AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé « Guide de la révolution ». Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au « renversement » de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de … Lire la suite

Italie : victoire de Berlusconi et de la Ligue du Nord aux régionales

AP – Alessandra Rizzo
Silvio Berlusconi a retourné la situation et passé le test haut la main. Le chef du gouvernement italien et ses alliés, dont la Ligue du Nord, à l’extrême droite, se sont emparés de quatre nouvelles régions, portant leur score total à six, contre sept à la gauche, selon les derniers résultats publiés mardi.

Les élections de dimanche et lundi faisaient figure de référendum pour ou contre « Il Cavaliere » qui, à 73 ans et après deux ans d’un mandat marqué par la crise mais aussi des scandales et accusations de corruption, voyait sa cote de popularité dégringoler dans les sondages. Treize régions sur un total de vingt étaient en jeu.
« Ce résultat est la meilleure reconnaissance du travail accompli par le gouvernement », s’est réjoui « Il Cavaliere », se disant encouragé « pour mener, dans cette deuxième moitié de législature, les réformes nécessaires à la modernisation du pays ».

Dans un message, il a remercié les électeurs de l’avoir soutenu « malgré la terrible campagne de calomnie et de diffamation » de ces deux derniers mois. « Une fois de plus, l’amour l’a emporté sur la jalousie et la haine », ajoute-t-il.
La … Lire la suite

Le Labour plongé dans un nouveau scandale entourant les députés britanniques

LONDRES (AFP) – A quelques semaines de législatives qui s’annoncent difficiles pour lui, le Parti travailliste a suspendu trois anciens ministres, accusés d’avoir monnayé leurs services de lobbying, dans l’espoir de désamorcer un nouveau scandale éclaboussant des députés britanniques.
L’ex-secrétaire d’Etat aux Transports, Stephen Byers, les anciens ministres Geoff Hoon et Patricia Hewitt, ainsi que la parlementaire Margaret Moran ont été suspendus dans l’attente des conclusions d’une enquête interne au sein du groupe parlementaire du Labour, a annoncé le parti lundi soir.

Un journaliste se faisant passer pour un représentant d’une entreprise fictive a filmé à leur insu des rencontres avec plusieurs parlementaires du Labour, apparemment prêts à utiliser leurs relations avec le gouvernement pour influer sur certaines mesures, en échange d’une rétribution.
Dans les images en caméra cachée diffusées lundi soir par la chaîne Channel 4, Stephen Byers déclare: « je suis à vendre », et se vante d’avoir déjà conclu des accords secrets, énonçant des tarifs allant jusqu’à 5.000 livres par jour (5.500 euros) pour ses services.

Les députés concernés ont nié toute malversation. M. Byers a demandé lundi à l’organisme de surveillance du Parlement d’enquêter: « Je ne doute pas qu’il confirmera que j’ai respecté le code … Lire la suite

Amnesty exhorte l’Union européenne à empêcher les exportations d’instruments de torture

AP – Amnesty International a exhorté l’Union européenne mercredi à combler les lacunes juridiques utilisées par des entreprises pour exporter des équipements qui, selon l’organisation des droits de l’homme, peuvent servir à torturer.
Dans un nouveau rapport, intitulé « From Words to Deeds », Amnesty et l’Omega Research Foundation (ORF) observent que « ces activités persistent malgré l’introduction en 2006 de mesures de contrôle à l’échelle européenne » interdisant « le commerce international d’équipements de police et de sécurité conçus pour infliger la torture et d’autres types de mauvais traitements ».

Ce rapport doit faire l’objet de discussions formelles lors d’une réunion de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen, qui doit avoir lieu jeudi à Bruxelles.
Amnesty et l’ORF affirment notamment que « malgré la nouvelle réglementation », la République tchèque et l’Allemagne ont « depuis 2006 autorisé l’exportation d’armes de police et d’instruments de contrainte vers au moins neuf pays » pratiquant la torture.

« Par ailleurs, seuls sept Etats ont respecté l’obligation qui leur est faite de publiquement rendre compte de leurs exportations relevant de ce règlement. Nous craignons que certains Etats ne prennent pas ces obligations légales au sérieux », souligne dans un communiqué … Lire la suite

Géorgie : Saakachvili vilipendé suite à l’affaire du faux reportage

TBILISSI (AFP) – Le scandale autour de la récente diffusion en Géorgie d’un reportage télévisé annonçant à tort une invasion russe porte sérieusement atteinte à la crédibilité du président Mikheïl Saakachvili en Occident, ont estimé mardi des analystes et des diplomates.
L’émission, programmée par une chaîne, Imedi, jugée proche du président, est une tentative maladroite –et contreproductive– de discréditer l’opposition du pays, estiment les experts.

L’initiative a soulevé une volée de bois vert, tant de la part des Etats-Unis, principal allié de la Géorgie, que de celle des représentations diplomatiques européennes.
L’incident s’est produit alors que la Géorgie était déjà sous pression croissante de la communauté internationale pour atteintes à la liberté de la presse: certains estiment qu’elles se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir de M. Saakachvili en 2003.
« Cela soulève des préoccupations sérieuses sur le contrôle des médias », a déclaré à l’AFP un diplomate occidental à Tbilissi, sous couvert de l’anonymat.

« Il est impossible de penser que cette émission est passée sans l’aval des autorités », souligne-t-il.
Imedi avait diffusé samedi soir des images de la guerre éclair d’août 2008 entre la Géorgie et la Russie et affirmé que des chars russes faisaient route sur … Lire la suite

Coup de filet européen contre une mafia géorgienne : 69 interpellations

MADRID (AFP) – Une opération policière coordonnée dans six pays européens contre une organisation mafieuse géorgienne a débouché lundi sur 69 interpellations, portant un « rude coup » selon le parquet suisse à cette structure internationale spécialisée notamment dans le vol et l’extorsion.
Sur les 69 personnes interpellées, 24 l’ont été en Espagne, d’où était dirigée cette organisation mafieuse, onze en Suisse, trois en France, ont indiqué les autorités de ces pays.

Le parquet espagnol anticorruption qui a coordonné le coup de filet au niveau européen, a qualifié cette opération « d’importante ».
L’opération policière « Java » a également été menée simultanément en Allemagne, en Autriche et en Italie. Mais le détail des interpellations dans ces pays n’était pas connu lundi en fin d’après-midi.
Les suspects encourent, selon les cas, des poursuites pour trafic de drogue ou d’armes, blanchiment d’argent, association de malfaiteurs, extorsion, voire projet d’assassinat, a indiqué à l’AFP une source judiciaire espagnole.

Il s’agit principalement de ressortissants géorgiens et russes, selon la Radio nationale d’Espagne (RNE).
Le parquet suisse a décrit cette organisation mafieuse comme étant « parfaitement structurée et fortement hiérarchisée, dirigée depuis l’Espagne et active principalement dans le vol, le vol par effraction et … Lire la suite

Art et islam : l’Europe au coeur d’un choc culturel ?

AP – Michael Weissenstein
Des caricatures de Mahomet dans un quotidien danois en 2005 à celle, en 2007, du dessinateur suédois Lars Vilks, depuis menacé de mort, plusieurs artistes européens ont ces dernières années tourné en dérision l’islam, invoquant la liberté d’expression. Ces oeuvres n’en sont pas moins vécues par une partie des musulmans d’Europe comme une provocation, entretenue par les récents débats en Suisse ou en France sur la place de l’islam.

En France, la commission parlementaire chargée d’une réflexion sur la burqa a récemment préconisé le vote d’une disposition législative interdisant le voile intégral dans les services publics, sans étendre cette préconisation à tout l’espace public. En décembre, une grande majorité d’électeurs suisses a voté en faveur d’une initiative populaire interdisant la construction de nouveaux minarets. Cette décision a entraîné des manifestations, qui sont restées pacifiques.
Les œuvres d’artistes néerlandais et nordiques ont, elles, donné lieu à des réactions plus extrêmes, dans des pays ayant une longue tradition d’homogénéité sociale et de provocation artistique, mais une moindre expérience de l’immigration.

Au nom de la liberté d’expression, l’artiste suédois Lars Vilks a représenté en 2007 le prophète Mohammed avec un corps de chien, devenant la cible d’un projet d’assassinat … Lire la suite

Ukraine : des membres de l’opposition saisissent la Cour constitutionnelle

AP – Des parlementaires de l’opposition ukrainienne ont déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester un texte législatif qui a permis au nouveau président Viktor Ianoukovitch de renforcer sa mainmise sur le pouvoir.

Une nouvelle coalition majoritaire s’est constituée cette semaine autour du parti de M. Ianoukovitch, attirant dans ses rangs des députés de factions rivales, dont plusieurs membres du bloc de l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko qui ont choisi de faire défection.
Le Parlement a ensuite rapidement approuvé la nomination de Mikola Azarov, allié de M. Ianoukovitch, au poste de Premier ministre.

Avant de former la coalition, Viktor Ianoukovitch avait signé une loi autorisant des députés à rompre avec leur formation.
Des parlementaires de l’opposition ont avancé que cette mesure était inconstitutionnelle dans la mesure où la Constitution autorise seulement l’ensemble d’une faction à rejoindre les rangs d’une coalition.
La Cour constitutionnelle a annoncé vendredi avoir été saisie par 56 parlementaires. Aucune date d’audience n’a été fixée.

Lire aussi Election présidentielle : l’Ukraine penche vers la RussieLire la suite

L’ONU exprime sa « grande préoccupation » concernant le sort des immigrés et des gitans en Italie

AP – La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Navi Pillay a exprimé jeudi sa « grande préoccupation » concernant le sort réservé par l’Italie aux immigrés et aux gitans et a appelé les autorités italiennes à créer une institution indépendante de défense des droits de l’homme.

Navi Pillar, qui a visité deux campements de gitans à la périphérie de Rome et le centre d’identification et d’expulsion de Ponte Galeria, a estimé que la politique des autorités italiennes consistait à « traiter les questions relatives aux immigrés et aux gitans principalement comme un problème de sécurité plutôt que sous l’angle de l’intégration ».
La défense des minorités comme les gitans et la situation des immigrés en Italie « ont été les deux principaux problèmes qui ont été soulevés lors de mes discussions avec le gouvernement » a-t-elle ajouté.

La haut commissaire a relevé une étude qui montre que sur 5.864 nouvelles à la télévision ayant trait à l’immigration, seulement 26 ne parlaient pas de l’immigration en relation avec un délit ou un problème de sécurité.
Elle a exhorté les dirigeants et médias italiens à lutter contre ce type de comportements et a demandé la création d’une institution … Lire la suite

Près de 600.000 emplois détruits en France avec la crise

Reuters – Les destructions d’emploi ont nettement ralenti au dernier trimestre 2009 en France avec l’accélération de la reprise mais la crise a entraîné la suppression de près de 600.000 postes.
L’emploi salarié n’a reculé que de 0,1% au dernier trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent avec 20.400 emplois détruits dans les secteurs principalement marchands, selon des données révisées annoncées jeudi par l’Insee.

Les chiffres provisoires publiés le 12 février faisaient état d’une contraction de 0,4% de l’emploi salarié au quatrième trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent.
La révision des chiffres du quatrième trimestre prend en compte plusieurs ajustements statistiques habituels en début d’année.
La ministre de l’Economie, Christine Lagarde, s’est félicitée du « ralentissement important des destructions d’emploi à la fin de l’année 2009 », y voyant une confirmation de « la stabilisation en cours du marché du travail, qui devrait se prolonger en 2010 ».

Au troisième trimestre 2009, 79.800 postes avaient été détruits après 99.100 au deuxième trimestre et 153.800 au premier, le plus mauvais résultat depuis le début du recul de l’emploi salarié marchand au deuxième trimestre 2008.
Sur l’ensemble de l’année 2009, l’emploi salarié marchand a baissé de 2,2% avec 357.600 postes supprimés.… Lire la suite

Minarets : la Suisse sur le banc des accusés à l’ONU

GENÈVE (AFP) – La Suisse va être mise au banc des accusés devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour son interdiction des minarets, selon un projet de résolution auquel l’AFP a eu accès mercredi.
Le projet de texte, actuellement mis en consultation par des Etats musulmans et africains, prévoit de « condamner fermement l’interdiction de la construction de minarets », considérée comme une « manifestation d’islamophobie qui contrevient clairement aux obligations internationales en matière de droits de l’homme en ce qui concerne la liberté de religion ».

De telles mesures sont de nature à alimenter « la discrimination, l’extrémisme et les préjugés, conduisant à la polarisation et à la division avec de dangereuses conséquences non voulues et inédites », avertit le projet de texte, qui devrait être soumis au Conseil des droits de l’homme avant la fin de sa session plénière, en cours jusqu’au 26 mars.

Les Suisses ont approuvé le 29 novembre dernier à 57,5% une réforme de la Constitution helvétique interdisant l’interdiction de minarets, soulevant un tollé dans le monde, et notamment dans les pays musulmans.
Le Parlement arabe, un organe de la Ligue arabe, a appelé en décembre dernier « le peuple suisse à … Lire la suite

Un Fonds monétaire européen empêcherait la spéculation contre l’euro, selon Angela Merkel

AP – La création d’un Fonds monétaire européen permettrait « une politique économique cohérente » au sein de l’UE et découragerait les spéculations financières contre l’euro, a estimé mardi la chancelière allemande Angela Merkel.

S’exprimant à l’issue d’une réunion avec le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, président de l’Eurogroupe, Mme Merkel a expliqué qu’un cadre financier plus strict capable de gérer le défaut d’un pays membre de la zone euro « signalerait clairement aux marchés que la spéculation ne fonctionne pas ».
« Nous pensons à tous les pays de la zone euro », a-t-elle déclaré. « Nous sommes d’accord sur le fait que nous devons décourager la spéculation des marchés financiers ».

La chancelière a souligné que la crise de la dette grecque avait obligé les pays européens à réfléchir à « l’établissement d’une politique économique cohérente ».
Elle s’exprimait alors que l’idée de créer un Fonds monétaire européen sur le modèle du FMI (Fonds monétaire international), censé éviter que se réédite l’épisode grec, gagne actuellement du terrain au sein de l’Union européenne. La Commission européenne a dit lundi être en train de consulter les pays-membres et espérer achever les pourparlers d’ici le 1er juillet.… Lire la suite

Grèce : le plan de rigueur, un succès pour les marchés financiers, un désastre pour la rue

1- Des clefs pour comprendre
La Grèce est plongée dans une profonde crise financière et économique. Ce pays de la zone euro a un déficit de 30 milliards d’euros et une dette de près de 300 milliards d’euros.
En 2009, le déficit a atteint 12,7% du PIB (produit intérieur brut), soit plus de quatre fois la limite autorisée par les critères de Maastricht. La dette publique a, elle, dépassé les 113%.

En annonçant en octobre que le déficit budgétaire en 2009 serait trois fois plus important que prévu, la Grèce a provoqué une onde de choc sur les marchés financiers.
Cette révélation de la dette publique a plongé le pays dans une très grave crise qui a même ébranlé l’euro, en le tirant vers le bas face au dollar. La zone euro comprend 16 Etats.
Le gouvernement socialiste, installé après les élections législatives d’octobre, a mis en place successivement plusieurs plans d’austérité.

Il a pris il y a quelques jours de nouvelles mesures qui durcissent la rigueur. Le nouveau plan d’austérité consiste en des économies supplémentaires de 4,8 milliards d’euros.
Il prévoit notamment un relèvement de la TVA (taxe à la valeur ajoutée), de 19% à 21%, ainsi que le … Lire la suite

En dépit des lois, les femmes gagnent moins que les hommes en Europe

AP – Les femmes ayant des enfants gagnent en moyenne un tiers de moins que leurs homologues masculins, et rencontrent des obstacles dans leur carrière, d’après une étude globale des syndicats publiée ce lundi.
Le déséquilibre dans la participations aux corvées du ménage a un effet sur la progression professionnelle, souligne l’étude de l’International Trade Union Conféderation (confédération internationale dee syndicats). Les mères reçoivent 68% du salaire des hommes de même qualification, et les femmes en général 74%.

Le rapport publié lors de la journée internationale des droits des femmes des Nations unies, demande des actions « à tous niveaux » précise Diana Holland, qui préside le comité sur la condition des femmes de la confédération.
On peut y lire que les femmes avec des enfants acceptent plus souvent que les hommes ou les femmes sans enfant des emplois à temps partiel, un signe de la difficulté à mener de front les deux activités.

Les employeurs n’hésitent pas à défier les lois en payant les femmes moins que les hommes, et en rognant sur les congés maternité, d’après l’enquête. Les femmes ayant des enfants sont moins promues, et certaines doivent passer des tests de grossesse illégaux avant l’embauche.
Les plus … Lire la suite

L’OTAN suspend sa formation de la force de sécurité du Kosovo

AP – L’OTAN a annoncé dimanche qu’elle suspendait ses actions de formation de la Force de sécurité du Kosovo car cette dernière a participé à un défilé militaire.
Une garde d’honneur en armes a pris part vendredi à une parade qui marquait le 12e anniversaire du meurtre du commandant de l’UCK (Armée de libération du Kosovo).

Cette apparition est « en contradiction avec le statut non-militaire » de la Force de sécurité du Kosovo, estime l’Alliance atlantique dans un communiqué.
Cette force de 2.500 hommes a été créée l’an dernier pour remplacer une formation similaire qui était constituée essentiellement d’anciens membres de l’UCK. Le rôle de la Force de sécurité du Kosovo est censé se limiter aux urgences civiles. Ses membres ont le droit de porter des armes légères – pistolets et fusils – mais n’ont pas le droit d’utiliser d’artillerie lourde ou des chars.

L’OTAN s’est engagée à lui fournir des armes et à former ses membres pour qu’ils puissent à terme remplir une mission de maintien de l’ordre.
L’Alliance atlantique a suspendu dimanche son soutien et ce jusqu’à ce qu’elle reçoive une explication pour l’incident de vendredi et l’assurance que cela ne se reproduira pas.… Lire la suite

Icesave : l’Islande contrainte de vite renégocier avec Londres et La Haye

REYKJAVIK (AFP) – L’écrasante victoire du non au référendum sur l’accord Icesave a mis sous pression le gouvernement de Reykjavik pour renégocier avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas le remboursement de la dette de la banque, dont les Islandais refusent de payer la facture.
« Le référendum passé, il est de notre devoir de reprendre la fin des négociations », a déclaré la chef du gouvernement de coalition de gauche, Johanna Sigurdardottir, après le verdict sans appel du scrutin de samedi.

Reykjavik a assuré qu’il allait « continuer dans les prochains jours ses efforts déterminés pour trouver une solution satisfaisante » avec Londres et La Haye.
Le non l’a emporté avec 93,2% des suffrages, contre seulement 1,8% pour le oui, selon les derniers résultats annoncés avec seulement 2.500 bulletins restant à dépouiller, pour une participation finale de 62,51%.

Ce résultat « est un message tellement fort que le gouvernement ne peut pas rester sur les mêmes bases de négociation » entamées avec les gouvernements britannique et néerlandais, estime Olafur Isleifsson, professeur d’écononomie à l’Université de Reykjavik.
Quelque 230.000 Islandais ont été appelés samedi à se prononcer sur un accord organisant le remboursement par Reykjavik de 3,9 milliards d’euros avancés par … Lire la suite

Un rapport de l’UE appelle à la prudence sur les biocarburants

Reuters – Charlie Dunmore et Pete Harrison
Le soutien apporté par l’Union Européenne à la production de biocarburants devrait doper les revenus de l’agriculture en Europe et les cours des matières premières, mais pourrait également provoquer une pénurie alimentaire dont souffriraient les consommateurs des pays les plus pauvres, démontre une série de rapports commandés par l’UE.
L’UE souhaite que d’ici 2020, 10% du carburant utilisé dans les transports proviennent d’énergies renouvelables comme les biocarburants.

Pour les agriculteurs européens, durement frappés par la crise, ce marché de 5 milliards d’euros par an est une manne convoitée.
Selon des études à la disposition des dirigeants de l’UE, de telles politiques d’incitation à la production de biocarburants pourraient permettre à l’agriculture européenne d’engranger 3,5% de revenus de plus en 2020.
Mais ces mêmes études soulèvent également les conséquences inattendues de telles pratiques.

« Une demande en forte croissance de produits agricoles non-alimentaires va indéniablement stimuler les prix agricoles et donc les revenus des agriculteurs », explique un rapport.
« Mais cette tendance pourrait avoir un coût humain très lourd qui sera payé par les plus pauvres des consommateurs qui seront confrontés à une augmentation des prix de l’alimentation et une pénurie de denrées … Lire la suite

Bruxelles revient à une stratégie offensive sur les OGM

Reuters – Julien Toyer
Moins d’un mois après son installation, la Commission européenne est revenue à une stratégie offensive sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) en annonçant de nouvelles propositions d’ici l’été pour laisser le choix aux Etats membres de les cultiver ou non.
L’exécutif communautaire a par ailleurs autorisé la mise en culture de la pomme de terre Amflora, développée par BASF, et l’utilisation de produits dérivés de l’amidon de cette pomme de terre dans l’alimentation animale et dans l’industrie textile et papetière.

Enfin, la Commission a donné son feu vert à l’utilisation dans l’alimentation humaine et animale, à l’importation et à la transformation, de maïs génétiquement modifiés issus du croisement de maïs OGM de l’américain Monsanto, les MON863, NK603 et MON810.
Ces derniers mois, sous l’effet du calendrier électoral européen et de l’opposition croissante des Vingt-Sept sur ce dossier, la Commission avait préféré faire profil bas pour ne pas compliquer la reconduction de José Manuel Barroso à sa tête.

Le nouveau commissaire européen à la Santé et à la politique des consommateurs, John Dalli, a repris à son compte une proposition formulée l’année dernière par les Pays-Bas et relayée par le président de la Commission consistant à laisser … Lire la suite

La tempête Xynthia fait au moins 45 morts en France

Reuters – Guillaume Frouin et Claude Canellas
La tempête Xynthia a causé la mort de 45 à 50 personnes en France et provoqué de très importants dégâts matériels en balayant le pays d’Ouest en Est ce week-end, ses vents violents se combinant à de fortes marées.
Après une réunion de crise à Matignon, François Fillon a déploré une « catastrophe nationale ».
Les arrêtés de catastrophe naturelle seront pris dans les 48 heures et un plan « exceptionnel » de reconstruction et de renforcement des digues va être lancé, a déclaré le Premier ministre.

La rupture de ces digues sur la façade Atlantique a entraîné de multiples noyades dans les habitations, souvent sans étage, situées à proximité.
Nicolas Sarkozy, qui se rendra lundi en Vendée et en Charente-Maritime, a présenté ses condoléances aux familles des victimes de la tempête, promettant aux départements touchés des mesures de « solidarité nationale » dans les meilleurs délais.
Selon le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, le bilan provisoire se situait dimanche soir « entre 45 et 50 morts ».

Le département de la Vendée est le plus durement touché par cette tempête, la plus importante qui ait affecté la France depuis celle de 1999, … Lire la suite

L’Europe balayée par une violente tempête, au moins 53 morts

PARIS (AFP) – Portée par des vents violents et de fortes marées, la tempête Xynthia, qui balaye l’Europe depuis samedi, a fait au moins 53 morts, dont au moins 45 en France, où plusieurs communes ont été inondées et plus d’un million de foyers privés d’électricité.
La France, avec 45 à 50 morts, plusieurs disparus et des dizaines de blessés, a payé le plus lourd tribut à la tempête, l’une des plus violentes depuis celles qui avaient frappé le pays en décembre 1999 (faisant 92 morts), selon le bilan des autorités françaises.

Le Premier ministre français François Fillon a qualifié la tempête de « catastrophe nationale ».
« C’est une tempête exceptionnelle alliée à des coefficients de marée très élevés sur la côte vendéenne et sur la côte de Charente-Maritime qui est à l’origine de cette catastrophe », a-t-il expliqué, « beaucoup des victimes ayant été noyées, surprises par une montée extrêmement rapide des eaux ».
La Vendée (ouest) a été le département le plus touché, avec un bilan provisoire d’une trentaine de morts, selon la préfecture. Dans plusieurs localités, comme à La-Faute-sur-Mer, les toits de certaines maisons émergeaient à peine de l’eau et des familles en larmes attendaient des … Lire la suite

La dette française devrait rester longtemps à des niveaux record

Reuters – La France mettra 20 ans à retrouver un niveau de dette publique équivalent à celui d’avant la crise, selon le scénario le plus favorable figurant dans un rapport de la Délégation à la prospective du Sénat.
Le rapport sur l’économie française et les finances publiques à l’horizon 2030, diffusé vendredi, prône une politique centrée sur la croissance et une coopération économique entre Européens pour restaurer la confiance.
A l’inverse, une forte restriction budgétaire risquerait de casser la reprise économique et de freiner la croissance potentielle de la France à long terme, aggravant la situation au lieu de l’améliorer, prévient-il.

« L’horizon 2030 n’est pas ‘noir' », lit-on dans le communiqué du Sénat sur ce rapport, dirigé par le président de la délégation, le sénateur UMP de l’Eure Joël Bourdin.
« Mais la bonne santé de l’économie française » dans le futur est liée à une maximisation de la croissance potentielle et à la confiance des agents économiques, poursuit le communiqué.
Cette confiance « ne sera au rendez-vous que si les partenaires de l’Union européenne cessent de mener des politiques économiques non coopératives », ajoute-t-il.

Cinq scénarios commandés à l’Observatoire français des conjonctures économique (OFCE) figurent dans le rapport.… Lire la suite

Près de la moitié des jeunes Italiens intolérants ou carrément xénophobes

ROME (AFP) – Près de la moitié des jeunes Italiens sont intolérants à l’égard des étrangers ou carrément xénophobes, selon une étude rendue publique jeudi à la Chambre des députés à l’initiative de son président qui a appelé la classe politique à élaborer « un modèle italien d’intégration ».
L’enquête d’opinion, effectuée par l’institut SWG auprès d’un échantillon représentatif de 2.000 jeunes de 18 à 29 ans, montre que 45,8% d’entre eux expriment une forme d’hostilité envers les étrangers ou directement de la xénophobie, alors que seulement 39,6% se disent « ouverts » aux étrangers.

Au sein des jeunes qualifiés de « fermés », SWG distingue trois groupes.
Un premier, représentant 15,3% du total, exprime surtout une « phobie envers les Roumains-tziganes-Albanais » et en majorité composé de femmes (56%).
Un deuxième groupe, le plus petit mais le plus extrême, réunit les comportements ouvertement racistes avec 10,7% des jeunes. Le troisième groupe (20%) rassemble les « xénophobes », qui excluent de recourir à la violence mais souhaitent que les étrangers vivent loin d’eux, de préférence hors d’Italie. Ce sont surtout des garçons d’une vingtaine d’années.

Réagissant au sondage SWG, le président de la Chambre des députés Gianfranco Fini a appelé … Lire la suite

Portugal : la grogne monte dans la presse contre la « censure » de Socrates

LISBONNE (AFP) – Les relations notoirement tendues entre le Premier ministre socialiste José Socrates et la presse au Portugal se sont encore dégradées cette semaine avec la multiplication de révélations sur des tentatives du pouvoir de museler les médias jugés hostiles.

Déjà mis à mal à l’automne dernier par le scandale qu’avait provoqué, en pleine campagne électorale, la suppression du journal télévisé de la TVI dont il avait publiquement critiqué la présentatrice, José Socrates est désormais accusé d’avoir fomenté « un plan pour contrôler les médias ».

L’accusation, lancée le 5 février par l’hebdomadaire Sol et reprise depuis par plusieurs médias, s’appuie sur des rapports d’écoutes téléphoniques, enregistrées dans le cadre d’une enquête pour corruption mais classées sans suite par la justice fin novembre.

La publication, par Sol puis par le quotidien Correio da Manha, d’extraits d’écoutes et de comptes-rendus judiciaires dénonçant de « forts indices de l’existence d’un plan impliquant directement le gouvernement » a été qualifiée d' »infâmie » par José Socrates qui a mis en cause un « journalisme de trou de serrure ».

L’affaire a toutefois été jugée suffisamment grave pour que le parlement s’en saisisse et convoque la semaine prochaine, dans le cadre de sa … Lire la suite

Italie : le parti de Berlusconi né de tractations entre Etat et mafia, selon un témoin

ROME (AFP) – Le premier parti créé par Silvio Berlusconi, Forza Italia, a été le résultat de tractations entre l’Etat et la mafia au début des années 90 qui auraient été menées après une série d’attentats sanglants de Cosa Nostra, a affirmé lundi un témoin lors d’un procès à Palerme (sud).
« Mon père m’a expliqué que Forza Italia était le fruit des tractations entre l’Etat et la mafia », a affirmé Massimo Ciancimino, fils de l’ex-maire mafieux de Palerme, appelé à la barre pendant le procès pour complicité mafieuse du général de carabiniers Mario Mori.

Au début des années 90, le gouvernement et la mafia sicilienne auraient, selon des mafieux repentis, négocié un pacte de non agression pour mettre fin à une série d’assassinats mafieux, dont les spectaculaires attentats à la bombe contre les juges Falcone et Borsellino.
Le parti Forza Italia, créé fin 1993 par le milliardaire des médias Silvio Berlusconi et son bras droit Marcello Dell’Utri, remporta dès l’année suivante les législatives qui portèrent M. Berlusconi à la tête du gouvernement pour la première fois.

Selon Ciancimino, le boss mafieux Bernardo Provenzano aurait fait passer un message codé (pizzino) à son père Vito, destiné à MM. Berlusconi … Lire la suite

UE : la nouvelle Commission européenne enfin sur les rails

BRUXELLES (AFP) – La nouvelle Commission européenne doit enfin entrer en fonction la semaine prochaine avec un feu vert attendu du Parlement, mettant fin à une période de flottement et de léthargie d’un peu plus de trois mois alors que l’UE traverse la pire crise économique de son histoire.

Le mandat de l’actuel exécutif européen a pris fin le 31 octobre 2009 mais l’accouchement de la nouvelle équipe, présidée comme la précédente par José Manuel Barroso, s’est fait dans la douleur, contraignant l’équipe emmenée par l’ex-Premier ministre portugais à gérer les affaires courantes.
Le Parlement européen doit mettre fin à cette période mardi en votant en bloc sur la future Commission « Barroso II ». L’issue positive ne fait guère de doute, même si une minorité d’élus continuent à faire la fine bouche.

Pour en arriver là, les commissaires désignés ont dû subir des examens de passage parfois difficiles en janvier devant les parlementaires.
Ce fut le cas de Catherine Ashton, Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, mais aussi vice-présidente de la Commission. Nombre d’élus attendent encore d’être convaincus dans les mois à venir que la Britannique est à la hauteur de la fonction. La baronne fut très … Lire la suite

La dette de pays européens au centre de la réunion du G7

Reuters – Leika Kihara et Jan Strupczewski
Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G7, réunis samedi à Iqaluit, dans le Grand Nord canadien, se sont penchés sur la dette publique de certains pays européens qui inquiète de plus en plus les marchés.
Ils ont dit leur détermination à résoudre cette crise en se passant de l’intervention du Fonds monétaire international (FMI).

« Nous avons parlé de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne et nous avons dit à nos partenaires que nous devions régler nous-mêmes le problème, sans l’aide du FMI », a déclaré à Reuters le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, au second jour de cette réunion des sept pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni).

Les pressions s’accentuent sur des pays comme la Grèce, le Portugal et l’Espagne pour qu’ils réduisent leurs dépenses et contrôlent mieux leur dette, alors que les marchés sont tombés vendredi à un plus bas de trois mois de crainte d’une déstabilisation de la zone euro.
Le conservateur allemand Günther Oettinger, l’un des dirigeants de la CDU de la chancelière Angela Merkel, a dit craindre samedi que l’euro ne devienne une monnaie instable, mais son collègue … Lire la suite

Scandale des notes de frais : quatre parlementaires britanniques inculpés

AP – David Stringer
Le scandale des notes de frais en Grande-Bretagne prend une dimension judiciaire: quatre parlementaires soupçonnés de pratiques comptables douteuses ont été inculpés, a annoncé le parquet vendredi.
Keir Starmer, procureur général du Royaume-Uni, a précisé que trois députés travaillistes de la Chambre des Communes -Elliot Morley, David Chaytor et Jim Devine- et un Lord conservateur -Paul White, alias Lord Hanningfield- avaient été accusés de fausse comptabilité. Un chef passible d’une peine maximale de sept ans d’emprisonnement.

Les quatre parlementaires comparaîtront devant le tribunal de première instance de la cité de Westminster à Londres le 11 mars, moins d’un mois avant le coup d’envoi prévu de la campagne pour les prochaines élections.
« L’ensemble des allégations doivent faire l’objet d’investigations. C’est maintenant du ressort des tribunaux », a commenté le Premier ministre Gordon Brown avant une réunion de son cabinet. Nous devons nous débarrasser de ces vieilles (pratiques, NDLR) politiques, cela ne peut pas faire partie du nouveau système ».

Avant même l’annonce de M. Starmer, le Parti travailliste avait suspendu ses trois députés, estimant qu’aucun d’eux ne pourrait à l’avenir se porter candidat sous les couleurs du Labour. Tous trois on clamé leur innocence, dans un … Lire la suite

Italie : le gouvernement adopte un projet de loi anti-corruption

AP – Le gouvernement italien a adopté lundi un projet de loi interdisant aux hommes politiques de siéger au Parlement en cas de condamnation pour détournement de fonds, pots-de-vin et d’autres formes de corruption. Une initiative qui intervient après des scandales touchant des membres du parti et un haut collaborateur de Silvio Berlusconi.

Le président du Conseil italien, qui fait lui-même l’objet d’un procès pour corruption à Milan, avait récemment promis ce tour de vis. Selon le ministre de la Justice Angelino Alfano, le projet de loi interdirait aux hommes politiques de se présenter à un mandat électif, notamment au Parlement, pendant cinq ans après une condamnation pour corruption.

Ceux qui « mettent l’argent du contribuable dans leurs poches » sont les principales cibles du texte, a-t-il affirmé. « Ceux qui volent (…) doivent en payer le prix. » L’adoption du texte par le gouvernement intervient alors que le parti de M. Berlusconi, le Peuple de la liberté (conservateur), espère de bons résultats aux élections régionales prévues à la fin du mois.

Les dirigeants de l’opposition ont rétorqué que les efforts de Silvio Berlusconi pour limiter l’utilisation des écoutes téléphoniques dans les enquêtes empêchaient une lutte efficace contre la corruption. … Lire la suite

La crise du logement affecte dix millions de Français

 

Reuters – La France compte 3,5 millions de mal-logés et dix millions de ses habitants sont affectés de près ou de loin par une crise du logement qui ne cesse de s’aggraver, prévient la Fondation Abbé Pierre.

Dans son 15e rapport annuel publié lundi, l’organisation souligne que « l’aggravation progressive de la crise du logement aboutit à un vrai problème de société » dont les autorités ne semblent pas avoir mesuré l’ampleur.

 

Aux 3,5 millions de mal-logés s’ajoutent 6,5 millions de personnes fragiles susceptibles de basculer à tout moment dans cette première catégorie en cas d’éclatement de la famille ou de perte d’emploi, par exemple.

« Le fait d’être logé ne signifie pas qu’on est à l’abri des difficultés », a commenté lors d’une conférence de presse Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre.

 

La crise du logement est bien antérieure à la crise financière puis économique qui a submergé le monde à partir de l’été 2008, alors que ni ses manifestations ni ses causes n’ont été traitées, soulignent les auteurs du rapport.

Le problème du logement « s’ancre dans la durée » et la crise « ne fait que renforcer des difficultés qui perduraient depuis longtemps Lire la suite

Les « prophètes-guérisseurs » prospèrent en Europe

PARIS (AFP) – Plusieurs dizaines de pasteurs, prêtres ou laïcs, affichant des charismes -dons divins- de « guérison », « délivrance » ou « prophétie », connaissent un succès spectaculaire dans une Europe en crise.
De la Pologne au Portugal, de la Suisse à la Belgique, des hordes de blessés de l’âme ou du corps, aspirant au miracle, se pressent aux rassemblements très émotionnels de ces « nouveaux prophètes ».

Le prêtre catholique indien James Manjackal, venu à Rouen cet automne, stopperait les cancers, le pasteur parisien Carlos Payan, l’anorexie. La prophétesse américaine Deborah Kendrick aurait prié avec succès pour la réunification des deux Allemagne et le redressement de jambes torses.
Le phénomène va croissant depuis dix ans, au point que Mgr Joseph Boishu, évêque auxiliaire de Reims, accompagnateur du Renouveau Charismatique en France, « redoute que le merveilleux ne l’emporte sur le religieux ».

Dans une prochaine note pastorale, l’épiscopat appelle au « discernement » face aux leaders -réformés, évangéliques, catholiques-, qui officient sous diverses dénominations (Mouvement de la gloire, Troisième vague).
« Certaines personnes sortent troublées, ayant eu l’impression d’être manipulées, dans certains de ces grands rassemblements d’évangélisation ».
Reste que ceux-ci prospèrent, chauffés à blanc, comme en … Lire la suite