Journal du 18 juin 2018

 

Yémen : la coalition arabe reprend ses frappes aériennes à Hodeïda

La coalition conduite par l’Arabie saoudite a repris lundi ses frappes aériennes contre l’aéroport de la ville yéménite d’Hodeïda où se retranchent les miliciens houthis soutenu par l’Iran tandis que la population civile s’efforçait de se mettre à l’abri, a-t-on appris auprès d’habitants.

 

Depuis le lancement, la semaine dernière, de l’offensive contre la ville portuaire, des dizaines de civils ont perdu la vie et la violence des combats empêche les organisations humanitaires d’assurer correctement leur mission.

 

600 000 personnes vivent à Hodeïda et dans ses environs. Les 4/5e des biens de première nécessité importés au Yémen transitent par son port et les Nations unies craignent une aggravation de la crise humanitaire.

 

Selon l’Onu, 22 millions de Yéménites ont besoin d’une aide d’urgence et 8,4 millions sont déjà menacés par la famine. Ce chiffre pourrait passer à 18 millions à la fin de l’année si la situation ne s’améliore pas.

 

La coalition arabe se dit en mesure de capturer rapidement la ville d’Hodeïda sans interrompre l’acheminement d’aide humanitaire et affirme vouloir concentrer ses efforts sur l’aéroport et sur le port et éviter les combats … Lire la suite

Journal du 15 juin 2018

 

 

Trump annonce 25% de droits de douanes sur 50 milliards de dollars d’importations chinoises

Donald Trump a annoncé vendredi que des droits de 25% allaient être appliqués sur 50 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine.

Ces droits frapperont en particulier des produits technologiques.

 

“Il n’y a pas de guerre commerciale”, a affirmé le président américain.

Il ajoute que de nouvelles mesures de rétorsion seront prises si Pékin riposte.

 

A Pékin, le ministère chinois du Commerce s’est “fermement” élevé contre cette décision et a dit n’avoir d’autre choix que de répliquer. En conséquence, des droits de douanes d’une “ampleur et d’une intensité similaires” seront appliqués à des produits américains importés.

 

L’objectif de Donald Trump, champion de “l’Amérique d’abord”, est de rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars l’année dernière (environ 505 milliards d’exportations chinoises contre 130 milliards d’exportations américaines).

 

Source : Reuters

 

 

Face à l’inexorable chute du peso, l’Argentine change le gouverneur de sa banque centrale

Malgré des mesures choc et un accord avec le Fonds Monétaire international (FMI) pour un nouveau plan d’austérité, le cours du peso poursuit son inexorable … Lire la suite

L’essentiel pour la mi-journée

 

Cachemire : l’ONU réclame une enquête sur des violations des droits de l’homme

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a réclamé jeudi l’ouverture d’une enquête internationale après la publication du premier rapport sur des violations commises par l’Inde et le Pakistan dans la région disputée du Cachemire.

 

Le rapport, présenté par l’ONU comme le premier du genre au sujet de cette région montagneuse à la frontière entre l’Inde et le Pakistan, fait état “d’impunité chronique pour des violations commises par des forces de sécurité”.

La publication de ce rapport survient après des mois d’affrontements meurtriers dans l’ancien royaume himalayen.

Zeid a rencontré des représentants des deux pays après la flambée de violence de juillet 2016, déclenchée par le meurtre par l’Inde d’un commandant rebelle. Il avait alors réclamé “un accès sans condition” au Cachemire, qui avait été refusé par les deux gouvernements.

Son bureau a alors rassemblé à distance des informations sur les violations commises dans la région entre janvier 2016 et avril 2018, qui ont abouti à ce rapport.

 

Le Cachemire est divisé depuis la fin du règne colonial britannique en 1947, et l’Inde et le Pakistan en revendiquent chacun … Lire la suite

Journal du mercredi 13 juin 2018

 

Nicaragua : l’opposition lance une grève générale pour faire plier Ortega

Engagés dans un bras de fer avec le président Daniel Ortega, ses opposants espèrent paralyser le Nicaragua par une grève générale jeudi pour contraindre l’ancien guérillero à cesser la répression de manifestations, qui a fait plus de 150 morts en moins de deux mois.

A l’annonce de cet arrêt de travail de 24 heures, les Nicaraguayens se sont précipités dans les supermarchés pour renflouer leurs stocks de nourriture.

 

L’Alliance citoyenne pour la justice et la démocratie, qui regroupe des étudiants, des chefs d’entreprise et des représentants de la société civile, est à la pointe des manifestations lancées mi-avril contre le gouvernement sandiniste et qui n’ont cessé de prendre de l’ampleur, malgré une féroce répression.

 

Outre son appel à la grève, le groupe réclame une réponse “immédiate” du président Ortega aux évêques catholiques qui tentent, depuis plusieurs semaines, de jouer les médiateurs.

Traversé par une profonde crise économique et sociale, le pays a connu un regain de violences depuis lundi après que les forces de sécurité ont tenté de démanteler de force les barricades dressées sur plusieurs routes du pays.

 

Armés de frondes et de mortiers … Lire la suite

Journal du mardi 12 juin 2018

 

Syrie : les raids meurtriers de l’EI depuis le désert appelés à se répéter

Le groupe Etat islamique (EI) a perdu la plus grande partie de ses territoires en Syrie mais les récentes attaques meurtrières menées depuis le désert contre les forces pro régime constituent un mode opératoire appelé à se répéter, estiment les analystes.

Bien que l’EI ait perdu tous les centres urbains de l’est, une série d’attaques surprise ces dernières semaines ont tué des dizaines de combattants du régime et de ses alliés dans cette région.

 

L’EI a même pénétré vendredi dans la ville de Boukamal, à la frontière irakienne, à l’issue de dix attaques suicide concomitantes, opération jihadiste la plus importante depuis des mois. Le groupe ultraradical en a finalement été chassé 72h plus tard.

 

Chassés de toutes les villes autrefois sous leur contrôle, les jihadistes ont une fois de plus confirmé leur capacité à se projeter à partir des quelques poches qu’ils possèdent dans le désert.

Ces offensives ont augmenté depuis l’évacuation de l’EI de son dernier fief dans la capitale Damas, le mois dernier, beaucoup de combattants ayant été transférés vers le vaste désert de l’est syrien, selon l’Observatoire syrien des droits … Lire la suite

Journal de la mi-journée pour ce mardi 12 juin 2018

 

 

Yémen : la pression monte pour forcer les rebelles à abandonner le contrôle de Hodeïda

Les forces hostiles aux rebelles Houthis du Yémen acheminent de nouveaux renforts vers Hodeïda (ouest) pour contraindre ces insurgés à abandonner le contrôle du port, enjeu hautement stratégique d’une guerre qui dure depuis plus de trois ans.

 

Selon l’ONU, son médiateur pour le Yémen, le Britannique Martin Griffiths, est engagé dans d'”intenses négociations” avec les Houthis, appuyés par l’Iran, mais aussi avec l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, qui soutiennent les forces loyalistes yéménites, pour “éviter une bataille féroce et sanglante à Hodeïda”.

 

La ville de Hodeïda compte quelque 600.000 habitants et son grand port, sur la mer Rouge, est le point d’entrée d’une bonne partie des importations du Yémen et de l’aide humanitaire internationale destinée à une population exsangue.

 

“Une bataille pour Hodeïda sera certainement longue et laissera des millions de Yéménites sans nourriture, sans carburant et d’autres fournitures vitales”, a averti l’International Crisis Group (ICG), groupe d’analyse et de réflexion sur les conflits. Les Etats-Unis “ne devraient pas donner leur feu vert à une offensive sur Hodeïda”.

 

Les derniers combats sur la côte occidentale du Yémen … Lire la suite

L’essentiel de l’actu depuis ce week-end du 9-10 juin 2018

 

Irak : 4 suspects arrêtés après l’incendie d’un dépôt de bulletins de vote

La justice irakienne a annoncé aujourd’hui l’arrestation de 3 policiers et d’un employé de la commission électorale au lendemain d’un incendie criminel qui a ravagé à Bagdad un dépôt où se trouvaient des bulletins de vote des législatives de mai.

 

Cela alors que tous les bulletins doivent faire l’objet d’un nouveau dépouillement à l’échelle nationale.

Le scrutin de mai, qui devait permettre à l’Irak de tourner la page après 3 années de combat contre le groupe Etat islamique (EI), s’est transformé en feuilleton judiciaire et politique à rebondissements, augmentant le scepticisme de la population sur la transparence du scrutin.

 

Si les tractations gouvernementales ont débuté entre les vainqueurs, le leader nationaliste Moqtada Sadr en tête, les tentatives de faire annuler le vote, sur fond de suspicion de fraudes, n’ont pas cessé.

 

Le Parlement est finalement parvenu mercredi à obtenir qu’un nouveau décompte, manuel cette fois, ait lieu. La commission électorale a, elle, été limogée et des dispositions ont été prises pour entamer le décompte.

Ce recomptage pourrait remettre en cause la victoire de l’alliance favorable à l’imam chiite radical Moqtada al Sadr.

 … Lire la suite

Journal du 8 juin 2018

 

 

Nicaragua : paralysé par les manifestants, il voit sa fragile économie menacée

Le siège de la capitale nicaraguayenne, avec de multiples routes bloquées par des manifestants opposés au gouvernement, risque de donner un coup de frein à l’économie déjà fragile du pays, avertissent les milieux économiques.

 

Depuis le 18 avril, le pays d’Amérique centrale vit au rythme des manifestations, affrontements, pillages et incendies. Réprimés d’une main de fer par les autorités, les troubles ont fait plus de 130 morts et 1.300 blessés, selon le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh).

 

Les barrages sur les routes sont destinés à empêcher la police anti-émeute de passer, et la poursuite des massacres.

La paralysie du pays, alors que débute le cycle agricole 2018-2019, risque de mettre en péril la production alimentaire.

 

Le blocage des voies de circulation affecte l’approvisionnement des villes et l’économie dans son ensemble.

Face à un tourisme en chute libre et à la désorganisation de l’économie, le gouvernement a revu ses ambitions à la baisse et ne table plus que sur une hausse du PIB de 3 à 3,5%.

 

Source : AFP

 

 

Syrie : l’EI reprend une partie d’une ville clé Lire la suite

Journal du jeudi 7 juin 2018

 

 

Nicaragua : amorce de dialogue sur fond de violences

Le président nicaraguayen Daniel Ortega devait rencontrer aujourd’hui l’épiscopat pour étudier une reprise du dialogue avec l’opposition, alors que le bilan des violences atteint au moins 134 morts depuis le début des manifestations contre son gouvernement.

 

L’épiscopat s’est posé en médiateur depuis mai.

Le pays vit une grave crise politique et sociale depuis le début des manifestations, le 18 avril. Elles sont réprimées d’une main de fer par les autorités.

 

Cette vague de contestation sans précédent a été déclenchée par une réforme des retraites abandonnée depuis, mais qui a vite tourné à un mouvement général de rejet à l’encontre de Daniel Ortega.

A la tête du pays depuis 2007, il est accusé de brider les libertés et de confisquer le pouvoir.

 

Un groupement indépendant d’économistes a évalué les pertes causées par cette crise à 800 millions de dollars.

Le groupe des Consultants pour le développement entrepreneurial (Copade) a aussi estimé que 90.000 emplois risquaient de disparaître dans ce pays pauvre de 6 millions d’habitants.

 

Aujourd’hui, la pression s’est accentuée sur le gouvernement avec l’annonce par Washington de sanctions diplomatiques contre des responsables de la police … Lire la suite

Journal du mercredi 6 juin 2018

 

 

Venezuela : l’opposition veut un “canal humanitaire” de nourriture et médicaments

L’opposition du Venezuela a exhorté mercredi la communauté internationale à permettre l’ouverture d’un “canal humanitaire” pour favoriser l’entrée de nourriture et de médicaments dans ce pays rongé par la crise, l’inflation et les pénuries.

 

Le pays pétrolier, autrefois le plus riche d’Amérique latine, est plongé dans une crise économique historique, se débattant entre hyperinflation et graves pénuries d’aliments et de médicaments.

 

La dernière élection présidentielle a été boycottée par l’opposition, qui a dénoncé des fraudes et refusé de reconnaître la victoire de Nicolas Maduro.

Depuis, le Venezuela, qui subit un blocus US, est de plus en plus isolé sur la scène internationale.

 

Source : AFP

 

Ecouter ou lire aussi : https://infosplanetaires.com/ameriques/venezuela-la-population-fuit-lexplosion-sociale-naura-pas-lieu.html

 

 

Jordanie : journée de grève, la rue ne décolère pas

La colère ne faiblit pas en Jordanie pour faire tomber le projet décrié de réforme fiscale.

Le changement lundi du Premier ministre et l’appel du roi Abdallah II à une “révision complète” du projet de loi sur l’impôt sur le revenu n’ont pas suffi à dissiper les craintes et griefs.

La principale revendication reste le retrait pur et simple du … Lire la suite

Journal du mardi 5 juin

 

Alliance Israël – USA contre l’Iran : Benjamin Netanyahu chez Macron pour créer un front contre l’Iran

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé mardi après-midi à l’Elysée pour rencontrer le président Emmanuel Macron, qu’il veut convaincre de créer un front commun contre l’Iran, alors que Téhéran s’apprête à augmenter sa capacité à enrichir de l’uranium.

 

Juste avant cet entretien, le dirigeant israélien, qui estime que le programme nucléaire et balistique de l’Iran représente une menace pour l’existence même d’Israël, a fait monter la pression en martelant sa position dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. “L’ayatollah Khamenei, le Guide suprême iranien, a déclaré il y a deux jours son intention de détruire l’Etat d’Israël. Il a expliqué hier (lundi) comment il comptait s’y prendre : en enrichissant l’uranium sans restriction pour constituer un arsenal nucléaire”, a-t-il lancé.

 

Après Berlin et Paris, Benjamin Netanyahu se rend mercredi à Londres, dernière étape de sa tournée européenne.

Les Européens, qui tentent de sauver l’accord sur le nucléaire iranien dont Donald Trump est sorti avec fracas le 8 mai, se retrouvent de nouveau pris entre deux feux, entre pressions israélo-américaines d’un côté et iraniennes de l’autre.

 

Le … Lire la suite

L’essentiel de l’actualité depuis ce week-end

 

Syrie : accord américano-turc sur la région de Manbij

La Turquie et les Etats-Unis ont annoncé lundi dans une déclaration commune avoir approuvé une feuille de route sur la région de Manbij, dans le nord de la Syrie, où sont notamment déployés des miliciens kurdes.

Mercredi dernier, l’agence de presse turque Anadolu avait rapporté que les deux pays étaient parvenus à un accord sur un plan de retrait des miliciens kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG) de cette région.

Selon Anadolu, ce plan en trois étapes prévoit que la milice YPG devra s’être retirée de Manbij dans les 30 jours suivant la signature de l’accord. 45 jours après cette signature, des forces turques et américaines superviseront conjointement la sécurité de la région. Une administration locale sera mise en place 60 jours après la signature.

De nombreuses forces sont présentes dans la région de Manbij : l’armée gouvernementale syrienne et ses alliés, des miliciens kurdes, considérés comme des “terroristes” par Ankara, des groupes rebelles syriens, des soldats turcs et américains.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), milice arabo-kurde soutenue par Washington, affirment que les combattants des YPG se sont déjà retirés de Manbij depuis de longs mois.

Source … Lire la suite

Journal du 1er juin 2018

 

 

Offensive protectionniste aux Etats-Unis

Les Etats-Unis imposent depuis vendredi des taxes de 25% sur leurs importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium en provenance de l’Union européenne ainsi que du Canada et du Mexique.

 

Ces deux métaux représentent cependant un faible poids de dans le commerce américano-européen.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker va tout de même porter ce conflit devant l’OMC et imposer des droits de douane supplémentaires à des produits en provenance des USA.

 

Le Canada et le Mexique ont de leur côté rapidement réagi.

Ottawa a déjà annoncé des taxes sur 12,8 milliards de dollars américains de produits américains.

Le Mexique a pour sa part promis des mesures équivalentes sur divers produits.

 

Concernant les mesures protectionnistes décidées par Donald Trump contre la Chine, nous en saurons plus bientôt, car le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, est attendu à Pékin samedi pour trois jours de discussions.

 

Ecouter ou lire aussi :

https://infosplanetaires.com/ameriques/etats-unis-et-chine-guerre-commerciale-entre-les-2-geants.html

 

 

 

Espagne : un scandale de corruption a coulé le Premier ministre

La semaine dernière, le Parti Populaire était condamné dans un méga-procès pour corruption.

Le lendemain de cette condamnation, le Parti Socialiste de … Lire la suite

Italie : l’Union européenne est plus importante que la démocratie

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Italie-le-29-mai-2018-1.mp3

 

ARTICLE

Aux législatives de mars, les Italiens avaient majoritairement voté pour le Mouvement 5 Etoiles et pour la Ligue.
Le Mouvement 5 Etoiles est un parti populiste anti-système et la Ligue un parti d’extrême-droite qui veut contrôler les frontières.

Les Italiens avaient ainsi exprimé leur ras-le-bol des élites corrompues, de l’immigration massive et de l’Union européenne.
Nombre d’Italiens ont le sentiment que l’Europe est indifférente quant aux centaines de milliers de réfugiés africains arrivant en Italie. Les conditions d’accueil de ces personnes sont extrêmement difficiles pour la population locale.

Les deux partis populistes ayant remporté les législatives en mars, ils tentaient depuis des mois de constituer un gouvernement.
Les choix de leurs ministres ayant été enfin fixés, ils présentèrent leur gouvernement, comme prévu, au président de la République, Sergio Mattarella.

Mais coup de théâtre : Sergio Mattarella opposa son veto sur la personne proposée comme ministre des Finances, qui est hostile à l’Union européenne et à l’euro.
Pour les marchés financiers et pour l’UE, il est hors de question que l’Italie, l’un des principaux pays fondateurs de l’UE, en sorte.

Face au rejet du ministre de l’Economie par le président de la République, le gouvernement formé … Lire la suite

Afghanistan : l’argent des talibans et la vente d’héroïne à l’Occident

 

 

AUDIO – 4 mai 2018

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/05/Afghanistan-et-Occident-le-4-mai-20181.mp3

 

 

ARTICLE – 4 mai 2018

Pour l’Occident, l’Afghanistan est un pays important.

Il est riche en ressources minières, notamment en uranium, ce qui peut en effet intéresser les Occidentaux. Mais comment les exploiter alors que les taliban contrôlent une grande partie du pays et détestent l’Occident ?

 

En fait, il faut surtout noter que l’Afghanistan est voisin du Pakistan.

Ce pays détient l’arme nucléaire.

Si les taliban conquièrent de nouveau l’Afghanistan comme dans les années 1990, ils pourraient propager la guerre au Pakistan.

Il y aurait alors un risque sérieux qu’ils s’emparent de l’arme atomique.

 

Il est donc important de défaire les taliban.

Mais au bout de 16 années de guerre menée par l’Otan et les Américains, l’échec est flagrant.

En Afghanistan, les taliban contrôlent plus de la moitié du pays.

Et ils ont une ressource inépuisable leur permettant d’acheter toujours plus d’armes.

Comme beaucoup de mouvements terroristes dans le monde, ils se financent grâce au trafic de drogue.

 

L’Occident et les forces afghanes ont consacré d’importants moyens pour détourner la population de la culture du pavot. En pure perte.

Le pavot est la plante qui produit … Lire la suite

Etats-Unis et Chine : guerre commerciale entre les 2 géants ?

 

AUDIO

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/guerre-commerciale-Chine-et-Usa-le-26-mars-2017.mp3

 

ARTICLE

 

Que se passe-t-il entre les 2 premières puissances mondiales ?

Assiste-t-on au début d’une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ?

Le président américain, Donald Trump, veut s’attaquer au colossal déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine. Il s’élève à 375 milliards de dollars en 2017. C’est-à-dire que les USA importent pour 505 milliards de dollars de produits chinois et exportent vers la Chine seulement pour 130 milliards de dollars de produits américains.

Donald Trump a donc décidé le 8 mars dernier d’imposer des droits de douane sur les importations d’aluminium et d’acier. Cette mesure concerne en théorie tous les pays, mais un grand nombre a obtenu des exemptions, sauf la Chine.

Pourtant ce pays ne fournit que 2,7 % de l’acier importé aux États-Unis, et moins de 10% de l’aluminium. Le principal partenaire commercial c’est le Canada, qui est exempté des taxes pour le moment.

Contre la Chine, les USA ont en plus dévoilé jeudi un projet de taxes supplémentaires pouvant frapper jusqu’à 60 milliards de dollars de produits en provenance de Chine.

Face à ces mesures protectionnistes, Pékin réagit avec force et se dit prête à une guerre commerciale.

Elle … Lire la suite

Syrie : la guerre sans fin

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Syrie-le-bon-fichier-du-20-mars-2018.mp3

 

En Syrie la guerre devrait se poursuivre encore longtemps, car le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, est résolu à poursuivre son offensive contre une importante milice kurde considérée comme une menace par la Turquie.

Dimanche, l’armée turque aidée de rebelles syriens a remporté une importante victoire contre cette milice en prenant Afrine, ville du nord-ouest syrien et proche de la Turquie.

Le président turc est déterminé à poursuivre son offensive jusqu’à Minbej, au nord de la Syrie, où sont stationnées des troupes américaines.

Les Etats-Unis ont donc mis en garde Ankara, leur allié au sein de l’Otan, et exprimé « leur grave et croissante préoccupation ».

Erdogan promet « une destruction totale », fâché de l’autonomie acquise pendant la guerre contre Daech par les Kurdes de Syrie dans de vastes territoires proches de la frontière turque.

 

Sur le plan humanitaire, la situation est catastrophique. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, quelque 250 000 civils ont fui les violences à Afrine et des dizaines d’autres ont été tués, ainsi qu’environ 1 500 combattants kurdes. La crainte d’un nettoyage ethnique de la part de la Turquie est réelle.

Selon le Fonds des nations unies pour l’enfance, … Lire la suite

Turquie : le coup d’État raté permet d’entrer en dictature

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Turquie-le-20-mars-2018.mp3

 

En Turquie, un coup d’État en chasse un autre.

Le président turc islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a de la chance : sans le putsch raté de juillet 2016, il n’aurait pas trouvé d’excuse à ce qu’il se passe actuellement : ni plus ni moins que la mise en place de la dictature.

On ne sait pas si le coup d’État était une mise en scène il y a un an et demi, mais la pièce qui se joue actuellement en Turquie est dénoncée par l’ONU dans un rapport : état d’urgence prolongé indéfiniment, et violations massives des droits de l’homme.

Torture de détenus, ingérence dans les affaires de la justice, répression de toute critique vis-à-vis du gouvernement,

Au total, ce sont 160.000 personnes qui ont été arrêtées ces 18 derniers mois en Turquie et 150.000 fonctionnaires renvoyés dans des secteurs comme l’armée, la police ou encore l’enseignement. Quelque 130 organes de presse ont été fermés et environ 160 journalistes ont été emprisonnés, d’après l’Association des journalistes.

Le document de l’ONU parle aussi de violations des droits de l’homme “massives” par les forces de l’ordre dans le sud-est de la Turquie, région à majorité kurde : meurtres, torture, … Lire la suite

Actualité internationale du 19 mars 2018

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Actualité-internationale-du-19-mars-2018-1.mp3

 

Syrie

La guerre se poursuit en Syrie, qui entre dans sa 8e année de conflit. Aux portes de Damas, le régime syrien, aidé par les Russes, poursuit son offensive dans la Ghouta orientale, le dernier bastion insurgé.

L’exode de la population, qui manque de tout, est massif dans cette enclave.

Sur un autre front, proche de la Turquie, l’armée turque aidée de rebelles syriens a pris possession d’Afrine, ville syrienne abritant une milice kurde et considérée comme une menace par la Turquie. Ici aussi la population fuit massivement.

Les Kurdes, qui aidaient l’Occident à combattre Daech en Syrie, ne sont plus soutenus par les Etats-Unis ni par la France, maintenant que Daech est vaincue. Ces derniers préfèrent laisser faire la Turquie.

A ce jour, la guerre, complexe et changeante, a tué plus de 350.000 Syriens depuis 2011 et jeté des millions d’autres sur la route de l’exil.

Selon l’ONU, 6,5 millions de personnes sont en état d’insécurité alimentaire. Le système de santé syrien a également été dévasté et plus de 11 millions de personnes ont besoin d’une assistance sanitaire.

 

Rohingyas

Autre crise massive de réfugiés dans le monde, celle des musulmans Rohingyas réfugiés au Bangladesh.… Lire la suite

Mise à jour technique

Le 03/04/2015, une série de mises à jour techniques ont été effectuées sur le blog infosplanetaires:

  • Passage à la version 4.1.1 de WordPress,
  • Mise à jour et reconfiguration de l’ensemble des extensions utilisées par le site,
  • Mise à jour du thème graphique « Atahualpa » utilisé par ce blog.

Bonne lecture !…… Lire la suite

AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, nous n’oublions pas le reste du monde…

Jeudi 26 mai 2011 – Syrie : l’opposition tend la main à l’armée, appelle à manifester vendredi
Les militants pro-démocratie en Syrie ont tendu la main à l’armée avant une nouvelle journée de protestations vendredi, appelant les soldats à rallier leur mouvement de contestation du régime.
Depuis le début de la contestation du régime du président Bachar al-Assad le 15 mars, les protestataires anti-régime ont appelé à des manifestations tous les vendredis, après la prière hebdomadaire.

Les commandants de l’armée sont très fidèles au régime de M. Assad et sont pour la plupart, comme le chef de l’État, issus de la communauté musulmane alaouite, une branche du chiisme.
Selon des groupes des droits de l’Homme, plus de 1.000 personnes ont été tuées et quelque 10.000 arrêtées dans la répression des manifestations.

Le gouvernement impute les violences -sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir du président Assad qui a succédé à son père Hafez en 2000- à des “bandes terroristes armées” soutenues par des islamistes et des agitateurs étrangers.
Les journalistes étrangers sont interdits de se déplacer dans le pays pour couvrir les troubles … Lire la suite

AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé “Guide de la révolution”. Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au “renversement” de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de blessés.
Les souverains ont … Lire la suite

Les crapauds pourraient permettre de prévenir les séismes, selon des chercheurs britanniques

AP – Jill Lawless
L’observation des crapauds pourrait permettre de prévoir la survenue d’un séisme, affirment des chercheurs britanniques dans une étude présentée mercredi.
Les chercheurs de l’Open University ont observé un exode massif de crapauds présents sur un site de reproduction dans le centre de l’Italie, cinq jours avant le séisme de magnitude 6,3 sur l’échelle de Richter qui a frappé la région des Abruzzes le 6 avril 2009, faisant près de 300 morts et des dégâts considérables dans la ville de L’Aquila. Cela pourrait signifier, selon eux, que les batraciens perçoivent les perturbations qui précèdent un séisme, imperceptibles pour les hommes.

Le comportement animal est observé depuis les temps anciens dans l’espoir de pouvoir prévoir un tremblement de terre, mais aucune preuve n’a jamais pu établir de lien formel entre les deux phénomènes.
Cette étude, publiée dans la revue “Zoological Society of London’s Journal of Zoology”, est une des premières à avoir observé le comportement animal avant, pendant et après un séisme. Elle suggère que “les crapauds sont capables de détecter des signaux pré-sismiques comme la libération de gaz et de particules chargées, et les utilisent comme un système d’alerte”, explique Rachel Grant, la directrice de l’étude

Cinq … Lire la suite

La foi des catholiques dans leur Eglise mise à rude épreuve

AP – Vanessa Gera
Un prêtre autrichien qui évite de citer le nom de Benoît XVI pendant la messe, une habitante de Philadelphie qui renonce à se confesser, des Britanniques appelant à la démission du pape… la multiplication des scandales de prêtres pédophiles et les révélations sur les efforts pour étouffer ces affaires mettent à rude épreuve la confiance des catholiques envers leur Eglise.

De plus en plus de voix s’élèvent pour demander à l’Eglise une transparence totale, un engagement ferme à lutter contre la pédophilie et une remise en question du célibat des prêtres. “Il y a trop de victimes et trop de mensonges de l’Eglise sur ce qui s’est réellement passé”, juge Martin Sherlock, un catholique vendeur de journaux à Dublin, en Irlande, pays particulièrement touché par le scandale.
Les experts estiment que l’Eglise est confrontée à une crise d’ampleur historique. “Je pense que c’est le genre de problème qui n’arrive réellement qu’une fois par siècle, et ça pourrait même être encore pire”, affirme l’historien australien et ancien prêtre Paul Collins.

Le sujet n’a pas été abordé dimanche par le curé de sa paroisse près de Canberra, mais en revanche les fidèles en ont discuté après la messe, … Lire la suite

Arrestations au sein d’une milice chrétienne américaine

AP – John Seewer
Le FBI a arrêté dans la nuit de lundi à mardi un neuvième membre présumé d’une milice chrétienne qui voulait attaquer la police au nom de la lutte contre l’Antéchrist et le gouvernement fédéral américain. Ils comptaient apparemment passer à l’action en avril, d’où l’intervention des forces de l’ordre.

Joshua Matthew Stone devait comparaître dès mardi devant un tribunal de Detroit. Le jeune homme de 21 ans s’était rendu lundi soir aux policiers lourdement armés encerclant son domicile, à Wheatland Township, dans la campagne du Michigan (nord-est des Etats-Unis). Il a cédé aux appels de sa famille et de ses amis diffusés par haut-parleur. Son père, considéré comme le chef de la milice, ainsi que sept autres membres présumés, avaient été arrêtés les jours précédents et ont été inculpés lundi.

Ces arrestations ont porté “un grand coup à une dangereuse organisation qui aujourd’hui est accusée d’avoir conspiré pour déclencher la guerre contre les Etats-Unis”, a déclaré le ministre de la Justice, Eric Holder.
Elles viennent souligner, selon les autorités américaines, le danger que représente toujours l’extrémisme de droite aux Etats-Unis, dans la lignée de celui qui coûta la vie à 168 personnes lors de l’attentat contre … Lire la suite

“Une heure pour la planète” : un black out mondial pour lutter contre le réchauffement climatique

PARIS (AFP) – Les Pyramides et le Sphinx d’Egypte, la Tour Eiffel à Paris, la Fontaine de Trevi à Rome, Bourj Khalifa de Dubaï, le plus haut gratte-ciel du monde, après l’Opéra de Sydney, le front de mer de Hong Kong et le mémorial d’Hiroshima, l’Empire State building à New York ont tour à tour été plongés dans l’obscurité samedi pour l’opération mondiale “Une heure pour la planète” destinée à promouvoir la lutte contre le réchauffement climatique.

En Egypte, le plateau de Guizeh qui regroupe trois pyramides et le Sphinx, ainsi que la Citadelle du Caire dominée par la coupole de la Mosquée de Mohammad Ali ont éteint tout éclairage, donnant pour un moment à la ville aux mille minarets des allures fantomatiques.
A Paris, le palais de l’Elysée et plus de 240 monuments et bâtiments dont la cathédrale Notre-Dame de Paris, ont éteint leurs lumières pendant une heure et la Tour Eiffel pendant cinq minutes.

A Rome, la Fontaine de Trevi, immortalisée par la chanson et le cinéma, a été plongée dans le noir après que l’acteur Ricky Tognazzi et Fulco Pratesi, président honoraire du Fonds mondial pour la nature (WWF) ont actionné symboliquement un grand interrupteur placé devant … Lire la suite

Ban : les nouvelles formes d’esclavage doivent être éradiquées

L’esclavage et les pratiques esclavagistes sont en train d’évoluer et refont surface sous de nouvelles formes d’exploitation, a alerté le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon dans un message publié jeudi à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.

« L’esclavage est un crime abominable », a déclaré M. Ban. « Ce type d’exploitation est en train d’évoluer et de refaire surface sous des formes modernes telles que la servitude pour dettes, la ventes d’enfants et la traite de femmes et de filles à des fins de prostitution ».

L’esclavage est expressément interdit par la Déclaration universelle des droits de l’homme et l’ONU a réaffirmé ce principe à plusieurs reprises, notamment dans la Déclaration de Durban adoptée à la Conférence mondiale de 2001 contre le racisme. L’Assemblée générale de l’ONU a célébré cette Journée pour la première fois en 2007 afin de rendre hommage aux 28 millions d’Africains qui ont été victimes du commerce transatlantique et réduits à l’état d’esclave.

« En raison de sa durée, de son ampleur et de la légitimation qui lui était accordée, la traite transatlantique des esclaves est unique, peut-être le premier exemple de … Lire la suite

CITES : la conférence de Doha échoue à protéger les espèces marines en danger

AP – La conférence de Doha des parties à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d’extinction) s’est achevée jeudi sur un échec: selon les écologistes, le lobbying agressif des pays asiatiques, menés par le Japon et poussés par l’intérêt commercial, a fait capoter les efforts en vue de protéger les espèces marines en danger, comme le thon rouge et les requins.
“Cette conférence a été une catastrophe pour la protection”, a déploré Oliver Knowles, de Greenpeace. Selon lui, tous les pays sont venus pour “défendre la poursuite du commerce des espèces déjà ravagées par l’activité humaine”.

La conférence des 175 pays signataires de la CITES, s’était ouverte il y a deux semaines, Etats-Unis et Europe appelant à prendre des mesures contre la surpêche qui dépeuple les océans.
La tentative d’interdiction des exportations du thon rouge de l’Atlantique a été tuée dans l’oeuf, ainsi que la régulation du commerce de corail rouge et rose. Six espèces de requins non plus ne seront pas inscrites sur les listes des espèces protégées, malgré les études soulignant que leur nombre a chuté de près de 85%, en raison de l’explosion du commerce des ailerons de requins en Asie.

En … Lire la suite

De nouveaux reptiles et amphibiens sur la liste des espèces menacées

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné mardi que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) nécessitait de repenser le système économique mondial.
« Un véritable partenariat pour le développement ne peut être atteint que grâce à une combinaison de réformes de l’investissement, du commerce, de l’aide, de la réduction de la dette et de la gouvernance économique mondiale », a-t-il déclaré à l’ouverture d’un dialogue de haut niveau sur le financement du développement à l’Assemblée générale de l’ONU.

Il a notamment appelé les pays donateurs à maintenir leur niveau d’aide au développement malgré la crise économique et à garantir que les efforts nationaux de relèvement ne se fassent pas aux dépens d’autres pays.
« Nous continuons d’être confrontés à des défis immenses en matière de développement », a-t-il rappelé, assurant que les moyens de les relever étaient connus : « de bonnes politiques, des investissements adéquats et un soutien international ».

Dans le même temps, de nombreux pays en développement vont avoir besoin d’une assistance supplémentaire pour stimuler leurs économies et étendre la protection sociale au bénéfice de ceux qui sont les plus gravement touchés, a-t-il souligné.
Ce dialogue de haut niveau sur … Lire la suite

Ban appelle à des réformes pour réaliser les Objectifs pour le développement

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné mardi que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) nécessitait de repenser le système économique mondial.
« Un véritable partenariat pour le développement ne peut être atteint que grâce à une combinaison de réformes de l’investissement, du commerce, de l’aide, de la réduction de la dette et de la gouvernance économique mondiale », a-t-il déclaré à l’ouverture d’un dialogue de haut niveau sur le financement du développement à l’Assemblée générale de l’ONU.

Il a notamment appelé les pays donateurs à maintenir leur niveau d’aide au développement malgré la crise économique et à garantir que les efforts nationaux de relèvement ne se fassent pas aux dépens d’autres pays.
« Nous continuons d’être confrontés à des défis immenses en matière de développement », a-t-il rappelé, assurant que les moyens de les relever étaient connus : « de bonnes politiques, des investissements adéquats et un soutien international ».

Dans le même temps, de nombreux pays en développement vont avoir besoin d’une assistance supplémentaire pour stimuler leurs économies et étendre la protection sociale au bénéfice de ceux qui sont les plus gravement touchés, a-t-il souligné.
Ce dialogue de haut niveau sur … Lire la suite