Rapprochement de la Chine avec le Pakistan et l’Iran, l’Inde isolée

Rapprochement de la Chine avec le Pakistan et l’Iran, l’Inde isolée

 

Rappel du contexte

 

Alors que l’Inde et la Chine ont connu récemment des affrontements meurtriers à leur frontière commune, dans l’Himalaya, la Chine renforce sa coopération avec le Pakistan (ennemi historique de l’Inde et puissance nucléaire) et l’Iran (partenariat potentiel de 25 ans entre Iran et Chine).

 

La tension entre l’Inde et la Chine reste vive après les incursions chinoises en Inde. Des dizaines de milliers de soldats campent de part et d’autre, prêts à l’affrontement. Et dans cette région glaciale en hiver, la Chine a tout prévu pour ses soldats.

 

L’Inde n’entend pas céder.

D’ailleurs elle demande à la France d’accélérer la livraison des Rafales commandés. Et n’exclut pas l’achat d’avions Rafale supplémentaires.

Elle doit faire face à une double menace : chinoise et pakistanaise.

 

D’autre part, l’Inde fait tout son possible pour limiter l’espionnage de la Chine en Inde à travers les applications mobiles chinoises, les participations chinoises dans des contrats publics ou l’installation de la 5G.

 

 

L’Inde n’est pas totalement seule

 

L’Inde, les USA, le Japon et l’Australie forment le “Quad”, considéré comme un contrepoids à la Chine.

En Asie, si la plupart des pays ne résistent pas à l’hégémonie de Pékin, il faut noter qu’en plus de l’Inde, 2 pays importants tiennent tête à la Chine : le Japon et l’Australie.

 

Récemment les relations entre Chine et Australie ont été tendues lorsqu’en septembre, les deux derniers reporters travaillant en Chine pour les médias australiens ont été évacués. L’Australie, tout comme le Japon, renforce son armée, surtout navale, face aux menaces à la fois chinoise et nord-coréenne.

 

Conséquence de ces tensions : alors que le charbon australien est son 2e poste d’exportation vers la Chine, suite à des consignes de Pékin auprès des entreprises chinoises, les exportations de charbon se tarissent.

 

C’est un peu moins tendu avec le Japon, qui essaie de ménager la Chine.

Il vient notamment d’annoncer ne pas souhaiter bannir les firmes chinoises de ses réseaux télécoms malgré les risques d’espionnage de Pékin et malgré les recommandations de méfiance venant de son allié américain.

 

D’autre part, l’Inde Inquiète, l’Inde essaie de renforcer son influence en Iran, notamment à travers les projets de développement de ports iraniens.

Mais elle doit dans le même temps ménager son allié américain, ennemi avec l’Iran.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x