Plus de 2.400 organisations infiltrées par un logiciel malveillant aux Etats-Unis

AP – Jordan Robertson
Des experts américains en sécurité informatique ont découvert un réseau de 74.000 ordinateurs infectés par un logiciel malveillant aux Etats-Unis, qui a dérobé des données dans des entreprises et administrations publiques du pays.
Le plus étonnant n’est pas que ce piratage ait eu lieu mais qu’il ait été découvert, notent les experts. Et l’incident rappelle que le fait d’avoir des ordinateurs avec des données sensibles reliés à Internet comporte des risques.

Plus de 2.400 organisations, dont des institutions financières, des compagnies d’énergie et des agences fédérales, ont été infiltrées par ce « botnet », selon la société de sécurité informatique NetWitness, qui l’a découvert.
Outil majeur des cybercriminels, les botnets sont des réseaux de PC infectés, contrôlés à distance. Les ordinateurs sont souvent contaminés lorsque leur utilisateur visite certains sites Web ou quand ils ouvrent des pièces jointes de courriels malveillants.

Le botnet découvert par NetWitness utilise un logiciel malveillant baptisé « ZeuS », qui vole mots de passe et autres informations en ligne. Il est avant destiné à récupérer des données bancaires et est bien connu dans le milieu de la sécurité informatique.
NetWitness n’a pas nommé les entreprises ou agences affectées, qui incluraient, selon … Lire la suite