L’essentiel de l’actu depuis ce week-end du 9-10 juin 2018

 

Irak : 4 suspects arrêtés après l’incendie d’un dépôt de bulletins de vote

La justice irakienne a annoncé aujourd’hui l’arrestation de 3 policiers et d’un employé de la commission électorale au lendemain d’un incendie criminel qui a ravagé à Bagdad un dépôt où se trouvaient des bulletins de vote des législatives de mai.

 

Cela alors que tous les bulletins doivent faire l’objet d’un nouveau dépouillement à l’échelle nationale.

Le scrutin de mai, qui devait permettre à l’Irak de tourner la page après 3 années de combat contre le groupe Etat islamique (EI), s’est transformé en feuilleton judiciaire et politique à rebondissements, augmentant le scepticisme de la population sur la transparence du scrutin.

 

Si les tractations gouvernementales ont débuté entre les vainqueurs, le leader nationaliste Moqtada Sadr en tête, les tentatives de faire annuler le vote, sur fond de suspicion de fraudes, n’ont pas cessé.

 

Le Parlement est finalement parvenu mercredi à obtenir qu’un nouveau décompte, manuel cette fois, ait lieu. La commission électorale a, elle, été limogée et des dispositions ont été prises pour entamer le décompte.

Ce recomptage pourrait remettre en cause la victoire de l’alliance favorable à l’imam chiite radical Moqtada al Sadr.

 … Lire la suite

Journal du 8 juin 2018

 

 

Nicaragua : paralysé par les manifestants, il voit sa fragile économie menacée

Le siège de la capitale nicaraguayenne, avec de multiples routes bloquées par des manifestants opposés au gouvernement, risque de donner un coup de frein à l’économie déjà fragile du pays, avertissent les milieux économiques.

 

Depuis le 18 avril, le pays d’Amérique centrale vit au rythme des manifestations, affrontements, pillages et incendies. Réprimés d’une main de fer par les autorités, les troubles ont fait plus de 130 morts et 1.300 blessés, selon le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh).

 

Les barrages sur les routes sont destinés à empêcher la police anti-émeute de passer, et la poursuite des massacres.

La paralysie du pays, alors que débute le cycle agricole 2018-2019, risque de mettre en péril la production alimentaire.

 

Le blocage des voies de circulation affecte l’approvisionnement des villes et l’économie dans son ensemble.

Face à un tourisme en chute libre et à la désorganisation de l’économie, le gouvernement a revu ses ambitions à la baisse et ne table plus que sur une hausse du PIB de 3 à 3,5%.

 

Source : AFP

 

 

Syrie : l’EI reprend une partie d’une ville clé Lire la suite

Journal du jeudi 7 juin 2018

 

 

Nicaragua : amorce de dialogue sur fond de violences

Le président nicaraguayen Daniel Ortega devait rencontrer aujourd’hui l’épiscopat pour étudier une reprise du dialogue avec l’opposition, alors que le bilan des violences atteint au moins 134 morts depuis le début des manifestations contre son gouvernement.

 

L’épiscopat s’est posé en médiateur depuis mai.

Le pays vit une grave crise politique et sociale depuis le début des manifestations, le 18 avril. Elles sont réprimées d’une main de fer par les autorités.

 

Cette vague de contestation sans précédent a été déclenchée par une réforme des retraites abandonnée depuis, mais qui a vite tourné à un mouvement général de rejet à l’encontre de Daniel Ortega.

A la tête du pays depuis 2007, il est accusé de brider les libertés et de confisquer le pouvoir.

 

Un groupement indépendant d’économistes a évalué les pertes causées par cette crise à 800 millions de dollars.

Le groupe des Consultants pour le développement entrepreneurial (Copade) a aussi estimé que 90.000 emplois risquaient de disparaître dans ce pays pauvre de 6 millions d’habitants.

 

Aujourd’hui, la pression s’est accentuée sur le gouvernement avec l’annonce par Washington de sanctions diplomatiques contre des responsables de la police … Lire la suite

Journal du mercredi 6 juin 2018

 

 

Venezuela : l’opposition veut un “canal humanitaire” de nourriture et médicaments

L’opposition du Venezuela a exhorté mercredi la communauté internationale à permettre l’ouverture d’un “canal humanitaire” pour favoriser l’entrée de nourriture et de médicaments dans ce pays rongé par la crise, l’inflation et les pénuries.

 

Le pays pétrolier, autrefois le plus riche d’Amérique latine, est plongé dans une crise économique historique, se débattant entre hyperinflation et graves pénuries d’aliments et de médicaments.

 

La dernière élection présidentielle a été boycottée par l’opposition, qui a dénoncé des fraudes et refusé de reconnaître la victoire de Nicolas Maduro.

Depuis, le Venezuela, qui subit un blocus US, est de plus en plus isolé sur la scène internationale.

 

Source : AFP

 

Ecouter ou lire aussi : https://infosplanetaires.com/ameriques/venezuela-la-population-fuit-lexplosion-sociale-naura-pas-lieu.html

 

 

Jordanie : journée de grève, la rue ne décolère pas

La colère ne faiblit pas en Jordanie pour faire tomber le projet décrié de réforme fiscale.

Le changement lundi du Premier ministre et l’appel du roi Abdallah II à une “révision complète” du projet de loi sur l’impôt sur le revenu n’ont pas suffi à dissiper les craintes et griefs.

La principale revendication reste le retrait pur et simple du … Lire la suite

Journal du mardi 5 juin

 

Alliance Israël – USA contre l’Iran : Benjamin Netanyahu chez Macron pour créer un front contre l’Iran

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé mardi après-midi à l’Elysée pour rencontrer le président Emmanuel Macron, qu’il veut convaincre de créer un front commun contre l’Iran, alors que Téhéran s’apprête à augmenter sa capacité à enrichir de l’uranium.

 

Juste avant cet entretien, le dirigeant israélien, qui estime que le programme nucléaire et balistique de l’Iran représente une menace pour l’existence même d’Israël, a fait monter la pression en martelant sa position dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. “L’ayatollah Khamenei, le Guide suprême iranien, a déclaré il y a deux jours son intention de détruire l’Etat d’Israël. Il a expliqué hier (lundi) comment il comptait s’y prendre : en enrichissant l’uranium sans restriction pour constituer un arsenal nucléaire”, a-t-il lancé.

 

Après Berlin et Paris, Benjamin Netanyahu se rend mercredi à Londres, dernière étape de sa tournée européenne.

Les Européens, qui tentent de sauver l’accord sur le nucléaire iranien dont Donald Trump est sorti avec fracas le 8 mai, se retrouvent de nouveau pris entre deux feux, entre pressions israélo-américaines d’un côté et iraniennes de l’autre.

 

Le … Lire la suite

L’essentiel de l’actualité depuis ce week-end

 

Syrie : accord américano-turc sur la région de Manbij

La Turquie et les Etats-Unis ont annoncé lundi dans une déclaration commune avoir approuvé une feuille de route sur la région de Manbij, dans le nord de la Syrie, où sont notamment déployés des miliciens kurdes.

Mercredi dernier, l’agence de presse turque Anadolu avait rapporté que les deux pays étaient parvenus à un accord sur un plan de retrait des miliciens kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG) de cette région.

Selon Anadolu, ce plan en trois étapes prévoit que la milice YPG devra s’être retirée de Manbij dans les 30 jours suivant la signature de l’accord. 45 jours après cette signature, des forces turques et américaines superviseront conjointement la sécurité de la région. Une administration locale sera mise en place 60 jours après la signature.

De nombreuses forces sont présentes dans la région de Manbij : l’armée gouvernementale syrienne et ses alliés, des miliciens kurdes, considérés comme des “terroristes” par Ankara, des groupes rebelles syriens, des soldats turcs et américains.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), milice arabo-kurde soutenue par Washington, affirment que les combattants des YPG se sont déjà retirés de Manbij depuis de longs mois.

Source … Lire la suite

Journal du 1er juin 2018

 

 

Offensive protectionniste aux Etats-Unis

Les Etats-Unis imposent depuis vendredi des taxes de 25% sur leurs importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium en provenance de l’Union européenne ainsi que du Canada et du Mexique.

 

Ces deux métaux représentent cependant un faible poids de dans le commerce américano-européen.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker va tout de même porter ce conflit devant l’OMC et imposer des droits de douane supplémentaires à des produits en provenance des USA.

 

Le Canada et le Mexique ont de leur côté rapidement réagi.

Ottawa a déjà annoncé des taxes sur 12,8 milliards de dollars américains de produits américains.

Le Mexique a pour sa part promis des mesures équivalentes sur divers produits.

 

Concernant les mesures protectionnistes décidées par Donald Trump contre la Chine, nous en saurons plus bientôt, car le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, est attendu à Pékin samedi pour trois jours de discussions.

 

Ecouter ou lire aussi :

https://infosplanetaires.com/ameriques/etats-unis-et-chine-guerre-commerciale-entre-les-2-geants.html

 

 

 

Espagne : un scandale de corruption a coulé le Premier ministre

La semaine dernière, le Parti Populaire était condamné dans un méga-procès pour corruption.

Le lendemain de cette condamnation, le Parti Socialiste de … Lire la suite

Italie : l’Union européenne est plus importante que la démocratie

 

AUDIO – 29 mai 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Italie-le-29-mai-2018-1.mp3

 

ARTICLE – 29 mai 2018

Aux législatives de mars, les Italiens avaient majoritairement voté pour le Mouvement 5 Etoiles et pour la Ligue.
Le Mouvement 5 Etoiles est un parti populiste anti-système et la Ligue un parti d’extrême-droite qui veut contrôler les frontières.

Les Italiens avaient ainsi exprimé leur ras-le-bol des élites corrompues, de l’immigration massive et de l’Union européenne.
Nombre d’Italiens ont le sentiment que l’Europe est indifférente quant aux centaines de milliers de réfugiés africains arrivant en Italie. Les conditions d’accueil de ces personnes sont extrêmement difficiles pour la population locale.

Les deux partis populistes ayant remporté les législatives en mars, ils tentaient depuis des mois de constituer un gouvernement.
Les choix de leurs ministres ayant été enfin fixés, ils présentèrent leur gouvernement, comme prévu, au président de la République, Sergio Mattarella.

Mais coup de théâtre : Sergio Mattarella opposa son veto sur la personne proposée comme ministre des Finances, qui est hostile à l’Union européenne et à l’euro.
Pour les marchés financiers et pour l’UE, il est hors de question que l’Italie, l’un des principaux pays fondateurs de l’UE, en sorte.

Face au rejet du ministre de l’Economie par … Lire la suite

Guerre par procuration contre l’Iran au Yémen : l’Arabie Saoudite encerclée ?

 

AUDIO – 22 mai 2018

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Yémen-le-22-mai-2018.mp3

 

 

ARTICLE – 22 mai 2018

 

Le Yémen, composé de nombreuses tribus, est situé dans le sud de la péninsule arabique.

Ce voisin de l’Arabie Saoudite est en proie à une guerre civile complexe depuis 7 ans.

Parmi les nombreux conflits qui le ravagent, le plus important est celui mené par les rebelles Houthis.

 

Les Houthis sont des Zaïdistes.

Le zaïdisme est un grand courant chiite, mais néanmoins assez proche du sunnisme.

Les Zaïdistes, qui représentent environ un tiers de la population yéménite, s’estimaient marginalisés par le pouvoir central.

D’où la rébellion, encouragée depuis de nombreuses années par l’Iran.

 

Au Yémen notons aussi les revendications autonomistes des sudistes.

En effet, les provinces du Sud ont été indépendantes pendant des décennies. La réunification entre nord et sud n’a eu lieu qu’en 1990.

Mais depuis, le Sud a fait des tentatives de sécession, car les sudistes accusent les nordistes de confisquer le pouvoir et de les discriminer.

 

Enfin, profitant du chaos, s’installent, comme partout dans le monde, des extrémistes islamistes. Pour le Yémen, c’est Al-Qaïda au Maghreb islamique, autrement dit AQPA, et aussi la multinationale islamiste Daech.

AQPA et … Lire la suite

L’Iran en Syrie, à la frontière d’Israël : panique à Jérusalem

 

AUDIO – le 15 mai

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Iran-et-Israël-le-15-mai-2018.mp3

 

 

ARTICLE – le 15 mai

Pourquoi les Etats-Unis ont-ils décidé de transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem ?

Ce symbole a pourtant des conséquences catastrophiques, en provoquant la colère des Gazaouis et des Palestiniens en général.

Pour les Palestiniens, Jérusalem-Est doit en effet devenir la capitale de leur futur État.

 

Cependant la nouvelle ambassade des Etats-Unis ne se situe pas dans Jérusalem-Est, donc n’est pas dans un territoire annexé par Israël.

Il n’empêche, pour les Palestiniens c’est la perspective d’un État indépendant qui s’éloigne encore un peu plus.

Surtout que la colonisation israélienne se poursuit à grande échelle dans les territoires occupés, donc à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

 

La colère des Palestiniens s’est traduite par d’immenses manifestations. Des dizaines de Gazaouis se sont faits abattre par l’armée israélienne à la frontière. Sans compter les centaines de blessés.

 

Si Israël est accusée de crimes de guerre, il faut aussi rappeler que le Hamas donne des sommes importantes aux familles des Palestiniens tués ou blessés.

Le mouvement islamiste contrôle sévèrement la bande de Gaza.

Il galvanise la résistance à Israël et encourage les jeunes à mourir en martyr, … Lire la suite

Afghanistan : l’argent des talibans et la vente d’héroïne à l’Occident

 

 

AUDIO – 4 mai 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Afghanistan-et-Occident-le-4-mai-20181.mp3

 

 

ARTICLE – 4 mai 2018

Pour l’Occident, l’Afghanistan est un pays important.

Il est riche en ressources minières, notamment en uranium, ce qui peut en effet intéresser les Occidentaux. Mais comment les exploiter alors que les taliban contrôlent une grande partie du pays et détestent l’Occident ?

 

En fait, il faut surtout noter que l’Afghanistan est voisin du Pakistan.

Ce pays détient l’arme nucléaire.

Si les taliban conquièrent de nouveau l’Afghanistan comme dans les années 1990, ils pourraient propager la guerre au Pakistan.

Il y aurait alors un risque sérieux qu’ils s’emparent de l’arme atomique.

 

Il est donc important de défaire les taliban.

Mais au bout de 16 années de guerre menée par l’Otan et les Américains, l’échec est flagrant.

En Afghanistan, les taliban contrôlent plus de la moitié du pays.

Et ils ont une ressource inépuisable leur permettant d’acheter toujours plus d’armes.

Comme beaucoup de mouvements terroristes dans le monde, ils se financent grâce au trafic de drogue.

 

L’Occident et les forces afghanes ont consacré d’importants moyens pour détourner la population de la culture du pavot. En pure perte.

Le pavot est la plante qui produit … Lire la suite

Arménie : le coup d’État se profile

 

 

AUDIO – 26 avril 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Arménie-26-avril-2018.mp3

 

 

ARTICLE – 26 avril 2018

 

Ces dernières années, l’Arménie n’a jamais connu de manifestations aussi massives. Des dizaines de milliers de personnes rejettent le parti au pouvoir.

A leur tête, Nikol Pashinyan. Agé de 42 ans, c’est un député et opposant de longue date.

Au bout de 11 jours de manifestations, déjà un succès : le Premier ministre, Serge Sarkissian, a démissionné.

 

Les manifestants l’accusaient de s’accrocher au pouvoir.

Petit rappel des faits :

Serge Sarkissian était Premier ministre en 2007-2008, puis élu président de la République en 2008, réélu en 2013. Il ne pouvait ensuite briguer de 3e mandat.

 

Mais en 2015, une réforme constitutionnelle est adoptée par référendum. Réforme qui donne désormais les réels pouvoirs au Premier ministre.

La fonction présidentielle sera en grande partie honorifique.

Et justement, Serge Sarkissian a été élu le 17 avril Premier ministre par le Parlement.

 

Donc en apparence, la démocratie fonctionne, les institutions jouent leur rôle.

Car les électeurs avaient voté pour le Parti républicain lors des législatives d’avril 2017.

Ces élections étaient-elles truquées ? Justement, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe les avait … Lire la suite

Mexique : contre les cartels de la drogue, l’ONU devrait envoyer les Casques bleus !

 

AUDIO – 24 avril 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Mexique-le-24-avril-2018.mp3

 

 

ARTICLE – 24 avril 2018

Encore une atrocité au Mexique : 3 étudiants qui étaient portés disparus ont été tués le mois dernier, avant que leurs corps ne soient dissous dans de l’acide.

En fait, les criminels les avaient confondus avec des membres d’une bande rivale.

Ces pauvres étudiants ont été torturés et tués.

Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête, toujours en cours.

 

Les groupes criminels mexicains procèdent régulièrement à des enlèvements. La liste des horreurs est longue : extorsions, rackets, tortures, recrutements forcés, assassinats…

Les corps disparaissent ensuite dans de l’acide, dans des charniers, ou bien ils sont brûlés.

Si témoins il y a, ils disparaissent souvent, afin d’empêcher les enquêtes.

Ainsi, l’impunité règne.

 

Le Mexique a enregistré plus de 7.000 assassinats au premier trimestre de cette année.

Soit une augmentation de presque 20% sur la même période de 2017.

Avec 25.000 meurtres, 2017 fut pourtant l’année la plus violente en 20 ans, selon les chiffres officiels publiés dimanche.

 

Face à la montée en puissance des narcotrafiquants, le président mexicain déclara en 2006 la guerre à la drogue. Il déploya l’armée dans les … Lire la suite

Centrafrique : ni Dieu ni maître

 

AUDIO – 20 avril 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Centrafrique-le-20-avril-2018.mp3

 

 

ARTICLE – 20 avril 2018

La République Centrafricaine est composée de seulement 15 % de musulmans.

Le reste de la population est chrétien et animiste.

Le conflit actuel a les apparences d’une guerre de religion entre musulmans et chrétiens, car des combattants de chaque religion massacrent des civils innocents de la religion adverse.

 

Mais la réalité est plus complexe, car ce qui se joue en réalité, c’est l’anarchie la plus totale.

De nombreux groupes armés luttent pour s’approprier pouvoir et richesses.

Il y a bien 12 500 Casques bleus de l’ONU en Centrafrique, mais la mission est extrêmement difficile dans ce pays d’Afrique centrale grand comme la France et la Belgique.

 

Cette force de l’ONU, la MINUSCA, alliée aux forces armées légales du pays, essaie de stabiliser la situation.

Mais la tâche est immense, vue la vacance de l’État central.

L’État ne contrôle en réalité que 20 % du pays, c’est-à-dire Bangui et ses alentours.

Le reste est aux mains de milices armées. Lesquelles commettent de nombreuses exactions contre la population.

 

Un des principaux enjeux de l’ONU est actuellement de garder le contrôle sur Bangui, la capitale.

Une … Lire la suite

Venezuela : la population fuit, l’explosion sociale n’aura pas lieu

 

AUDIO – 17 avril 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Crise-au-Venezuela-le-17-avril-2018.mp3

 

 

ARTICLE – 17 avril 2018

Le Venezuela est un pays ruiné.

Pourtant réputé pour sa production de pétrole, l’hyperinflation y fait des ravages.

Le principal problème, c’est la faim dans tout le pays.

Les gens ont faim, n’ayant plus assez d’argent pour convenablement se nourrir.

Et face à la pénurie de médicaments, les maladies font des ravages. Avec par exemple le retour en force de la malaria.

 

Il y eut 2 importantes manifestations en 2017 contre la dictature de Nicolas Maduro, héritier de Hugo Chavez. Dans la répression, plus de 120 personnes furent tuées.

Mais si le pays n’explose pas encore complètement, c’est grâce à l’exode vers les pays voisins.

Le pays se vide littéralement de ses habitants, une grande partie souhaitant quitter le Venezuela.

 

Environ 550.000 personnes ont fuit vers les pays limitrophes ces deux dernières années. Cela devrait atteindre le million d’ici juin.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chavez en 1999, ce sont 2,2 millions de Vénézuéliens qui sont partis en exil, soit 7,3% des 30 millions d’habitants.

 

Les conditions de vie sont pourtant dures en Colombie, qui est un pays pauvre. Cet afflux de réfugiés … Lire la suite

Attaque chimique en Syrie : ce n’est pas logique !

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Arme-chimique-en-Syrie-le-10-avril-2018.mp3

 

ARTICLE

Ces dernières semaines, le régime de Bachar el Assad, aidé par son allié russe, était en passe de récupérer toute la Ghouta orientale, région située aux portes de la capitale.

De nombreux accords ont été signés avec les rebelles qui occupaient encore la principale ville, Douma.

 

Même le plus réticent des groupes rebelles, Djaïch al Islam, a accepté fin mars de négocier avec le régime syrien.

En quoi consistent ces accords entre le régime et les rebelles ?

Bachar el-Assad et son allié russe évacuent pacifiquement les rebelles en échange de libérations d’otages et d’échanges de prisonniers.

Avant ces accords pacifiques, en février et mars, l’enclave rebelle a été la cible de bombardements intenses qui ont tué plus de 1.700 civils, selon l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme.

 

Ainsi, la Ghouta orientale se vide de ses rebelles, et les civils peuvent retrouver leurs familles.

Le régime syrien était donc à 2 doigts de récupérer entièrement cette région lorsqu’il y a été accusé d’atrocité par ce fameux groupe, Djaïch al Islam. Samedi, des bombes chimiques seraient tombées sur Douma, faisant plus de 40 morts et plus de mille blessés parmi les civils, notamment des … Lire la suite

Gaza : la frontière israélo-palestinienne sur le fil du rasoir

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Gaza-le-6-avril-2018.mp3

 

 

ARTICLE

 

Les Palestiniens de la bande de Gaza sont d’éternels réfugiés, de génération en génération.

70 ans après la création d’Israël, ils continuent de réclamer le droit de rentrer chez eux, dans ce pays dont ils ont été chassés.

 

Depuis le 30 mars, ils commémorent cette catastrophe, la Nakba en arabe. Ils sont des dizaines de milliers massés près de la frontière avec Israël et réclament “le droit au retour”. Ils ont prévu de cesser leur rassemblement 6 semaines après, le 15 mai, jour anniversaire de la Nakba.

 

Mais les heurts sont nombreux avec l’armée israélienne, qui tire à balles réelles.

Il faut noter que certains manifestants étaient en fait des combattants du Hamas ou d’autres groupes extrémistes.

A ce jour, 20 Palestiniens sont morts et plus de 1.500 blessés, alors qu’on ne compte aucun soldat israélien décédé.

 

Israël attribue la faute au Hamas, qui contrôle d’une main de fer la bande de Gaza.

Il faut dire que ce mouvement islamiste donne des sommes importantes aux familles des Palestiniens tués ou blessés.

De plus, des Palestiniens n’hésitent pas à provoquer l’armée israélienne avec divers projectiles. Le but d’un grand nombre de … Lire la suite

Sierra Leone : le candidat de la Chine a perdu l’élection présidentielle, appel au calme

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Sierra-Leone-le-5-avril-2018.mp3

 

ARTICLE

La Sierra Leone, pays d’Afrique de l’Ouest, vient d’élire un nouveau président.

Julius Maada Bio, qui était le chef de l’opposition, a été élu avec 51,8 % des voix, selon Mohamed Conteh, président de la Commission électorale nationale.

Mais cette élection est contestée par Samura Kamara, qui était le candidat choisi par le président sortant.

 

La Sierra Leone a été traumatisée par une guerre civile entre 1991 et 2002.

Depuis, en grande partie grâce à la Mission de l’ONU, le pays vit en paix et en démocratie.

Malgré cela, il subsiste dans ce pays corrompu un climat de défiance envers les partis, les forces de sécurité et la Commission électorale.

 

Les tensions étaient fortes hier soir, dans les rues de la capitale Freetown. Alors que les partisans du nouveau président fêtaient bruyamment la victoire, ceux du candidat battu cherchaient la confrontation.

 

La campagne électorale a été marquée par des échauffourées entre partisans des deux camps et une montée des tensions ethniques.

Comme souvent en Afrique de l’Ouest, les divisions politiques recoupent aussi les divisions ethniques. Dans le cas de la Sierra Leone, le nouveau président est issu de l’ethnie Mendés. Et le … Lire la suite

Nigéria : Boko Haram n’est pas encore vaincu

 

AUDIO – 3 avril 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/04/Nigéria-Boko-Haram-le-3-avril-2018.mp3

 

ARTICLE – 3 avril 2018

Au Nigéria, le groupe islamiste Boko Haram a multiplié les attaques pendant le week-end de Pâques contre une grosse ville de 3 millions d’habitants.

Cela s’est passé à Maiduguri, dans le nord-est du pays, ville qui abrite des centaines de milliers de déplacés du conflit.

 

Bilan, au moins 34 personnes sont mortes et 90 autres blessées, alors qu’elles essayaient de fuir les tirs entre les militaires et les combattants de Boko Haram.

La dernière grande tentative d’incursion à Maiduguri date du week-end de Noël.

 

En fait, parler de Boko Haram est inexact, car le groupe s’est scindé en 2 parties adverses en 2016.

La raison ? L’État islamique, auquel Boko Haram avait pourtant prêté allégeance, trouvait que son chef, Abubakar Shekau, était trop extrémiste. En effet, celui-ci envoie régulièrement des jeunes filles commettre des attentats-suicides. Il s’attaque aussi trop souvent à des civils musulmans, qu’il considère comme trop modérés.

Du coup, Daech lui a préféré Abou Mossab Al Barnaoui, fils du fondateur de Boko Haram.

 

L’attaque de ce week-end de Pâques est attribuée au groupe d’Abubakar Shekau, qui est en perte de vitesse face … Lire la suite

La Corée du Nord reste une puissante menace pour la sécurité mondiale

 

AUDIO – 29 mars 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Corée-du-Nord-puissance-nucléaire-le-29-mars-20181.mp3

 

ARTICLE – 29 mars 2018

La Corée du Nord va-t-elle vraiment réduire son arsenal nucléaire ?

C’est ce que vient de promettre Kim Jong Un, leader de ce pays d’Asie.

 

Pour la première fois depuis son accession au pouvoir il y a 6 ans, il multiplie les initiatives diplomatiques.

Il vient de faire un fastueux voyage chez son allié chinois, où il a été accueilli en grande pompe.

Il devrait participer à un sommet avec son ennemi juré, la Corée du Sud, le 27 avril.

Et il va même rencontrer le président américain, Donald Trump, au mois de mai.

 

Il a donné sa parole de dénucléariser la Corée du Nord. Est-ce bien réel ?

Est-ce de la poudre aux yeux ?

 

Ce qui est certain, c’est qu’une guerre menée par les Etats-Unis ferait beaucoup de tord à cette région du monde, y compris à la Chine, voisin de la Corée du Nord.

L’adoucissement de Kim Jong Un permet de penser qu’il a reçu une forte pression chinoise et qu’il ne gagnerait pas la guerre face aux USA. Car si les Etats-Unis l’emportent, les importantes troupes américaines stationnées chez son … Lire la suite

La belle vie des esclavagistes en Mauritanie

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Esclavage-en-Mauritanie-le-27-mars-2018.mp3

 

ARTICLE

Officiellement l’esclavage est interdit en Mauritanie. Mais en réalité il arrange bien la caste dominante et fortement majoritaire, les Beydanes, encore appelés Maures blancs.

Avoir des esclaves relève du prestige social.

Les esclaves viennent des communautés dont la couleur de peau est noire.

D’après les estimations d’organisations internationales antiesclavagistes, jusqu’à 43 000 personnes étaient réduites en esclavage en Mauritanie en 2016, soit environ 1 % de la population totale.

 

Cet esclavage est raciste.

Dans ce pays musulman, les Beydanes sont les descendants des conquérants arabo-berbères, et les Noirs sont les habitants les plus anciens du pays. Mais ceux-ci ont souvent le sentiment d’être des citoyens de seconde zone, car les Beydanes tiennent les rênes du pouvoir.

 

Pour satisfaire la communauté internationale, la Mauritanie a aboli l’esclavage il y a près de 40 ans.

Elle a même érigé l’esclavage au rang de crime contre l’humanité en 2012.

Et en 2015, avec une nouvelle loi anti-esclavagiste, la peine d’emprisonnement maximale est passée de dix à vingt ans. Les ONG reconnues par l’Etat peuvent dorénavant se porter partie civile lors de procès.

 

Mais tout ceci n’est qu’hypocrisie. Les condamnations de personnes pour esclavage sont … Lire la suite

Égypte : une dictature confortable…

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Dictature-en-Égypte-le-26-mars-2018.mp3

 

ARTICLE

En Égypte le printemps arabe de 2011 n’a finalement accouché ni de de la démocratie, ni de la liberté.

Le président actuel, Abdel Fattah al-Sissi, se représente et a en face de lui un opposant de chiffon.

Tous les autres candidats potentiels ont été écartés, emprisonnés ou découragés. Ils se sont retirés en janvier en parlant de manœuvres d’intimidation.

Al-Sissi fait l’objet d’un véritable culte de la personnalité.

 

Après 3 jours de vote, les résultats seront promulgués le 2 avril.

Les élections sont très sécurisées, en raison des menaces de l’Etat islamique, qui n’est toujours pas vaincu en Égypte.

L’EI est furieux que l’armée ait renversé le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, suite à d’immenses manifestations.

Le chef de l’armée était Al-Sissi, qui a ensuite élu président en 2014.

 

Depuis ce moment, l’EI multiplie les attentats.

Al-Sissi est déterminé face à l’État islamique.

Une vaste opération militaire a été lancée en novembre 2017 pour rétablir la sécurité dans le nord de la péninsule du Sinaï, où sévit une branche locale de l’EI. Cette opération a fait plus de 100 morts parmi les jihadistes mais aussi au moins 20 parmi les militaires, selon … Lire la suite

Etats-Unis et Chine : guerre commerciale entre les 2 géants ?

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/guerre-commerciale-Chine-et-Usa-le-26-mars-2017.mp3

 

ARTICLE

 

Que se passe-t-il entre les 2 premières puissances mondiales ?

Assiste-t-on au début d’une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ?

Le président américain, Donald Trump, veut s’attaquer au colossal déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine. Il s’élève à 375 milliards de dollars en 2017. C’est-à-dire que les USA importent pour 505 milliards de dollars de produits chinois et exportent vers la Chine seulement pour 130 milliards de dollars de produits américains.

Donald Trump a donc décidé le 8 mars dernier d’imposer des droits de douane sur les importations d’aluminium et d’acier. Cette mesure concerne en théorie tous les pays, mais un grand nombre a obtenu des exemptions, sauf la Chine.

Pourtant ce pays ne fournit que 2,7 % de l’acier importé aux États-Unis, et moins de 10% de l’aluminium. Le principal partenaire commercial c’est le Canada, qui est exempté des taxes pour le moment.

Contre la Chine, les USA ont en plus dévoilé jeudi un projet de taxes supplémentaires pouvant frapper jusqu’à 60 milliards de dollars de produits en provenance de Chine.

Face à ces mesures protectionnistes, Pékin réagit avec force et se dit prête à une guerre commerciale.

Elle … Lire la suite