AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé “Guide de la révolution”. Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au “renversement” de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de blessés.
Les souverains ont … Lire la suite

Sahara occidental : le Front Polisario et le Maroc s’engagent à poursuivre les discussions

A l’issue d’une réunion informelle les 10 et 11 février dans le comté de Westchester, près de New York, le Maroc et le Front Polisario se sont engagés à poursuivre leurs discussions sur l’avenir du Sahara occidental, a déclaré l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Christopher Ross.
« Comme lors de la première réunion informelle du mois d’août 2009, les discussions se sont tenues dans un esprit d’engagement sérieux, de respect mutuel et d’honnêteté », a ajouté M. Ross, qui avait invité les deux parties à cette nouvelle réunion informelle.

Les délégations des pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie, étaient également présentes lors des sessions d’ouverture et de clôture et ont été consultées séparément pendant les discussions.
Les propositions des deux parties ont été présentées à nouveau et ont fait l’objet de discussions. « A l’issue de la réunion, aucune des deux parties n’a accepté la proposition de l’autre comme base unique pour les négociations à venir », a indiqué M. Ross.

Les parties ont toutefois « réaffirmé leur engagement à poursuivre les négociations dès que possible », a-t-il ajouté. A cette fin, l’Envoyé personnel effectuera une visite dans la région pour consulter davantage les parties et les autres parties prenantes.… Lire la suite